Oui, le télétravail devient une vraie alternative, prouvée lors des grèves de décembre et janvier

10 mars 2020 à 01h30
32
télétravail.jpg
© Pixabay

Les grèves des derniers mois, et le coronavirus plus récemment, ont encouragé l'adoption du travail à domicile, fonctionnement qui fait son chemin dans l'esprit des entreprises.

Microsoft France et Opinion Way ont publié, le 5 mars, les résultats d'une enquête réalisée pendant les grèves importantes des mois de décembre et janvier. Ces dernières furent manifestement propices au télétravail, pratiqué pour beaucoup pour la toute première fois lors de cette période tumultueuse, qui aura permis de prendre conscience de tout le potentiel du numérique et des nouvelles technologies dans cette organisation du travail.


De nombreux primo-télétravailleurs avec les grèves

Pendant les grèves qui ont marqué la fin de l'année 2019 et le début de l'année 2020, 42 % des travailleurs étaient des « primo-télétravailleurs ». De nombreux salariés ont ainsi goûté aux joies du travail à domicile pour la toute première fois (49 % des femmes actives ont fait l'exercice du télétravail pour la première fois, contre 34 % des hommes).

Plus largement, l'enquête fait ressortir que 36 % des actifs français ont télétravaillé pendant les grèves. Chez les moins de 35 ans, cette statistique grimpe à 1 actif sur 2.

On peut aussi noter que l'un des clichés du télétravail est tombé en marge de ces grèves. Historiquement, la pratique était réputée pour n'être appliquée qu'au sein des plus grandes entreprises. Désormais, on dénombre pas moins de 51 % de télétravailleurs parmi les entreprises de moins de 2 000 salariés, contre 42 % pour celles de plus de 2 000 salariés. Le rapport s'est donc carrément inversé.


Les Français convaincus par l'expérience

L'essor des nouvelles technologies n'est évidemment pas étranger au développement du télétravail. Les Français sont de mieux en mieux équipés, et disposent de plus en plus d'applications ou de logiciels leur permettant de vivre la pratique du télétravail avec une certaine aisance, outre l'optimisation des connexions, filaires ou mobiles. 86 % des primo-télétravailleurs bénéficiaient par exemple d'un logiciel de messagerie instantanée, et 60 % d'entre eux l'ont jugé utile à ce titre.

Un autre outil a également fait ses preuves : la plateforme de travail collaborative, présente chez 80 % des télétravailleurs, 56 % l'ayant considérée comme étant utile dans leur mission à domicile. Même chose pour les services de visioconférence, avec une utilisation chez 83 % des primo-télétravailleurs.

L'expérience du télétravail est en tout cas bien vécue par les principaux concernés. 91 % des primo-télétravailleurs confirment ainsi avoir l'intention de poursuivre cette pratique. Avec l'expansion du coronavirus, beaucoup ont ou auront d'ailleurs prochainement l'occasion de réitérer l'expérience, le recours au télétravail est préconisé dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, puisque la pratique permet la continuité de l'activité de la société tout en protégeant ses salariés.

Source : Communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
32
12
jvachez
Malheureusement ça ne peut concerner que les emplois de bureau.
backsec
@Alexandre Boero : petit manque dans un des titres intermédiaires avec « primo-travailleurs » au lieu de « primo-télétravailleurs ». Mais bon on comprend car correct par la suite.<br /> Dans mon entreprise le télétravail s’est bien développé. Canicule, grêve… en plus des jours réguliers accordés. Ça permet d’évacuer une partie du stress des transports hebdomadaires.<br /> Et chez vous à Clubic ? Vous en bénéficiez ?
marc6310
Malheureusement ça concerne que trop peu d’emplois de bureau en France.
