Enquête : quand Amazon fait disparaître la livraison lente... et ne met personne au courant

24 septembre 2019 à 01h18
22
amazon prime

Le géant américain du e-commerce, Amazon, a supprimé l'option de livraison lente, qui permettait aux membres Prime d'obtenir une réduction d'un euro sur leur commande. Et les clients n'ont même pas été prévenus. Clubic a mené l'enquête.

Sur Amazon, il existe une option, la livraison lente, qui permet d'obtenir une réduction d'un euro sur sa commande. Ou plutôt, il « existait une option ». Le géant du e-commerce l'a supprimée sans crier gare. Cette dernière, réservée aux membres Prime, était plébiscitée par de nombreux utilisateurs, qui ont lancé l'alerte sur un forum en s'apercevant que l'option avait disparu. Pourquoi ? Parce qu'Amazon a manqué à son devoir en ne mettant pas au courant ses abonnés de la suppression de l'option, ce qui est contraire à ses conditions générales, et même à la loi. Clubic a voulu en savoir plus.

Prime écarte l'un de ses avantages historiques

Aujourd'hui, Amazon Prime axe davantage sa communication sur des avantages tels que la livraison en un jour ouvré, gratuite sur plusieurs millions d'articles éligibles, ou la livraison à la carte, qui permet de se faire livrer sa commande sur un créneau horaire précis, moyennant 1,99 euro.

En soi, l'abonnement Amazon Prime reste intéressant. Pour rappel, vous avez accès, pour seulement 49 euros par an (ou 5,99 euros/mois si paiement mensuel) à Prime Video, Prime Music, Prime Reading, Amazon Photos, ou encore à la livraison gratuite en un jour ouvré.

Qu'a-t-il bien pu se passer pour qu'Amazon se débarrasse ainsi de la livraison lente assortie d'une remise d'un euro ? Il a d'abord fallu s'assurer de sa suppression effective. En visitant la page réservée à la livraison Standard avec réduction immédiate, Amazon nous le confirme : « la livraison Standard avec réduction immédiate pour les clients Amazon Prime n'est désormais plus disponible ».

Aide-livraison-Standard-réduction-immédiate.png
Capture d'écran de la page actuelle À propos de livraison Standard avec réduction immédiate du site amazon.fr

La livraison lente, supprimée en catimini il y a un mois : un conseiller confirme

Nous situons la suppression de l'avantage à la fin du mois d'août. C'est à partir de là que plusieurs centaines d'internautes ont commencé à pester contre la disparition de la livraison lente.De façon anonyme, nous avons contacté, par chat, un conseiller Amazon qui lorsqu'on lui demande s'il est normal que l'avantage pour les abonnés Prime ne soit plus actif nous répond : « En effet, je vous confirme que cette option a bel et bien été retirée du site ».

« Normalement, vous auriez dû recevoir un email d'information »


Bien, voilà qui est dit. Mais le voilà qu'il poursuit : « Nous avions pris soin d'indiquer clairement sur nos pages d'aide et dans les conditions générales de vente du programme Amazon Prime que cet avantage était susceptible d'évoluer. Nous ne sommes malheureusement plus en mesure d'offrir cette réduction mais travaillons constamment à améliorer les bénéfices du programme Amazon Prime ».

L'explication a le mérite d'être claire. Mais elle est loin de nous suffire, et ne justifie pas le fait de supprimer l'avantage sans mettre ses membres au courant. Si l'on en croit les affirmations d'autres internautes, certains ont obtenu des réponses à base de « bons de réduction » ou de « soucis ces jours-ci ».

amazon-livraison-stander-ancienne-page.png
Capture d'écran de la page À propos de livraison Standard avec réduction immédiate du site amazon.fr, en sa version précédente

Mais poursuivons notre chat. Nous faisons alors part de notre étonnement de ne pas avoir reçu de mail nous informant de la suppression de l'option, comme le voudraient théoriquement les conditions générales (« Si nous apportons des modifications, nous vous en informerons dans le délai et la forme prescrits et vous rappellerons les droits dont vous disposez »), ainsi que la loi (nous allons en reparler plus tard avec des détails...). Deuxième mauvaise surprise, le conseiller semble reconnaître l'erreur d'Amazon : « Normalement, vous auriez dû recevoir un email d'information », dit-il.

