Cdiscount et des e-commerçants créent une marketplace européenne pour concurrencer Amazon

Alexandre Boero Contributeur
23 septembre 2019 à 17h50
0
cdiscount-logo-couv.png
© Cdiscount

Le Directeur Général de Cdiscount a annoncé le lancement d'une plateforme européenne pour lutter contre Amazon, avec d'autres acteurs du e-commerce.

Cdiscount est une plateforme d'e-commerce qui a su se faire un nom en France. Pourtant, les dieux de l'Internet savent combien il est difficile d'exister à côté du géant Amazon. La filiale de Casino génère un volume d'affaires de 3,6 milliards d'euros annuels et recense quelque 20 millions de visiteurs uniques tous les mois. Cdiscount est d'ailleurs aujourd'hui la 12ème marque la plus vue sur Internet en France (source : Médiamétrie), joliment accompagnée par Snapchat et franceinfo, excusez du peu. Pas rassasiée, l'entreprise veut bousculer Amazon.

Des plateformes qui vont s'entraider

Armé de ses gants de boxe, Cdiscount est prêt à monter sur le ring. Le e-commerçant, qui compte près de 12 000 vendeurs sur sa marketplace, capte 8 % de parts de marché, loin devant Fnac et Darty, mais surtout loin derrière Amazon et ses 20 %. Pour continuer de titiller le géant américain, l'entreprise française a annoncé le lancement d'une plateforme européenne de e-commerce, l'International Marketplace Network (IMN), qui va rassembler plusieurs acteurs européens.


« Nous lancerons dans les prochains jours une plateforme qui rassemblera Cdiscount en France, real.de en Allemagne, eMAG en Roumanie, ePrice en Italie pour en faire un espace de commerce unique », a déclaré le directeur général de Cdiscount, Emmanuel Grenier, à nos confrères de l'Opinion.

Le principe est de permettre à chacune des plateformes de proposer leurs produits sur les autres places de marché du réseau, faisant exploser presque d'un coup de baguette magique leur nombre de clients potentiels. La zone de chalandise de Cdiscount passera ainsi de 66 à 230 millions de consommateurs.

Le nombre de vendeurs Cdiscount va plus que doubler

Grâce à cette marketplace, Cdiscount ne comptera plus 12 000 mais 27 000 vendeurs, soit plus du double qu'actuellement. « C'est un colossal travail de "tuyauterie" pour que les marketplaces communiquent, pour que les offres soient traduites dans toutes les langues afin que les clients aient accès à tout, de manière souple », ajoute le DG de la filiale de Casino.


Avant d'annoncer officiellement cette alliance européenne de premier ordre, près de 200 marchands ont contribué à la phase de tests. Dès le mois d'octobre, un marchand présent chez Cdiscount pourra donc rejoindre l'IMN et configurer plusieurs paramètres comme le délai d'expédition et celui de livraison. « Le marchand va synchroniser son catalogue avec, par exemple, Cdiscount. Lorsqu'il va modifier son stock, la plateforme va automatiquement transmettre l'information aux autres marketplaces », a indiqué sur LSA Thomas Métivier, directeur de la Marketplace, de l'International, de la Stratégie et de l'Innovation chez Cdiscount.

L'alliance espère avoir trouvé son rythme de croisière pour les fêtes de fin d'année.

Source : l'Opinion
Modifié le 23/09/2019 à 17h58
12 réponses
11 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top