stratos
oui enfin ca reste des emplois de bureau, le mec sur le chantier il va pas mettre les briques par tele travail, comme ceux qui peuvent pas car il faut une présence physique en cas de bug, les infirmières,…<br /> Donc ca reste des jobs de bureaux, mais ca fera moins de monde sur le RER A pour la défense cool
AlexLex14
Hey @backsec,<br /> Effectivement merci pour la coquille, je viens de corriger ça.<br /> Quant à ta question, je peux le dire : le télétravail a la cote chez Clubic
Cmoi
Le travail à la maison demande beaucoup d’autodiscipline…et pas sûr que la majorité des personnes soient si sérieuses…
marc6310
Je pense que ceux qui me travailleraient pas correctement a la maison ne le font déjà pas au bureau. La présence n’est pas du tout un gage de travail bien fait ou même de travail tout court. En revanche les indicateurs de travail sont les mêmes appliquer que ce soit au bureau ou a la maison donc c’est une fausse excuse.
Feladan
De part mon expérience, ce n’est absolument pas vrai. Comme dit par @Cmoi , il demande beaucoup d’auto-discipline, et bien plus qu’au bureau.<br /> Mon entreprise en bénéficie, et je vois ceux qui en abusent, alors même que je n’ai pas d’oeil de subordination dessus. Alors certes, je vois les manquements, je ne vois pas si ils travaillent jusqu’à 20 heures pour palier. Mais avec des vies de familles, statistiquement je me permet d’en douter très fortement.<br /> Certains ont des pauses de midi bien plus grandes, d’autres absent dans le milieu de l’après-midi sans raisons apparentes et j’en passe.<br /> D’ailleurs, et je l’avoue moi même, je travaille moi même bien moins en télé-travail qu’au bureau, c’est pour ça que je n’en fais pas volontairement (uniquement quand j’ai besoin d’être impérativement à mon domicile (artisan, etc etc)).<br /> Mais la tentation de faire autre chose est bien plus grande qu’au bureau, c’est clairement un fait, et je connais des personnes qui en abusent. Cela ne veut pas dire que tout le monde le fait, mais cela valide le commentaire de @Cmoi . Alors je connais les études qui disent limite qu’on travail plus en télé-travail (dépassement d’horaire, cadre meilleure et agréable, 0 transports), mais j’ai beau essayer d’y croire très fort, j’admets que je n’y arrive pas.
marc6310
Au bureau tout le monde parle, il y a de la distraction partout. Chez moi je n’ai pas ce soucis je suis dédié pleinement a ma tâche je n’ai pas un bruit et donc je ne suis pas obligé de mettre des écouteurs anti-bruit. Je travaille dans mon environnement qui est bien plus confortable, sur du matériel bien plus performant. Je travail plus car je n’ai pas cette phase de pollution obligatoire de déplacement complètement absurbe. Je n’ai absolument rien a gagner a aller au bureau, c’est une corvée. Le point positif : je ne croise pas de tête de con et se de gens mal réveillés aux intersections et rond point manquants de me rentrer dedans.
Feladan
Alors déjà, si je veux être tatillon, il y a ce que disent les gens, ce qu’ils pensent, et ce qu’il y est réellement ^^. On est très mauvais observateur de son propre travail. On peut avoir l’impression que c’est mieux, mais divaguer et se laisser distraire bien plus. Mais je mets cette excuse de ce côté, en parler sur un forum ça n’avancera jamais ^^.<br /> Je ne voulais pas dire que tous les télé-travailleurs abusaient, il ne fallait pas venir te défendre. Je disais juste que cela nécessitait de plus d’auto-discipline comme le disait @Cmoi là où tu semblais dire que non, ou du moins pas plus qu’au bureau (j’ai peut être mal compris). Toi visiblement tu en fais preuve, donc c’est cool . Moi, et d’autres, n’y arrivons clairement pas. Et certains n’y arrivent pas, malgré ce qu’ils disent (forcement, c’est un confort, ils ne voudraient pas le perdre en disant l’inverse ^^)<br /> Et entre la « distraction » d’un collègue qui parle, et la « distraction » de pouvoir t’absenter, surfer, ou autre, sans qu’on te vois … C’est différent
backsec