Ah, nous y venons ! L'option est désactivée depuis quand alors, lui demande-t-on ? « Depuis un peu plus d'un mois », nous répondait le salarié Amazon le 16 septembre 2019.

« L'abonné peut théoriquement résilier son abonnement »


Lorsque nous demandons au conseiller si l'avantage écarté sera remplacé par un autre, celui-ci reste vague. On comprend qu'il ne détient pas l'information. « Nous travaillons constamment à améliorer les bénéfices du programme Amazon Prime. Je pense que c'est pour pouvoir mettre en ligne une autre réduction. Les informations seront mises à jour sur le site dès que possible. »

Lésé, l'utilisateur peut-il se défaire de son abonnement Prime ?

Le point numéro 5 des conditions générales d'Amazon Prime offre une réponse claire et précise s'agissant du droit à se désabonner du programme en cas de modification de ce dernier. « Vous serez en droit de ne pas accepter ces modifications et conserverez la possibilité de mettre fin à votre inscription au programme Amazon Prime à tout moment. »

« Un silence radio d'Amazon qui pose question »


Le conseiller Amazon contacté nous soumet cette option. « Vous avez bien la possibilité de demander l'annulation de l'abonnement et le remboursement du dernier débit », nous dit-il. Par dernier débit, il entend le remboursement du mois en cours, soit 5,99 euros si vous avez opté pour le prélèvement mensuel.

Contactée plusieurs jours avant la publication de cette enquête, la société a fait preuve d'un silence radio qui pose question, même si la firme est réputée pour relativement peu communiquer.

À cet instant de l'enquête, nous devons retenir deux choses : Amazon ne retient pas les clients Prime partants, c'est un fait. Mais le géant ne les a pas informés d'un avantage disparu, alors qu'il y était obligé. Voyons cela d'un point de vue juridique à présent.

« Les abonnés auraient donc dû être préalablement avisés de la suppression de l'option »


Amazon-prime-air-avion.png
La livraison lente d'Amazon s'est envolée (Avion Amazon Prime, Salon du Bourget 2019 © Crédits photo : Alexandre Boero)

Que dit le droit ?

Au niveau légal, Amazon a sans doute quelque chose à se reprocher. Maître Marguerite Bilalian, avocate spécialisée dans le e-commerce, confirme qu'en l'état des éléments que nous détenons, « Amazon aurait dû prévenir les bénéficiaires, en l'occurrence les abonnés Prime, des modifications apportées à l'offre en question, c'est-à-dire la suppression de la livraison lente avec réduction d'un euro », nous dit-elle.

Les abonnés auraient donc dû être préalablement avisés de la suppression de l'option, qui consiste clairement en la modification de l'offre, « et se voir rappeler à cette occasion la faculté qui est la leur de ne pas accepter cette modification et en conséquence, de résilier leur abonnement sans frais ni pénalité », ajoute la juriste. « Sauf prévisions légales ou contractuelles spécifiques, la modification unilatérale d'un contrat, est, en principe illicite. Tous les abonnés qui désapprouvent devraient donc, a priori, pouvoir demander la résiliation, et Amazon ne devrait pas pouvoir la contester », confirme-t-elle.

Pourquoi Amazon a-t-elle supprimé cet avantage ?

