Oui, le télétravail devient une vraie alternative, prouvée lors des grèves de décembre et janvier

09 mars 2020 à 16h29
0
télétravail.jpg
© Pixabay

Les grèves des derniers mois, et le coronavirus plus récemment, ont encouragé l'adoption du travail à domicile, fonctionnement qui fait son chemin dans l'esprit des entreprises.

Microsoft France et Opinion Way ont publié, le 5 mars, les résultats d'une enquête réalisée pendant les grèves importantes des mois de décembre et janvier. Ces dernières furent manifestement propices au télétravail, pratiqué pour beaucoup pour la toute première fois lors de cette période tumultueuse, qui aura permis de prendre conscience de tout le potentiel du numérique et des nouvelles technologies dans cette organisation du travail.


De nombreux primo-télétravailleurs avec les grèves

Pendant les grèves qui ont marqué la fin de l'année 2019 et le début de l'année 2020, 42 % des travailleurs étaient des « primo-télétravailleurs ». De nombreux salariés ont ainsi goûté aux joies du travail à domicile pour la toute première fois (49 % des femmes actives ont fait l'exercice du télétravail pour la première fois, contre 34 % des hommes).

Plus largement, l'enquête fait ressortir que 36 % des actifs français ont télétravaillé pendant les grèves. Chez les moins de 35 ans, cette statistique grimpe à 1 actif sur 2.

On peut aussi noter que l'un des clichés du télétravail est tombé en marge de ces grèves. Historiquement, la pratique était réputée pour n'être appliquée qu'au sein des plus grandes entreprises. Désormais, on dénombre pas moins de 51 % de télétravailleurs parmi les entreprises de moins de 2 000 salariés, contre 42 % pour celles de plus de 2 000 salariés. Le rapport s'est donc carrément inversé.


Les Français convaincus par l'expérience

L'essor des nouvelles technologies n'est évidemment pas étranger au développement du télétravail. Les Français sont de mieux en mieux équipés, et disposent de plus en plus d'applications ou de logiciels leur permettant de vivre la pratique du télétravail avec une certaine aisance, outre l'optimisation des connexions, filaires ou mobiles. 86 % des primo-télétravailleurs bénéficiaient par exemple d'un logiciel de messagerie instantanée, et 60 % d'entre eux l'ont jugé utile à ce titre.

Un autre outil a également fait ses preuves : la plateforme de travail collaborative, présente chez 80 % des télétravailleurs, 56 % l'ayant considérée comme étant utile dans leur mission à domicile. Même chose pour les services de visioconférence, avec une utilisation chez 83 % des primo-télétravailleurs.

L'expérience du télétravail est en tout cas bien vécue par les principaux concernés. 91 % des primo-télétravailleurs confirment ainsi avoir l'intention de poursuivre cette pratique. Avec l'expansion du coronavirus, beaucoup ont ou auront d'ailleurs prochainement l'occasion de réitérer l'expérience, le recours au télétravail est préconisé dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, puisque la pratique permet la continuité de l'activité de la société tout en protégeant ses salariés.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 10/03/2020 à 01h30
32
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple recommande de ne pas fermer votre MacBook si vous en cachez la webcam… voilà pourquoi
scroll top