Oui cela demande de l’autodiscipline. Mais rien ne dit que la majorité glande, ou alors pas plus que sur site.<br /> Ce n’est pas représentatif, mais dans ma boîte je bénéficie du télétravail régulier comme 2 jours par semaine (sans compter les extensions liées aux événements exceptionnels comme la canicule, le virus…), et je peux te dire, et c’est partagé par de nombreux collègues, qu’au début je travaille davantage (plus grande productivité) que sur site car « tu te sens fliqué » (à tort souvent) car tu te dis que forcément tu n’es pas sous le regard de ton boss. Et même si en télétravail tu es supposé travailler dans les mêmes conditions que sur site, je ne serais pas choqué s’il y avait une certaine surveillance tant qu’elle n’est pas abusive car justement en faisant du télétravail on retire la vision directe du boss.<br /> Cette plus grande productivité s’explique aussi par l’absence de trajet et de « parasites » (discussion entre collègues par exemple).<br /> Mais oui des abus ont déjà été constatés. Mais parfois ce sont des abus différents de ceux sur sites. Exemple : sieste à la maison mais moins de pauses café.<br /> La RH de ma boîte a fait une petite information dans laquelle il était dit que le télétravail sembait améliorer la productivité durant les deux premières années. Après je ne sais pas, mais perso justement après mes deux ans j’ai commencé à essayer d’aligner ma « grande » productivité du télétravail (notamment mes horaires qii sont variables) à celle de mon travail sur site car au début je ressentais des bénéfices évident sur mon stress et ma santé, mais avec le temps cette cadence supérieure à la maison donnait l’inverse. Conçu à la base pour une meilleure concialiation vie privée et professionnelle, on peut se laisser piéger et avoir l’effet inverse.<br /> Sujet difficile à évaluer en somme.
nirgal76
Pour travailler dans une équipe ou ça se fait, on travaille tous beaucoup mieux à la maison (si on y est seul bien entendu et dans un lieu dédié, pas avec le portable sur le canapé devant la tv).<br /> A tel point que l’on peut justement se permettre de travailler moins longtemps car on abat ces jours là la même quantité de boulot en moins de temps.<br /> J’suis d’accord avec marc, ceux qui ont du mal sont souvent les mêmes que ceux qui ne sont pas les plus productifs au bureau.<br /> Pas de route, pas d’openspace hyper pollué de discussions de we, de sonneries incessantes de téléphones (mobile avec toutes les sonneries débiles imaginables), de réunions improvisées et bruyantes au milieu de tous, la pause de 20 minutes au café, les discussions de couloir, le temps passé pour du perso sur son mobile (en constante augmentation, ça enlève facilement plusieurs heures de travail par jour, qu’ils « volent » à l’entreprise).<br /> Bref, j’observe les gens dans cet openspace et franchement, présence est très loin de rimer avec travail. Les heures réellement productives dans une journée sont peu nombreuses… Mais malheureusement, en France, c’est souvent vu comme ça, les ptits chefaillons fonctionnent encore comme dans les années 60, plus comme des surveillants que comme des managers. Si tu es là et fait des heures, t’es bien vu. Vaut mieux rester 10H à faire du net et papotter au bureau qu’a bosser 6H très productive chez toi.
Nmut
Les entreprises ont plus peur de l’inverse, que les télé-travailleurs travaillent trop. Il semblerait que cela soit un plus grand problème que les glandeurs qui de toute façon le sont déjà « sur place ».
Nmut
Malheureusement, ce sont les emplois les plus fragile face à la mondialisation (si on peut le faire à 15km de l’entreprise, c’est aussi possible à 10 000km…).
Nmut
C’est clair que tout dépend du caractère de chacun. Dans mon cas, ayant plusieurs clients et des transports à n’en plus finir, du matériel à disposition merdique, le télétravail m’offre un confort sans égal. Par contre chez moi, je « pars » symboliquement au boulot et j’ai une pièce dédiée, donc pas de plus de perturbations (voir moins).
