Une start-up française utilise le deep learning pour prévoir les tendances de la mode et du luxe

Bastien Contreras Contributeur
07 septembre 2019 à 16h18
0
Heuritech Logo
© Heuritech

Heuritech, start-up française spécialisée dans l'intelligence artificielle, a développé un outil capable de prédire les futures tendances de la mode et du luxe. L'entreprise est sur le point d'accélérer sa croissance, après avoir conclu une levée de fonds de 4 millions d'euros.

En 2013, une équipe française de docteurs en intelligence artificielle fonde une start-up, baptisée Heuritech. Le but : trouver une passerelle entre leurs travaux de recherche et le monde de l'entreprise, deux univers parfois disjoints.

Repérer et prédire les tendances via les réseaux sociaux

Six ans plus tard, cette application est désormais clairement identifiée. En effet, Heuritech a développé un logiciel, reposant sur le deep learning. Ce logiciel est en mesure d'analyser les images publiées sur les réseaux sociaux, en particulier Instagram et Weibo, et ce, pour satisfaire les besoins du secteur de la mode et du luxe. L'outil peut repérer les tendances actuelles, mais aussi, et surtout, prédire celles à venir. Ainsi, d'après Tony Pinville, co-fondateur et P.-D.G. de l'entreprise, le logiciel peut signaler « par exemple, que l'année prochaine, le léopard va faire +33 % aux États-Unis ».

Ces indications sont précieuses pour les acteurs de la mode et du luxe. Elles permettent notamment de concevoir des produits qui s'inscrivent dans ces tendances (et qui auront donc plus de succès) et de dimensionner les futures collections. Avec, à terme, l'objectif d'augmenter les ventes et de réduire la quantité d'invendus.

Une nouvelle levée de 4 millions d'euros pour viser l'international

Après la signature de contrats avec des clients tels que Louis Vuitton, Dior ou Adidas, et une première augmentation de capital de 1,1 million d'euros en 2017, Heuritech a annoncé une nouvelle levée de fonds de 4 millions d'euros. Ce tour de table a été mené par deux fonds d'investissement, Serena Capital et Elaia, et intègre plusieurs business angels du secteur du luxe, comme Pierre Denis, P.-D.G. de Jimmy Choo, et Coralie de Fontenay, ancienne directrice générale de Cartier France.

Avec ce nouvel apport, la start-up française entend poursuivre ses investissements en R&D pour maintenir son avance technologique, et recruter une trentaine de personnes, qui s'ajouteront aux 40 employés actuels. Ensuite, Heuritech visera une expansion internationale, en ouvrant des bureaux à New York et à Singapour.

Source : Les Echos
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top