Savoir pourquoi Amazon a mis fin à cet avantage de Prime, c'est toute la question. Il existe des raisons économiques évidentes. D'une part, en mettant fin à ce système de livraison, la firme de Jeff Bezos va théoriquement économiser une belle manne financière. Si 10 millions de commandes Prime étaient passées chaque année en se basant sur cet avantage (c'est un exemple, le chiffre est peut-être bien plus élevé ou plus bas, les Français ont dépensé 6,6 milliards d'euros sur Amazon en 2018)... on vous laisse faire le calcul.

Repensons également au fait qu'Amazon a décidé de répercuter la taxe Gafa made in France sur ses vendeurs français, avec un supplément de 3 % sur les commissions, ce qui correspond au montant de la taxe chapeautée par Bruno Le Maire.

« La suppression de la livraison lente pourrait mécaniquement pousser certains abonnés Prime à se diriger vers d'autres modes de livraison, payants, eux »


Concernant le défaut de communication sur la suppression de la livraison lente, Amazon a peut-être craint de voir fuir un certain nombre d'abonnés. Bon nombre de membres affirment avoir déjà résilié leur abonnement, d'autres s'apprêtant probablement à le faire. Qui sait, le e-commerçant a pu procéder à une pesée des risques en termes d'image, et se dire que mieux vaut une petite cachotterie qu'une vérité à risque.

On se dit aussi que la suppression de la livraison lente pourrait mécaniquement pousser certains abonnés Prime à se diriger vers d'autres modes de livraison, payants, eux, comme la livraison le lendemain, ou celle en 1 jour ouvré. À ce propos, n'oublions pas qu'il reste de la marge à Amazon concernant le tarif de son abonnement. Aux États-Unis par exemple, l'abonnement annuel à Amazon Prime s'élève à 119 dollars, soit plus de deux fois le prix de ce que paie un Français.

