Apple vs Google : face à la crise, deux stratégies opposées

23 juillet 2022 à 10h00
7
apple google logo banner #disc

Google se prépare à affronter un ralentissement économique et fait preuve d'une attitude bien plus conservatrice que celle adoptée par Steve Jobs pour Apple en son temps.

La crise économique mondiale n'épargne aucun secteur d'activité et les nouvelles technologies doivent en affronter dès à présent les répercussions.

Google prépare ses employés à un gel des embauches dans les prochains mois

Sundar Pichai, le CEO du groupe Alphabet, maison-mère de Google, a envoyé un mémo à ses équipes pour leur dévoiler son plan d'action afin de se préparer au ralentissement économique que va devoir affronter l'entreprise dans les prochaines semaines.

Le dirigeant indique que Google va revenir à ses racines entrepreneuriales et mettre le focus sur certains projets en cours, quitte à en mettre d'autres moins stratégiques en pause durant les prochains mois.

Sundar Pichai a également précisé que les embauches allaient être ralenties pour les 18 prochains mois :

« En raison des progrès d'embauche réalisés jusqu'à présent cette année, nous allons ralentir le rythme d'embauche pour le reste de l'année, tout en soutenant nos opportunités les plus importantes. Pour le reste des années 2022 et 2023, l'entreprise se concentrera sur l'embauche pour l'ingénierie, la technique et d'autres rôles critiques ».

Google suit les traces d'autres entreprises de la Silicon Valley comme Meta, qui a récemment annoncé un gel des embauches pour faire face à la crise.

Steve Jobs préférait profiter des crises pour investir dans la R&D

La stratégie de Google s'annonce donc très conservatrice. L'entreprise va serrer les vis et réduire au maximum ses dépenses en attendant des jours meilleurs. Cette philosophie rationnelle n'était pourtant pas partagée par un autre grand nom de la tech mondiale, Steve Jobs.

Au début des années 2000, Apple a dû affronter l'éclatement de la bulle internet qui a touché l'ensemble des valeurs technologiques. Si beaucoup de sociétés ont fait le choix de l'austérité, Jobs avait adopté une stratégie tout à fait différente en investissant plus encore qu'avant le début de la crise.

« Ce que j'ai dit à notre entreprise, c'est que nous allions simplement investir pour traverser la crise, que nous n'allions pas licencier des gens, que nous avions fait des efforts considérables pour les faire entrer chez Apple en premier lieu – la dernière chose que nous allions faire était de les licencier. Et nous allions continuer à financer. En fait, nous allions augmenter notre budget de R&D afin d'avoir une longueur d'avance sur nos concurrents lorsque la récession serait terminée. Et c'est exactement ce que nous avons fait. Et cela a fonctionné. »

Cette stratégie s'est effectivement révélée payante puisqu'à cette même époque, Apple présentait l'iPod, un baladeur audio qui allait remplir les caisses de la société pour de nombreuses années.

Reste à voir désormais si Sundar Pichai, en jouant la carte de la prudence, connaîtra également le même succès dans les prochaines années.