Feladan
backsec:<br /> Mais rien ne dit que la majorité glande, ou alors pas plus que sur site.<br /> nirgal76:<br /> Pour travailler dans une équipe ou ça se fait, on travaille tous beaucoup mieux à la maison<br /> La logique laisse à penser que cette part n’est pas négligeable non plus. La tentation est bien plus grande d’écourter, de faire des tâches, de t’occuper des enfants si ils sont à la maison, de te laisser distraire par eux, de faire une sieste, de surfer pour faire un truc que t’as oublié, et mince, tes courses que t’as oublié, bon on écourte de 30min, ce n’est pas si grave… et j’en passe. Personne ne te vois, personne ne te grille. C’est donc bien plus tentant.<br /> Après quand à la part de « ceux qui travaillent plus » et « ceux qui glandent plus », c’est vrai qu’on ne saura vraiment jamais. Tu peux demander aux gens, la quasi totalité vont te dire « qu’ils bossent mieux », en te citant pléthore d’arguments : les transports, pièce dédiée, etc etc. Il te suffit de regarder les commentaires pour t’en rendre compte. Rares, très rares sont ceux comme moi qui t’avoueront moins travailler (ou même s’en rendront réellement compte d’ailleurs). Tous les autres , quasi unanimement te diront qu’ils travaillent « mieux ».<br /> Pourquoi ? Parceque c’est un confort . Ca, on est tous d’accord sur ce point. Et les conforts, on n’a pas envie de dire qu’on en abuse, sous peine d’être jugés. Et le jugement, même sur le web, les gens ont du mal.<br /> Bien entendu, il y a aussi autant de gens qui effectivement bossent réellement plus, et mieux. Je n’ai jamais dis le contraire attention. Mais ce que je veux dire, c’est que les discours type « on bosse tous mieux » , c’est un peu limite. Je suis persuadé que dans chaque équipe, y’en a qui en profitent, mais si tu les écoutes, bien sûr que non.<br /> Après il s’agit juste de quantifier la part. Et ça malheureusement, sans entreprises similaire qui mettent les opposés pour comparer, on ne saura vraiment jamais.
nirgal76
ah non mais le télétravail avec les momes à la maison non, là c’est pas la peine (mais de toutes façons, ils sont à l’école, ce problème ne doit pas se poser).<br /> Ca m’arrive de surfer au taf, même de faire mon drive, et bizarrement, je ne le fais pas en télétravail, là j’attends le soir pour le faire.<br /> Oui bien sur c’est un confort, mais bénéfique à tous. l’entreprise n’a pas à mettre un endroit à dispo (surtout dans un openspace en smartworking, ça leur permet d’avoir genre 80 places pour 100 personnes), dans mon cas perso, pas de frais de déplacement, meilleur qualité du travail fourni, car moins perturbé, plus concentré. Pour la planete, j’en parle meme pas, c’est la solution la plus raisonnable.<br /> Le seul soucis reste ceux qui n’y ont pas accès de part leur poste qui ne s’y prête pas et là, la bonne vieille jalousie fait qu’ils mettent des bâtons dans les roues à ceux qui y ont accès en allant pleurnicher (ce qu’ils savent faire de mieux au boulot)…Très français encore tout ça. On pourrait faire tant de chose si on était pas un pays de bœuf pareil.
Feladan
nirgal76:<br /> (mais de toutes façons, ils sont à l’école, ce problème ne doit pas se poser).<br /> Twa j’ai comme qui dirait l’impression que tu n’as pas d’enfant et que tu ne connais pas bien les horaires d’écoles <br /> Pour le reste : comme dis, je connais les avantages, je n’ai jamais dis qu’il n’y en avait pas, ni que personne n’étaient « sincère » en disant bosser mieux/plus. Je ne cherche pas à ce qu’on me cite tous les miracles et formidables avantages du télé-travail, je les connais.<br /> Je dis juste que le discours « tout le monde bosse mieux » est faux, ce n’est pas dans la nature humaine de jouer le jeu de l’auto-discipline. Et la part est malheureusement non quantifiable.<br /> J’essaie très sincèrement de ne pas tomber dans le discours inverse et oser dire qu’il y a plus de glandeurs que de gens sérieux, car factuellement ça serait juste un avis. Mais je n’aime pas lire des discours « tout est beau tout est rose le télé-travail tout le monde bosse mieux et plus ». ^^<br /> Dans le doute de chiffres vérifiés, je préfère me placer sur 50% de gens qui abusent, 50% de gens qui sont sincères<br /> Et la jalousie n’entre absolument pas en ligne de compte dans mon avis, ni dans le partage de cet avis par mes collègues (30 personnes en R&amp;D ayant la possibilité de télé-travail), seules 5 en profitent régulièrement. Les autres ? Beaucoup te diront des raisons de pourquoi ils refusent (oui, car il y a aussi des raisons de refuser ) d’autres te diront la même opinion que moi.
