Coronavirus : Google et Twitter demandent à leurs salariés de privilégier le télétravail

04 mars 2020 à 17h55
0
Google HQ

Face à la propagation du coronavirus, la résistance continue de s'organiser. Dans ce contexte, le recours au télétravail est de plus en plus fréquent, comme c'est le cas chez plusieurs entreprises de la tech, telles que Google ou Twitter.

Le télétravail a souvent été loué pour les bénéfices qu'il apporterait aux employés, même si certaines études remettent en question cet avis. Quoi qu'il en soit, avec l'épidémie actuelle de maladie à coronavirus, il présente au moins l'avantage de limiter les risques de contamination. C'est pourquoi de plus en plus d'entreprises le proposent, voire l'imposent, à leurs salariés.


Cas suspect chez Google, à Dublin

Ainsi, lundi dernier, Google a demandé à ses équipes de Dublin (Irlande) de ne pas venir au bureau le lendemain. D'après l'entreprise, cette consigne constituait une « mesure de précaution pour protéger la santé et la sécurité » du personnel. La cause de ce bouleversement : un employé présentait des symptômes de l'état grippal, et donc peut-être du Covid-19.

A priori, le retour au bureau devait néanmoins intervenir dès ce mercredi. Il ne s'agit cependant pas de la seule mesure prise par Google, pour lutter contre la propagation du virus. Hier, la firme a en effet annoncé l'annulation de son événement I/O.


Twitter et Coinbase favorables au télétravail

De son côté, Twitter s'est plus généralement prononcé en faveur du télétravail pour tous ses salariés. « Nous encourageons vivement tous nos employés dans le monde à travailler de chez eux, s'ils le peuvent », explique la société sur son blog. Une recommandation soutenue qui se transforme même en obligation pour les équipes situées à Hong Kong, au Japon et en Corée du Sud.

D'autres entreprises emboîtent le pas des deux géants, à l'image de Coinbase, plateforme d'échange de devises. Sur Twitter, son P.-D.G., Brian Armstrong, a déclaré : « Nous demandons à certains employés de commencer à travailler à domicile cette semaine », tout en admettant qu'il ne s'agissait pas d'une « solution parfaite ».

D'après les dernières estimations, le coronavirus a infecté plus de 92 000 personnes dans le monde et provoqué plus de 3 100 décès.

Source : Business Insider
Modifié le 05/03/2020 à 08h39
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
scroll top