Cleantech : Bpifrance veut prioriser le financement de projets bas carbone

19 février 2020 à 11h01
2
croissance environnement

Bpifrance veut devenir la banque d'investissement de la cleantech et des projets dédiés aux énergies renouvelables. Elle va organiser, début avril, une journée dédiée à la transition énergétique des entreprises.

Les crédits d'investissement octroyés par la banque à ce type de projets ont enregistré, selon elle, une progression de 30 % en 2019, soit 1,8 milliard d'euros de prêts accordés.


La nouvelle priorité verte

La banque des projets éco-responsables ? Faisant suite à la Banque européenne d'investissement (BEI), qui a annoncé en novembre dernier mettre un terme à ses investissements dédiés aux projets liés aux énergies fossiles, Bpifrance, banque publique d'investissement française, promet désormais de concentrer ses efforts vers la transition énergétique et les activités vertes.

« Le passage du moment où tout le monde reste attentif, au moment où tout le monde panique s'est produit cette année », a affirmé Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance, lors de cette annonce. Il affirme ainsi que les investissements dans des projets dédiés à l'énergie renouvelable, à la cleantech ou à l'économie circulaire ont progressé de 30 % en 2019, soit 1,8 milliard de prêts accordés. « Nous avons toujours fait du crédit pour la transition climatique, mais leur proportion a explosé en 2019 », souligne-t-il.


Un plan de décarbonisation et un agenda climatique

Bpifrance organisera, le 7 avril prochain, une journée baptisée « Le jour E » destinée à son nouvel agenda climatique et à la décarbonisation de son activité.

Lors d'une conférence, Bpifrance devrait détailler son plan d'action pour devenir « la banque du climat pour les entrepreneurs ». Si le détail de cette journée n'a pas encore été partagé, on imagine que ce sera autant l'occasion de faire un point sur les investissements réalisés dans les projets éco-responsables que d'inciter les entreprises à accélérer leur agenda climatique.

Le 30 janvier dernier, Bpifrance a signé un accord (les « Principes de Poséidon ») engageant la banque à réduire son implication dans des projets de transports maritimes au fort impact carbone.

Source : Novethic
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
K4minoU
J’aime bien les effets d’annonce de ce style, spécialement, lorsqu’il n’y a pas de possibilités de calculer les indicateurs carbone (correctement voire pas possible du tout)…<br /> Et sans indicateurs, comment classer les projets? =)
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Les enceintes bluetooth Logitech Z337 à un prix exceptionnellement bas
Apple travaillerait sur un iPad Pro 12
Le fabricant barcelonais Pursang lance la production de ses motos électriques
Spotify va bientôt afficher les paroles de vos chansons préférées
🔥Amazon On Fire - Disque dur externe de bureau WD 14 To à 233,99€ au lieu de 349,99€
L'entreprise britannique Emperion souhaite ressusciter Windows sur smartphone
Qualcomm annonce un nouveau modem 5G, le Snapdragon X60
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Le co-fondateur de Skype lance un nouveau fonds d'investissement pour les start-up européennes
Ce téléphone utilise l'IA pour vous empêcher de prendre des nudes
Haut de page