Développeur, expert : les profils que recherchent les entreprises

29 janvier 2015 à 18h33
0
Cap Digital publie, en partenariat avec Multiposting, un baromètre portant sur les emplois les plus recherchés par les sociétés dans le domaine de l'informatique. Si les développeurs restent prisés, le secteur manque encore de personnes qualifiées, notamment dans certains domaines particuliers.

Afin de quantifier les besoins des sociétés en matière de compétences, Cap Digital vient d'éditer un baromètre portant sur l'emploi dans l'informatique. Le document doit servir d'indicateur afin de comprendre les attentes des professionnels mais également celles des demandeurs d'emplois.

0190000007881089-photo-d-veloppeur-emploi-travail-job.jpg


Pour ce faire, Cap Digital a mené une collaboration avec la start-up Multiposting. Pour éditer son baromètre, cette dernière précise s'être appuyée sur une base d'un million d'offres uniques d'emploi diffusées auprès des sites spécialisés mais également auprès du réseau de professionnels, établissement publics et écoles partenaires de Cap Digital.

Pour Simon Bouchez, directeur général de Multiposting, le constat est clair : « on ne produit pas suffisamment de talents en relation avec les demandes des professionnels. Nous constatons que le nombre d'offres est en augmentation mais ces mêmes annonces perdent en attractivité car peu de personnes ont finalement le bon profil ».

Selon le baromètre, les profils les plus recherchés par les professionnels sont, en fonction du nombre d'annonces proposées :

  • Les développeurs (Web, Webdesigner...)
  • Les profils « spécialisés » (Juriste Internet, expert en sécurité informatique...)
  • Les chefs de projet (Consultant IT, chef de projet Web)
  • Les analystes de l'information (veilleur stratégique, knowledge manager...)
  • Les administrateurs (réseaux, gestionnaires de bases de données)
  • Les chargés du marketing, de la communication et de la vente (rédacteur Web, Webmarketeur, acheteur d'espace publicitaire Web)

L'ensemble de ces professions (excepté le marketing) est en plein essor et le nombre d'annonces est en forte augmentation (entre 18 et 30%). Malgré tout, le baromètre précise que ces postes sont « peu attractifs », dans la mesure où encore peu de personnes sont à même de postuler.

Cap Digital cherche ici à mettre en avant l'inadéquation entre ce que recherchent les professionnels et la pénurie de « bras » dans certains postes. Des manques particulièrement criants d'autant que certains profils peuvent ne plus correspondre aux attentes des professionnels. A titre d'exemple, si, pour les développeurs, la maîtrise de Java reste quasiment incontournable, la demande se fait à présent plus forte pour intégrer des personnes capables de travailler avec le langage Python.

Un chômage en hausse en France

Si la situation dépend donc en partie du profil de celui qui cherche un emploi, le marché reste loin d'être optimal. Selon les dernières informations rapportées par le ministère du Travail et de l'Emploi, le chômage de la catégorie systèmes d'information et de télécommunication a été touchée de plein fouet par le ralentissement économique.

Si le quatrième trimestre s'est révélé stable, l'année dernière a vu le nombre de chômeurs de la branche croître de 7,5%. L'impact est donc lourd sur ces professions en France d'autant que certaines personnes formées sur le territoire n'hésitent à présent plus à quitter le pays. A ce sujet, Stéphane Distinguin, président de Cap Digital et PDG de Fabernovel explique : « La recherche de compétences est importante. Il s'agit là d'un enjeu de rapidité et d'accélération car si un développeur ne trouve pas de travail en France, il partira ailleurs, dans la Silicon Valley. Certains stagiaires y touchent d'ailleurs, pendant une période de 1 à 3 mois, jusqu'à 10 000 dollars mensuels ».

01C2000007881097-photo-multiposting-emploi-cap-digital.jpg


Certaines réussites actuelles servent en effet d'alerte pour le secteur. Docker, l'une des start-up actuellement les plus en vues dans l'IT a été fondée par des Français. Toutefois, malgré un début d'activité sur le territoire, la société a été contrainte de trouver des fonds aux Etats-Unis. Après un passage réussi par la plateforme de financement participatif Ycombinator, la société s'est développée outre-Atlantique.

A présent, de nombreux anciens élèves de l'Epitech (l'école des fondateurs de Docker) travaillent à San Francisco pour Docker. Une stratégie compréhensible pour la société mais qui tranche avec les ambitions de la France en matière d'emploi dans le numérique.

Apprendre la programmation à l'école

Pour que chacun puisse, dès le plus jeune âge, avoir une notion de ce que représente l'informatique. Le gouvernement a entrepris un vaste chantier visant à faire apprendre les bases de la programmation aux plus jeunes. François Hollande a ainsi lancé un « grand plan numérique » pour l'école.

Parmi les mesures découlant de cette annonce, le chef de l'Etat a confirmé les débuts de l'apprentissage du code à l'école primaire dès les rentrées prochaines. Cette discipline sera inscrite dans le socle commun du conseil supérieur des programmes. Des efforts devront enfin être réalisés sur l'orientation des jeunes vers des filières moins longues, à condition que les professionnels jouent le jeu et fassent confiance à des profils disposant de formations moins longues mais plus spécialisées.


Apprendre le code à l'école : un peu trop tôt ?


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top