carinae
pas sur du tout … Au bureau tu peux être sans arrêt dérangé par les collègues et ton environnement … a la maison sans arrêt par tes gosses, les courses a faire … bref pas sur que le télétravail permette plus de productivité qu’au bureau …
marc6310
Tu vas faire tes courses pendants tes heures de travail toi … ? « Désolé chef je reviens je vis faire mes courses » En télétravail c’est pareil.<br /> Et pour tes gosses ben ça c’est ton problème chacun ses choix de vie. Moi je n’ai pas cette contrainte.<br /> Le télétravail est un droit, le soucis c’est que tous ceux qui le souhaitent ne peuvent pas y accéder en France car elle est a l’ancienne comme dans beaucoup de domaines.
Nmut
Certes on peut être tenté de faire autre chose, voir même céder à cette tentation. Mais il ne faut pas prendre les managers ou clients pour des billes, si le boulot est fait, ils s’en tapent de savoir si tu as fait tes courses entre 14h et 16h, si il n’est pas fait, ça rale et prend des mesures!
Feladan
marc6310:<br /> Tu vas faire tes courses pendants tes heures de travail toi …<br /> Certains oui. Que tu ne le fasses pas c’est tout à ton honneur, d’autres le font. @carinae parlait d’une façon générale, là où toi tu parle de toi et de ton expérience. Et pour finir, il ne faut pas tomber dans l’extrême en prenant l’exemple d’un mec qui s’absente en plein milieu de son horaire en mode « Désolé chef je vais faire mes courses ».<br /> Tu as : 1/ les courses en ligne, pas besoin de s’absenter 2/ les courses à cheval sur un temps de pose où tu reviens limite à ton horaire ou très légèrement en retard (et donc, à la maison, tu reviens ENCORE plus en retard, car tu n’as pas le regard extérieur)<br /> marc6310:<br /> En télétravail c’est pareil.<br /> La finalité est la même (tu es sensé travailler), l’écosystème et la tentation est différente, comme on l’a expliqué. Une part non quantifiable de gens prennent des dispositions plus souple à la maison qu’au travail.<br /> marc6310:<br /> Et pour tes gosses ben ça c’est ton problème chacun ses choix de vie. Moi je n’ai pas cette contrainte.<br /> Toi oui, d’autres non, de plus, les enfants n’étaient qu’un exemple.<br /> marc6310:<br /> Le télétravail est un droit<br /> Le télétravail exceptionnel est un « droit », le télétravail récurrent ne l’est pas. Il faut un accord collectif ou une charte de l’employeur. Et l’employeur n’a pas à motiver sa décision.<br /> En revanche le télétravail exceptionnel si, il doit motiver le refus. Et si refus il y a, le salarié ne peut s’y opposer.<br /> Donc le télétravail qui est un « droit », oui, mais faut le dire vite, c’est surtout un « droit de demander » <br /> Source Ordonnance n° 2017-1387 du 22 septembre 2017 du code du travail.<br /> Nmut:<br /> Certes on peut être tenté de faire autre chose, voir même céder à cette tentation. Mais il ne faut pas prendre les managers ou clients pour des billes, si le boulot est fait, ils s’en tapent de savoir si tu as fait tes courses entre 14h et 16h, si il n’est pas fait, ça rale et prend des mesures!<br /> Oulala, faut pas non plus prendre les patrons ou les manager pour des tueurs hein. Les enfumer c’est parfois bien simple en temps normal. Puis c’est sûr, un mec qui se touche toute la journée, tu verras le boulot qui n’est plus abattu, mais le boulot n’est pas toujours quantifiable en terme de temps, moi par exemple, je peux rester des heures sur un bug/développement tout simple en apparence, et résoudre des plus compliqués très rapidement. Ca fluctue toutes les semaines. Il est quasiment impossible pour mon manager de vérifier, je pourrais me prendre 1 heure par jour il ne verrait pas de différence ^^’