Il est toujours plus facile de communiquer sur un nouveau produit ou service, que l'on pourrait vendre, qui pourrait séduire les clients, que sur la fin d'un avantage qui permettait à l'abonné Prime de diminuer un minimum sa facture.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
22
15
manu0086
C’est très dommage… mais faut dire qu’on en abusait volontiers… faire de petits achats (moins de 10€) et économiser 1€ sur cette somme alors qu’on recevra certainement le produit le même jour…<br /> Je l’ai utilisé de nombreuses fois et la livraison “lente” est aussi rapide. Le produit arrive avant le jour indiqué car en réalité il n’y avait sans doute qu’un seul processus sur la majorité du territoire.
SethLeVentrue
Publireportage ?<br /> “Évidemment, il n’est pas question de dénigrer ce que représente Amazon Prime. En soi, l’abonnement reste très intéressant. Pour rappel, vous avez accès, pour seulement 49 euros par an (ou 5,99 euros/mois si paiement mensuel) à Prime Video, Prime Music, Prime Reading, Amazon Photos, ou encore à la livraison gratuite en 1 jour ouvré.”
Raminus
D’abord les -2€ sur toute les préco de jeux vidéo qui s’envole et maintenant cet avantage… C’est vraiment regrettable
Nmut
C’est sur que cela ressemble à de la pub mais cela n’en reste pas moins vrai…
AlexLex14
De la pub ? Vous êtes sérieux les mecs ? :o<br /> Sur toute l’enquête, vous sortez les quatre seules lignes qui vont à l’encontre de l’esprit de l’enquête : celui d’informer les lecteurs qu’une option a été retirée dans le plus grand anonymat, sans en informer les clients Prime (ce qu’Amazon aurait dû faire).<br /> Pour être clair, ces 4 lignes que vous citez ont été écrites parce que le journalisme, ça ne peut pas être 100 % contre 0 %. Il faut apporter à ses propres propos une contradiction. Sinon ce n’est plus du journalisme, c’est un règlement de comptes ^^. Et dans toute enquête, tu dois nuancer.<br /> Voili voulou bonne journée à toutes &amp; tous.
SethLeVentrue
Pardon, mais ces 4 lignes n’apportent absolument rien à “l’enquête” et ne sont en rien une contradiction avec le propos.<br /> De mon point de vue de lecteur, elle ne servent qu’à passer un peu de pommade à un annonceur.
johnny
Il me semble que l’option n’était pas systématiquement proposée (selon quelle règle je ne sais pas)
AlexLex14
Point de vue que je respecte tout à fait.<br /> Mais si tu veux définitivement être rassuré, sache que ce contenu a été rédigé en toute indépendance.<br /> Au-delà de ça, à moment donné, il faut reconnaître que l’abonnement Prime n’est pas si cher pour ce qu’il représente. Et ce n’est pas parce qu’on l’écrit qu’on fait de la publicité. Je te précise d’ailleurs qu’en fin d’article, je lance une petite alerte en disant « attention, dans d’autres pays, le coût de Prime est bien plus élevé », car il est encore et pour le moment à son prix de « séduction » en France, si j’ose dire. J’ai du mal à croire qu’il reste à ce prix-là indéfiniment (jurisprudence Netflix). Mais je me trompe peut-être…<br /> Je ne peux rien te dire de plus, à part que je regrette que sur l’ensemble du contenu, tu ne retiennes que 4 lignes… Désolé, en tout cas et sincèrement, si elles ont pu créer de la confusion chez toi. Mais j’espère qu’avec mes explications, ça te paraîtra un peu plus clair
AlexLex14
Absolument. Mais les règles n’étaient pas très très contraignantes non plus…<br /> amazon-livraison-stander-ancienne-page.png1000×710 552 KB<br />
jonathan1
Comme d’hab dès qu’il s’agit d’Amazon ici…
hub5home
Vs voyez des publireportages partout, c’est affligeant.
Rumpelstiltskin
Amazon ça devient un truc foireux à la Fnac<br /> Le truc le plus grave qu’apparemment Clubic n’a pas vu non plus : le prélèvement! alors que l’article n’est pas en stock !<br /> Avec Amazon j’ai pris l’habitude de commander des articles pas encore en stock ou en précommande ,et là je me suis aperçu que j’avais plein de prélèvement ! J’ai crû a un piratage de ma CB !<br /> Mais pire : AMAZON NE SAIT PAS QUAND LES ARTICLES SERONT EN STOCK !<br /> Amazon foireux<br /> Maintenant continuons , Amazon pantry !<br /> Car en plus d’avoir supprimer les -1€ , on nous fait payé un service à l’année ( prime ) , qui lui le forfait ne bougera pas ( prime ) : 49€<br /> Et en plus on doit payer à chaque fois 5.99€ pour avoir le droit de se faire livrer en pantry en plus des 49€ à l’année !<br /> Bref Amazon , le truc foireux a la Fnac !
ariakas
