Obsolescence programmée : 1 an après, toujours des ratés

07 mars 2016 à 14h52
0

Depuis un an, les constructeurs de téléviseurs, lave-linge, aspirateurs et autres cafetières doivent indiquer aux clients la durée de disponibilité des pièces détachées. Une mesure pas toujours appliquée.

Afin de lutter contre les mécanismes d'obsolescence programmée, la France contraint désormais certains constructeurs à faire preuve de transparence. Depuis le 1er mars 2015, la loi les oblige à indiquer à leurs clients des informations relatives à la durée de disponibilité des pièces détachées. Cet élément doit être fourni de manière « lisible et visible ».

Un an après la mise en place de cette mesure, les observateurs constatent que les règles ne sont pas correctement appliquées par l'ensemble des professionnels. Dans ce cadre, 60 Millions de consommateurs indique avoir rendu visite à 500 points de vente sur le territoire en ciblant les rayons lave-linge, aspirateurs, téléviseurs et cafetières.

Au bilan, l'organisme juge que dans 60% des magasins visités, aucune mention relative à la durée des produits ou à la disponibilité de pièces détachées n'est visible. Dans les cas où une information figure, elle s'avère parcellaire ou ne concerne qu'une partie des produits vendus. L'organisme chiffre à « 81 % d'absence totale d'information pour la plus mauvaise, 18 % pour la meilleure. Les hypermarchés, qui sont pourtant de gros vendeurs d'électroménager, jouent beaucoup moins le jeu que les chaînes spécialisées comme But ou Darty. »

0258000008119526-photo-obsolescence-programm-e.jpg

Le secteur des téléviseurs serait, selon l'organisation, particulièrement pointé du doigt avec une absence d'information dans 65% des cas. Le son de cloche est identique du côté de l'UFC-Que Choisir. Face à ces manques, l'organisation demande au gouvernement « à encadrer beaucoup plus strictement l'obligation légale pour garantir une information pertinente des consommateurs afin que la durabilité des produits devienne un élément de choix au moment de l'achat ».

A défaut, la Répression des fraudes pourrait bien entamer des enquêtes. En cas d'absence de mentions de ce type, les distributeurs de téléviseurs ou d'électroménager pourraient bien écoper d'amendes.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top