carinae
bah non désolé ce n’est pas un droit … d’ou tu sors ça ?<br /> Je suis tout a fait d’accord avec Feladan … j’ai bossé chez pas mal de clients et très souvent (y compris moi) les gens ne font pas que bosser lorsqu’ils sont en télétravail, il faut arrêter de penser que les gens vont s’autodiscipliner … L’essentiel c’est que le travail soit fait correctement en temps et en heure.<br /> D’ailleurs c’est bien le cas aujourd’hui puis qu’avec Corona pas mal de gens font du teletravail … pour garder leurs enfants …C’est donc que, dans ce cas la, le travail n’est pas la vocation 1ere mais plutôt la limitation des déplacements, des rassemblements et la garderie …
nirgal76
Perdu, j’ai un enfant, il va à l’école et ensuite à la garderie jusqu’à…ce que j’aille le chercher.<br /> Et l’élevant seul, je connais parfaitement les horaires puisque c’est moi qui m’y colle
marc6310
Faut te mettre a jour mon vieux , le télétravail est un droit depuis septembre 2017 en France. C’est a dire que l’employeur doit depuis justifier un éventuel refus par une raison valable et non plus juste parce qu’il n’a pas envie.
carinae
oui hé ben s’il n’a pas l’infrastructure VPN qui va bien … le télétravail ne servira pas a grand chose … Droit … ou pas !
marc6310
C’est une raison de refus qui peut être valable il n’en reste pas moins que le télétravail est un droit.
Feladan
Alors tu es parti un peu trop vite du principe que toute les écoles avaient une garderie et une cantine scolaire ^^. Les horaires « normaux sans extra » pour un petit (mon cas), c’est du 8h30 - 11h30 / 13h30 - 16h30, et ils n’ont pas école le mercredi x)<br /> Donc quand j’ai lu la phrase « ils sont à l’école ça ne se produit pas » j’ai esquissé un sourire . C’est vrai si on a 0 trajet et que 6 heures de travail par jours et 4/5 jours dans la semaine x) .<br /> D’ailleurs c’est bien le cas aujourd’hui puis qu’avec Corona pas mal de gens font du teletravail … pour garder leurs enfants<br /> Blague à part, la nouvelle vient de tomber y’a 30 minutes pour le mien. Plus d’école à partir de demain pour une durée indéterminée. Yoopi ! Donc télétravail dés la semaine prochaine dans un premier temps en phase d’essais histoire de pas poser un arrêt. Je suis en-chan-té.<br /> marc6310:<br /> Faut te mettre a jour mon vieux , le télétravail est un droit depuis septembre 2017 en France.<br /> Comme expliqué et sourcé, un « droit », il faut le dire vite… C’est plutôt un « droit de demander ». Mais rien n’empêche à l’employeur de dire non, il doit juste motiver la raison, si elle ne te plait pas, tu vas engager un procès ? <br /> Et comme expliqué, ce n’est valable que pour le télétravail occasionnel, non régulier. Dans ce cas l’employeur n’a rien à justifier si ce n’est pas prévu. Et dans ce cas il peut tout simplement te dire "J’ai pas envie "<br /> Je crois que tu surestime un peu ce « droit » . Un peu comme tu surestimes l’autodiscipline des gens.
