La start-up spécialiste du recrutement, Welcome to the Jungle, lève 20 millions d'euros

28 octobre 2019 à 11h10
0
Welcome to the Jungle

Devenue l'un des intermédiaires incontournables entre les entreprises et les chercheurs d'emploi, la jeune pousse française Welcome to the Jungle vient de réaliser un nouveau tour de table à succès, avec 20 millions d'euros levés. Un pactole prochainement utilisé pour étendre son influence en Allemagne et au Royaume-Uni.

Fondée en 2015 par Jérémy Clédat et Bertrand Uzeel, la start-up tricolore Welcome to The Jungle, spécialisée dans le recrutement, a parfaitement mené sa barque au cours de ses premières années d'existence. Avec plus de 120 employés au sein de ses rangs, 2 000 clients ou encore 900 000 visiteurs uniques par mois, si l'on se réfère aux chiffres publiés sur son site officiel, l'entreprise se développe à vitesse grand V.

Des envies d'expansion géographique

Forte de deux levées de fonds en série A et B, à hauteur de deux millions et sept millions d'euros en 2017 et 2018, la société confirme l'adage « jamais deux sans trois » suite à un troisième tour de table à succès de 20 millions d'euros, rapporte La Tribune. L'opération a été menée par Gaia Capital Partners, accompagné d'investisseurs secondaires tels que Bpifance, XAnge et du business angel Jean-Paul Guisset.

Welcome to the Jungle

Après plusieurs positionnements sur des marchés étrangers comme l'Espagne et la République Tchèque, le groupe souhaite désormais étendre son influence en Allemagne et au Royaume-Uni. Cette manne financière lui permettra également de poursuivre le développement et la mise en place d'un nouveau service baptisé Welcome Home, une sorte de « réseau social d'entreprise qui vise à faciliter l'intégration des nouvelles recrues », lit-on sur La Tribune.

Des ambitions prometteuses

Jérémy Clédat ne cache pas ses ambitions quant au rôle que sa plateforme de mise en relation pourrait avoir au sein d'une compagnie : « Nous voulons permettre l'intégration de toute une palette de services déjà utilisés au quotidien, et qui sont très bien faits, sur le suivi de paie par exemple, ou pour gérer un planning de réunion », a-t-il indiqué. Ce pactole de 20 millions d'euros tombe à point nommé.

Source : TechCrunch
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Tesla : puissance et confort de conduite dans le viseur de sa dernière mise à jour
Avec le disque dur externe Seagate 4To pour seulement 99,99€, c'est le Black Friday avant l'heure
Des chercheurs ont développé un nouveau protocole permettant d'étendre la portée Wi-Fi
Razer dévoile Tartarus Pro, un pavé numérique spécialement conçu pour les gamers
Intel dévoile Tremont sa nouvelle microarchitecture 10nm
Virgin Galactic et Hedosophia fusionnent et font une entrée en Bourse historique
ProtonMail montre sa prochaine version 4.0 et sa refonte en beta
Philips dévoile un moniteur 4K doté d'USB-C et de RJ-45
Casque JBL Live 500 BT à 103,99€ au lieu de 129,99€
Haut de page