Equisense : le cyber-cheval

0

Clubic Pro, partenaire du Prix Start-up Fnac, organisé avec Intel, vous propose de rencontrer Equisense, l'une des sociétés retenues par l'enseigne, et qui profitera de son programme d'accompagnement.

« Toujours aller dans le sens du cheval », c'est un peu le mantra d'Equisense. « On vient de là » ajoute Idriss Boumaza qui, avant de devenir ingénieur informatique, pratiquait le saut d'obstacle en compétition. Plus jeunes, Camille Saute et Benoit Blanchet concourraient eux-aussi dans les disciplines équestres du dressage et du « complet », avant de devenir biomécanicienne et ingénieur en design industriel.

Harnachements et selles donc, avant de passer aux algorithmes : « Quand on a vu que notre capteur interprétait les mouvements du cheval, ce fut nos premiers battements de cœur » nous confie l'équipe. Car le capteur connecté d'Equisense reconnait les moindres mouvements du cheval : tout est passé au crible, du temps passé à chaque allure au nombre de foulées, jusqu'à prévenir des risques de boiterie en cas de dissymétrie de l'allure.

Equidés 2.0

« L'équitation, c'est un milieu encore très traditionnel, peu porté sur les nouvelles technologies » explique Idriss Boumaza, « lorsqu'on a lancé notre première campagne de financement participatif sur Kickstarter, c'était une première dans le milieu. »

Les collaborateurs d'Equisense doivent monter à cheval régulièrement, « même ceux qui sont moins habitués »


Ce grand écart, Equisense le revendique, expliquant que pour être autant présent dans le milieu high-tech que dans celui de l'équitation, il ne faut négliger ni le CES de Las Vegas, ni le Salon du cheval à Paris. Bien immergé dans la double culture, Equisense ne fut pas peu fier de rencontrer certaines stars du sport équestre, désormais rompus au trot et au galop connectés.

Adeptes de la micro-seconde

Les chevaux, d'après Equisense, sont eux-aussi droitiers ou gauchers, et comme pour les tennismen qui utilisent souvent un bras de façon plus appuyée que l'autre - et toute analogie avec un sportif espagnol connu ne serait que fortuite -, il leur faut parfois un rééquilibrage musculaire. C'est là où le capteur entre à nouveau en jeu, puisque ses aptitudes en data mining compilent et analysent les performances particulières de l'animal pour lui construire un programme d'effort adapté.

0258000008431214-photo-capteur.jpg


« Notre produit ne remplace pas le savoir-faire d'un bon coach » précise l'équipe. Il peut cependant s'avérer pourtant bien utile, notamment pour les cavaliers amateurs qui montent seuls (sans coach), ou pour les compétiteurs. Pour le saut d'obstacle par exemple, le capteur d'Equisense peut permettre au sportif de refaire le parcours via l'application dédiée, évaluer le nombre de foulées ou la forme du saut.

Face à la concurrence, la start-up lilloise tire son épingle du jeu. L'équipement d'Equimetrix par exemple, s'adresse directement aux entreprises car il nécessite un matériel plus complexe et coûteux, et ne vise pas une grosse production. À l'inverse, Equisense s'oriente grand-public avec un objet plus passe-partout et simple d'utilisation. En visant une production importante, la jeune société n'exclut pas d'offrir aussi des services inédits : grâce à une exploitation intelligente des données clients, d'autres interfaces pourraient voir le jour par la suite, comme pour les soins vétérinaires ou la revente de chevaux.




Fiche d'identité - Equisense
- Nom du produit : Capteur Equisense (site officiel)
- Date de création : septembre 2015
- Fondateurs : Camille Saute, Idriss Boumaza, Benoit Blanchet.
- Mise de départ : nc
- Effectifs : 15 personnes
- Locaux : Lille
- Modèle économique : vente produits (300 euros)
- Levée de fonds : nc
- Concurrents : Equimetrix
- Devise : Connecter les chevaux à leur cavalier, pour le progrès, le bien-être et le plaisir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top