nirgal76
Yep même horaires, mais garderie, cantine et centre de loisirs le mercredi. j’suis en cambrousse mais une bonne. y’a même la fibre orange/sfr/free
Feladan
Taken:<br /> I don’t know who you are, I will look for you, I will find you, and I will kill you.<br /> o_o
kroman
C’est sûr, en faisant du télétravail on va récupérer les 1000€/mois de retraite sucrée par le gouvernement
Peter_Vilmen
Et pourquoi pas se laisser fliquer quand on fait du télétravail ? Tout ce qu’il faut c’est de pouvoir mesurer la productivité de l’employé, ou même un semblant de productivité comme sur le lieu de travail, si on est à son bureau et qu’on a une mine grave c’est qu’on bosse quand bien même si ce qui nous fait froncer les sourcils est en fait une triple pénétration. Caméra, monitoring de l’écran du PC, … les bien pensants diront que c’est une entrave à la liberté, moi j’appelle ça du donnant donnant.
nirgal76
Feladan:<br /> Blague à part, la nouvelle vient de tomber y’a 30 minutes pour le mien. Plus d’école à partir de demain pour une durée indéterminée. Yoopi ! Donc télétravail dés la semaine prochaine dans un premier temps en phase d’essais histoire de pas poser un arrêt. Je suis en-chan-té.<br /> Bon, ben on est dans le même bateau maintenant, va falloir lui faire l’école et ensuite débugger avec lui dans les pattes. Le client ne vas pas accepter ces conditions de télétravail (moi non plus cela dit, c’est juste impossible, même si j’aurais le pc portable boulot connecté en cas de besoin quand même). Ca sent le chômage partiel plus que le télétravail cette histoire. Au moins, j’aurais un peu le temps d’avancer dans Assassin Creed Odyssey
Feladan
C’est ce que tous mes collègues m’ont dit ce matin ^^’. Moi également avec l’enfant de 4an et demi c’est compliqué. Mais on va tenter quand même de ne pas se mettre en chômage partiel ou arrêt.<br /> Quitte à fournir un travail équivalent de moitié moins, je n’ai pas de client en face comme toi.<br /> Donc si ça peut économiser quelques deniers pour ceux qui en ont réellement besoin autant jouer le jeu … Mais de base je t’avoue que l’arrêt « j’en profite » m’était bien entendu passé par la tête, je pense que beaucoup vont « profiter » de cette situation ^^
nirgal76
Je lui ai expliqué que c’était télétravail ou arrêt, sachant que la productivité du télétravail serait faible et il (le client) a accepté le télétravail, il préfère un peu de boulot fait que pas du tout (et pouvoir me joindre en cas de pépin car si c’est arrêt, je ne réponds pas). Conditions qui me vont bien aussi finalement, je ferais ce que je peux sans avoir vraiment à rendre de compte.
Feladan
Je le comprend, c’est normal. C’est aussi le raisonnement que j’ai eu, c’est pour ça que je n’ai même pas tenté l’arrêt. Mais je suis curieux du nombre de personne qui vont dire "Oui mais non je peux pas bosser du tout du tout avec mon enfant tu comprends, donnes moi un arrêt " <br /> Bienvenue au club en tout cas, blonde ou brune ta bière ?
nirgal76
euh…blanche
ahvanco
Malheureusement, ça ne rentre pas rapidement dans les moeurs des petits patrons: je te paye, tu reste à disposition !
nirgal76
Bah ça dépends du patron, petit ou grand ne change rien. Ma boite fait 70 ou 80 employés, elle est ok. Mon client pèse +100 000 employés, il est ok aussi. Faut bien tomber.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Bon plan PS4 : nouvelle chute de prix sur la console Sony PlayStation 4 Pro
Un aspirateur iRobot Roomba en promo et un assistant vocal Google Nest Mini offert !
Chute de prix sur le Pack Huawei Watch GT2 + Ecouteurs Buetooth
Amazon va vendre son concept de magasins
Forfait mobile : l'offre RED 60 Go à 12€/mois se termine ce soir !
Mario Kart Tour : le mode multijoueurs est disponible !
AMD : que tirer du profil des cartes graphiques aperçues lors de la conférence financière ?
Retrouvez le Samsung Galaxy S10e Double SIM 128 Go au meilleur prix à la Fnac
Airbnb, Booking, Expedia et TripAdvisor signent un accord sur le partage de données avec l’Europe
Haut de page