Groupon refuse une offre de rachat de Google à 5,3 milliards de dollars

06 décembre 2010 à 10h55
0
00C8000003766046-photo-groupon-logo-sq-gb.jpg
Coup de génie commercial ou folie ? Toujours est-il que Groupon, un spécialiste de la distribution de coupons de réduction en ligne, aurait refusé l'offre de rachat émise par Google. Une offre de 5,3 milliards de dollars.

Selon le Chicago Breaking Business, qui a révélé l'affaire, Groupon aurait préféré rester indépendant. Cette attitude pourrait sembler arrogante à bien des égards, mais Groupon a quelques arguments. D'abord, son chiffre d'affaires annuel est estimé à 2 milliards de dollars par All Things Digital - le chiffre généralement admis étant 500 millions de dollars. Ensuite, il n'a fallu que sept mois à Groupon pour devenir rentable. Forbes estime même que c'est l'entreprise à la plus forte croissance dans l'histoire.

De quoi résister, même face à Google, qui se verrait pourtant bien accélérer avec Groupon son emprise sur le marché de la publicité localisée. D'autant que ce marché semble s'activer, avec l'investissement de 175 millions de dollars d'Amazon dans LivingSocial, un concurrent direct de Groupon. Ce dernier fait-il donc monter les enchères, ou souhaite-t-il réellement rester indépendant ? Dans ce dernier cas, les rumeurs prêtent à Groupon des envies d'entrée en Bourse...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Covid-19 : Dyson (aussi) va produire des respirateurs durant la crise
scroll top