Source : WebproNews

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
Fr_KAAR
Bonjour,<br /> sans vouloir être méchant il sert à quoi cet article?<br /> On compare 2 stratégies espacées de 20ans en réponse à des crises de natures différentes …<br /> L’article aurait été : stratégies apple vs google en 2000 (partie 1) et stratégies apple vs google en 2022 partie 2, j’aurai dis « ok tiens intéressant qu’ont-ils fait? », mais là …
Muggsy68
La crise s’anticipe sinon c’est trop tard. Quand tu arrives à licencier car le gâteau n’est plus assez gros pour partager à tout le monde c’est que tu as merdé.<br /> Licencier alors que tout va bien doit permettre de ne pas avoir à partager un gâteau trop petit.<br /> En somme c’est quand même purger le personnel n’ayant pas grande valeur absolue et sur lequel tu ne peux plus compter autant qu’à une autre époque.<br /> C’est ça le capitalisme.<br /> Le communisme serait non pas de licencier mais réinventer le partage de richesse, genre les gros salaires donnent aux plus petits afin que la communauté survive la crise.<br /> Ubuntu au contraire c’est meme si l’on a pas grand chose, partageons.
Kaggan
Sauf que le communisme ne marche pas car il crée d’autres inégalités. Un chef d’entreprise fait en général bien plus de 35 h par semaines (j’ai suivit mon patron pendant une semaine, il a fait pas loin de 70 heures alors que j’en ai que 35 à faire) sans compter les risques financiers et la pression exercée. S’il se fait autant d’argent que moi, il n’a alors plus d’intéret à être chef d’entreprise. De la même manière, je me casse le luc pendant la semaine car j’ai une paye conséquente. Si je gagnais autant qu’un agent d’entretien, je ferais agent d’entretien, bien moins stressant comme boulot.<br /> Le salaire doit être en corrélation avec les responsabilités. En tout cas, si mon salaire ne suivait pas, je ne me prendrais pas la tête toute la semaine pour booster l’entreprise où je travail… Et qui me le rend bien.
LeVendangeurMasque
On compare 2 stratégies espacées de 20ans en réponse à des crises de natures différentes …<br /> Oh pas si différentes que ça…<br /> L’article aurait été : stratégies apple vs google en 2000 (partie 1) et stratégies apple vs google en 2022 partie 2, j’aurai dis « ok tiens intéressant qu’ont-ils fait? », mais là …<br /> Mais là je ne pense pas non plus que Cook se décide à faire comme Pichai. Apple a toujours bien marché même pendant des périodes comme la fameuse récession des ventes de PC où au contraire elle faisait mieux que les autres. Au point de faire bien grossir sa PDM…<br /> Aujourd’hui Apple a l’architecture Silicon qui connaît un (très) fort succès technologique et économique. Donc là encore les investissements ont payé. Mais ce n’est pas fini !<br /> Google en face vit de son quasi-monopole sur la recherche en ligne. Mais face au raz le bol des gens du pillage de leur vie privée, ça va peut-être aussi facile pour Google à l’avenir.<br /> On peut d’ailleurs saluer la démarche d’Apple qui fait tout son possible pour torpiller ce business de la Honte.<br /> Et le problème de Google c’est qu’hors de ces services de base elle n’arrive à rien développer qui rapporte vraiment. En plus c’est une boîte de geek (dont certains au stade pathologique), ils sont donc incapables de comprendre les besoins ou les envies des gens normaux. Résultats: des fails commerciaux mémorables. D’ailleurs qui se souvient du nom d’un produit Google récent qui a été un vrai succès commercial ?<br /> Alors en période où tout va bien, même ce qui est médiocre se vend, les gens ne sont pas regardants. Mais en période, là c’est plus pareil, le client est nettement plus critique et attentif.<br /> On comprend donc que pour Google l’avenir ne vas pas être tout rose…
julla0
Je ne suis pas sur que l’agent d’entretien ne se casse pas le luc comme tu dis ou bien qu’il ne soit pas stressé par sa charge de travail… Par contre son boulot nécessite probablement moins de compétences que le tien.<br /> Et c’est surtout ca je pense qui doit être rémunéré à la juste valeur.
pecore
En effet, le salaire est calculé en partie par rapport au niveau de responsabilité exercé et en partie par rapport au nombre de personnes capables de faire le travail demandé. Il a une dimension offre et demande, c’est pour cela que l’on parle de marché du travail.<br /> Mais cela revient au même. Si celui qui possède les compétences ou la connaissance était au final payé le même salaire que l’ouvrier non-qualifié, il ne se casserait pas le tronc à acquérir ces connaissances ou ces compétences. Plus les heures, plus les responsabilités etc…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Vous pouvez maintenant essayer Spotify gratuitement pendant 3 mois
Un smartphone dans sa version Pro à moins de 200€ ça vous intéresse ?
Ryzen 7000 : AMD confirme la présentation officielle de ses CPU le 30 août prochain
Combien de temps faut-il pour pirater une carte bancaire ?
Signal : des numéros de téléphone d'utilisateurs dans la nature (et ce n'est pas la faute de l'app)
Pourquoi la fusion de TF1 avec M6 pourrait être empêchée
L'excellent aspirateur Dyson V11 est à moins de 500€, ne ratez pas cette offre !
Il existe une coupe du monde d'Excel. Ce n'est pas une blague… et ce n'est pas organisé par Microsoft
Cartes graphiques : attendez encore un peu pour acheter encore moins cher
L'étiquette qui refroidit le SSD, il fallait y penser !
Haut de page