il faudrait rectifier l’article.<br /> Il n’a jamais été question de gagner 1€pour un envoi en livraison lente.<br /> c’est completement faux.<br /> Il s’agit d’une livraison “standard”, en opposition à la livraison express/24h.<br /> les captures d’écrans spécifient d’ailleurs completement qu’il s’agit d’une livraison standard.<br /> Il ne s’agit pas non plus d’une particularité phare d’amazon.<br /> A la base, si on paye 49€/an, c’est pour avoir en systématique la livraison 24h/chrono.<br /> Ils offrent la possibilité de gagner 1€ si on accepte cette livraison “normale”.<br /> Mais en soit, c’est inutile puisque l’on a payé pour ce service.<br /> Donc il y’a une rectification à faire sur cet article pour plus de compréhension pour les non-utilisateurs du service
Elrix
Plutôt que t’énerver tout seul dans ton coin applique la solution la plus simple : ne renouvelle pas prime
Abi42
Il n’y a pas que la livraison lente qu’ils font disparaître. Les retours aussi je viens de recevoir un mail comme quoi je n’avais pas retourné un iphone XS Max et que du coup ils ont détruit mon retour. Et maintenant ils attendent que leur en renvoie un.!!!
Halfly
Dans les avantages à Amazon Prime il y a aussi l’accès à Twitch Prime <br /> Dire que Amazon gagne de l’argent en retirant cette offre est-il vrai ? Je veux dire par là que j’imagine que Amazon paie les livraisons et j’imagine qu’elle paie plus cher pour une livraison rapide non ? Peut-être moins d’un euro de plus en effet, je ne sais pas.<br /> Toujours dans l’idée que Amazon paie les livraisons (et oui en tant que consommateurs on a tendance à oublier que c’est pas gratuit pour tout le monde), celà n’explique-t-il pas le prix plus élevé de Prime pour les États-Unis qui ont un territoire beaucoup plus grand que le notre ?<br /> Zut… Je vais être taxé de pro-amazon alors que je ne suis même plus abonné Prime
Seb007seb
C’est une blague ? C’est inutile de gagner 1€ plusieurs fois par an ? Mdr ! J’en profitais également de cet avantage ! Car on a pas forcément besoin d’un truc futile 24h apres ! Donc, si, c’est bien un gain de 1€… tout est vrai ! Puisque ça réduisait le prix total de la commande de 1€ qd on prenait la livraison 48h (colissimo finalement) par rapport à si on avait gardé la livraison prime !
Seb007seb
Quand bien même le prélèvement se fasse avant envoi, si délai trop long, on peut toujours annuler non ? Donc c’est pisser dans un violon cette critique… Qu’on soit prélevé immediatement ou dans 15 jours au final il faudra bien payer l’article …
Seb007seb
Pour ma part dans 90% des cas, si, moi j’ai eu une difference de delai de livraison entre les 2 modes. 48h c’etait par colissimo et 24h c’etait par Chronopost ou Colis Privé…
ariakas
Donc nous sommes d’accord, il ne s’agissait pas d’une « livraison lente » comme intitulé fallacieusement par clubic.
Rumpelstiltskin
Si<br /> On gagné bien en prime , AVEC L’ABONNEMENT prime 1€ si on choisissait la livraison lente<br /> La livraison lente était proposait au nom prime mais eux il y gagnait rien . Donc on avait bien un avantage au prime .<br /> Et faîtes bien attention aux articles en précommande car comme j’ai dit Amazon prélève maintenant.
Mouffetard
Amazon a fait aussi “disparaitre” la livraison en point relais.<br /> Pourquoi, pour le même article, livré dans le même quartier, la livraison est possible “le soir même” si Amazon le livre à domicile et nécessite 7 (Sept) jours pour être livré en point relais (que ce soit un point relais ou la Poste du quartier).<br /> Le problème est que les livreurs Amazon sont devenus impolis, arrogants et très limite en terme de sécurité des livraisons (colis laissé au-dessus des boites à lettres, dans l’entrée de l’immeuble, coup de fil à 16h pour s’inquiéter de l’absence au domicile quand la livraison était annoncé entre 19 et 22h, etc.).<br /> Bref, pourquoi la disponibilité de l’article varie-t-elle autant en fonction du mode de livraison ? Si ce n’est qu’Amazon privilégie les livraisons à moindre coûts, je ne vois pas d’autres explications… Et maintenant, à tchao Amazon !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers articles

Qu'est-ce que le split tunneling et à quoi ça sert ?
Akatsuki, la petite sonde pour observer la météo de Venus
Mais au fait, c’est quoi Falcon 9 ?
Que veut dire VPN ? Définition complète d'un réseau privé virtuel
VPN ou proxy : quelles différences ?
Est-ce légal de contourner le filtre géographique de Netflix avec un VPN ?
Un VPN me protège-t-il d’un piratage ?
Mercury Seven, les pilotes américains à l'assaut de l'espace
Adeline : quand Airbus proposait son projet fou de réutilisation
Quels changements pour Vega-C, l'amélioration du petit lanceur européen ?
Haut de page