Leap Motion acquis par l'un de ses anciens concurrents après une tentative de rachat par Apple

Nathan Le Gohlisse Contributeur
02 juin 2019 à 19h03
0
Motion Leap.jpeg

Courtisée depuis des années par Apple, la start-up Leap Motion (spécialisée dans la reconnaissance des mouvements à destination de la réalité virtuelle) est finalement rachetée par le britannique UltraHaptics... l'un de ses anciens concurrents.

C'est ce qu'avance le très sérieux Wall Street Journal en cette fin de semaine. Cette acquisition met fin aux déboires financiers et managériaux de Leap Motion, dont les dirigeants (Michael Buckwald et David Holz) avaient refusé par deux fois les propositions de rachat d'Apple. La dernière en date, formulée en fin d'année dernière, s'élevait entre 30 et 50 millions de dollars, estimait Business Insider fin octobre. Une information corroborée hier par le Wall Street Journal.

UltraHaptics met la main sur Leap Motion et son staff pour 30 millions de dollars

D'après le rapport du quotidien financier américain, Leap Motion aurait coûté près de 30 millions de dollars à UltraHaptics, soit plus ou moins 10% de sa valeur estimée en 2013 (300 millions de dollars). Ce montant s'approche donc de la fourchette basse proposée par Apple l'automne dernier.

Pionnier dans le monde de la réalité virtuelle, Leap Motion avait eu toutes les peines du monde à s'imposer durablement face à ses concurrents. Des difficultés accentuées par la commercialisation de produits accueillis fraîchement par la critique. Peu à peu, la société avait fini par recentrer ses activités sur la concession de licences, rappelle 9to5Mac.

Apple ? « Le Diable » pour le co-fondateur de Leap Motion

Très impliqué dans sa politique d'acquisition de start-up prometteuses, Apple avait soumis deux offres successives de rachat aux co-fondateurs et dirigeants de Leap Motion : une première en 2013, une seconde l'année dernière. Cette seconde tentative aurait atteint le stade des négociations finales, explique le Wall Street Journal. Apple se serait à cette occasion attaqué aux premières formalités administratives ayant pour objectif d'entériner l'accord de manière définitive. David Holz et Michael Buckwald, les deux co-fondateurs de la société, se seraient pourtant rétractés au dernier moment.

Cet échec serait en partie la résultante du discours farouchement anti-Apple tenu par David Holz à plusieurs occasions. L'intéressé aurait notamment attaqué les représentants de la firme à la pomme sur le manque d'innovation d'Apple, ajoutant que leurs technologies « craignent ». D'après des sources internes à Leap Motion, il aurait également évoqué Apple comme étant « le Diable ». Ces propos ont eu un impact non négligeable dans l'échec des négociations avec le géant californien.

Dans le cadre de l'accord conclu avec UltraHaptics, David Holz semble sur le point de rejoindre l'entreprise britannique, tandis que son acolyte Michael Buckwald, lui, partirait vers d'autres horizons. On apprend enfin qu'UltraHaptics pourrait absorber le personnel d'ingénierie de Leap Motion (soit une douzaine de personnes), ainsi que les propriétés intellectuelles et brevets déposés par la société américaine.

Source : Wall Street Journal

Modifié le 11/06/2019 à 18h50
8 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top