Le gouvernement alerte sur les dangers des achats en ligne

Par
Le 22 décembre 2018
 0
achat en ligne couv.jpg


En 7 ans, le chiffre d'affaires des achats en ligne en France a triplé pour atteindre 82 milliards d'euros selon le rapport annuel de la Fevad (Fédération E-commerce et vente à distance). Des évolutions qui poussent le gouvernement français à différents contrôles sur la qualité des produits. A l'heure où les retardataires se pressent de commander ce week-end les derniers cadeaux de Noël, il est temps de faire preuve de la plus grande vigilance.


Les ventes en ligne truffées de contrefaçons

Après avoir réalisé une étude sur une sélection de produits (bijoux, jouets et guirlandes de Noël électriques) révélant que « trois quarts des produits analysés étaient non conformes » et, parmi eux, 39% pourraient s'avérer dangereux, le ministère de l'économie a publié un communiqué de presse pour alerter les consommateurs en cette période de fêtes.

Le secrétaire d'Etat chargé du numérique, Mounir Mahjoubi, accompagné de la DGCCRF (Direction Générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), y appellent à la vigilance et donnent des conseils pour éviter tout problème lors de l'achat des cadeaux en ligne.

  • Le premier est de ne pas se laisser convaincre par des prix trop attractifs. Exit les plateformes où tous les produits ne coûtent que quelques euros. Regarder la note du vendeur, les commentaires et les détails du produit est alors d'usage.
  • Dans la mesure du possible, veiller à toujours acheter un produit aux normes européennes (CE). Dans le cas contraire, l'acheteur se risque à recevoir un produit différent de la photographie présentée en ligne. Et quand ce n'est pas l'apparence, ce sont des dysfonctionnements qui peuvent poser problème.


En 2018, plus de 8 millions d'articles ont été saisis


Et il en reste encore ! Le travail d'identification est particulièrement complexe : tout le monde peut devenir vendeur sur internet, et c'est donc principalement au consommateur de traquer l'arnaque.
Le gouvernement prône donc un « e-commerce responsable » et recommande d'acheter des produits uniquement issus de l'Union européenne. Et bien sûr, il reste toujours l'option - courageuse en cette période si proche de Noël, tout de même - d'aller faire un tour dans les magasins physiques.

Modifié le 22/12/2018 à 12h32

Les dernières actualités E-commerce

scroll top