Après Londres et Johannesburg, Founders Factory débarque à Paris

24 juin 2019 à 07h36
0
Founders Factory Startup

Depuis que Founders Factory a lancé son premier secteur sur l'éducation en 2015, l'incubateur initié par Brent Hoberman et Henry Lane Fox a permis de créer et développer l'activité de plus de 100 start-up. Et ce n'est pas près de s'arrêter !

Founder's Factory se présente comme le meilleur partenaire pour les créateurs d'entreprises, et compte dans ses investisseurs des marques comme Aviva, L'Oréal, EasyJet ou The Guardian.

Une nouvelle équipe parisienne

Parmi les chiffres que l'on peut retenir, l'incubateur permet la création de 13 nouvelles start-up et investit également dans 35 start-up déjà existantes, chaque année. D'abord à Londres et Johannesburg, l'incubateur arrive à présent à Paris, avec le soutien de la compagnie d'assurance Aviva France. Albin Serviant, vétéran de la tech française et entrepreneur chevronné, a été nommé à la tête de l'équipe parisienne, qui devrait rapidement employer une cinquantaine de personnes, parmi lesquelles des ingénieurs, designers et vendeurs, de manière à pouvoir lancer de tout nouveaux projets.

D'autres investisseurs devraient aussi bientôt entrer dans la danse, ce qui permettra d'assurer les cinq prochaines années de fonctionnement de l'incubateur.

Investir pour l'avenir

Avec le soutien d'Aviva, Founder Factory Paris va concentrer ses efforts dans les start-up FinTech, autrement dit les sociétés qui allient finance et technologie pour dessiner l'avenir de la finance. Pour les start-up déjà existantes dans le secteur, le rôle de l'incubateur va être d'aider à cibler les grandes compagnies, et créer les contacts nécessaires au développement de ces start-up. Founders Factory propose également son aide pour assister les start-up dans leur déploiement à l'international, en attirant les talents étrangers ou en favorisant les collectes de fonds.

Ce n'est pas la première fois qu'Aviva fait équipe avec Founders Factory. Au Royaume-Uni, Aviva avait déjà travaillé avec 20 start-up, de leur création au développement de leur activité, ce qui l'avait conduit à accompagner 16 d'entre elles et débouché sur la signature de sept contrats. Aviva avait aussi directement investi dans deux start-up : Acre, une société d'accompagnement dans l'achat et la vente de propriétés, et Shepper, société spécialisée dans la collecte de données, une fois encore dans le domaine de l'immobilier.

Source : TechCrunch
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La messagerie électronique Mailo propose différentes offres respectueuses de votre vie privée
Cooler Master présente ses nouveaux boîtier Silencio S400 et S600, sobres et silencieux
Cortana pour Windows 10 se montre sous un nouveau jour dans la dernière preview
Comet Interceptor : le trio de sondes de l’ESA pour étudier une comète encore inconnue
Google rejette (aussi) un plan contre le harcèlement sexuel et pour la diversité
Le CEO de Google Cloud est bien décidé à supplanter Amazon Web Services d’ici deux ans
Baidu dévoile une solution sans radar Apollo Lite pour voitures autonomes
La Volkswagen Passat GTE se veut
Salon du Bourget - Taxi volant : Ascendance Flight Technologies veut commercialiser son aéronef électrique dès 2025
Intel souhaite que ses robots puissent utiliser les objets de votre quotidien
Haut de page