EDO lève 12 M$ pour mesurer l'efficacité des publicités TV sur les consommateurs

Par
Le 06 novembre 2018
 0
edward norton
taniavolobueva / Shutterstock.com

La startup EDO a annoncé une levée de 12 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs. L'entreprise, qui analyse l'impact des publicités télévisées, a été cofondée par l'acteur Edward Norton.

Si vous êtes surpris(e) de voir apparaître le nom de l'acteur américain, sachez qu'il n'en est pas à son coup d'essai. Norton a effectivement cofondé CrowdRise, une plateforme de crowdfunding rachetée par GoFundMe en 2017. Cette fois, c'est sur le marché de la publicité que l'interprète de Fight Club compte se battre.

Analyser les retombées réelles des spots publicitaires

La télévision capte toujours une grande partie du budget publicitaire des entreprises. Pourtant, pour mesurer l'efficacité de leurs campagnes, les sociétés font encore appel à des méthodes imprécises et dépassées, qui s'appuient notamment sur des enquêtes. En parallèle, les géants du web proposent des chiffres précis aux annonceurs, pour comprendre les retombées de leurs actions.

EDO, pour Entertainment Data Oracle, a été créée en 2015 pour répondre à ces problématiques. Ses solutions permettent, d'une part, aux annonceurs de mesurer précisément l'impact de leurs spots publicitaires sur leurs cibles, et d'autre part, aux diffuseurs de prouver l'efficacité de leur média. Pour cela, EDO analyse le comportement des consommateurs à la suite d'une campagne, grâce à des données venant des moteurs de recherche ou de sites identifiés comme importants dans le parcours client. La startup a alors recours à la data science pour mesurer l'efficacité de chaque publicité.

Aujourd'hui, EDO affirme avoir regroupé une base de données de plus de 47 millions de spots diffusés à la télévision. Cela permet à ses clients, parmi lesquels ESPN ou Warner Bros, d'étudier la performance de leurs propres campagnes, mais également celles de leurs concurrents.

Affiner encore l'analyse

La société a donc bouclé un tour de table de 12 millions de dollars (environ 10,5 millions d'euros), auprès de Breyer Capital, WGI Group et des deux fondateurs de Vista Equity Partners, Robert Smith et Brian Sheth.

Cette augmentation de capital a pour but de faire encore progresser l'analyse de l'engagement des consommateurs après avoir regardé une publicité. À cet effet, EDO espère exploiter de nouveaux modèles de données, capables d'apporter des informations plus fines sur les intentions d'achat des utilisateurs.

Source : TechCrunch
Modifié le 06/11/2018 à 15h17

Les dernières actualités Financement start-up

scroll top