🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Les Frenchies de Mon Petit Placement lèvent 6 millions d'euros

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
16 novembre 2021 à 16h50
4
tirelire © Pixabay

Il faut peut-être voir la crise sanitaire comme un signe du destin pour cette start-up lyonnaise, mais le fait est que les Français n’ont jamais autant épargné qu’en 2020. Lancée en 2017, Mon Petit Placement est une société lyonnaise qui incite ses utilisateurs à placer leurs économies à l’aide d’une application ludique.

La société affirme compter plus de 8 000 clients et vient de lever 6 millions d’euros pour continuer sur cette lancée.

Des promesses de rendement réalistes et toujours plus d’employés

À vrai dire, vous avez peut-être déjà vu une publicité pour Mon Petit Placement si vous êtes dans la tranche 25-45 ans et qu’il vous arrive de boursicoter. L’entreprise de Fintech propose un contrat d’assurance-vie en ligne, qui offre quatre types de placement, et des promesses de rendement plutôt réalistes. En gros, c’est de l’argent qui travaille à votre place grâce aux efforts d’une équipe de 30 personnes, bientôt 40. La récente levée de fonds d’investisseurs, calculée à 6 millions d’euros, témoigne de l'engouement pour cette entreprise, dont l'objectif à l’horizon 2023 est de dépasser les 50 000 épargnants actifs.

Le compte « Volontaire » vous assure +3 %, « l'Énergique » vous offre 5 % de rendement à l’année. Les comptes « Ambitieux » et « Intrépide » vous laissent présager 8 % et 12 % de rendement, mais ils comportent plus de risques. On retient tout de même qu’il faut investir de base 300 euros et renouveler son investissement, de façon mensuelle par exemple. L'entreprise se rémunère au prorata de ses performances, système innovant dans le milieu des assurances-vie.

Nous saluons d’entrée de jeu le fait que Mon Petit Placement soit une start-up française et encore mieux, lyonnaise. L’application apporte aussi son lot de conseils et d’éducation, ce qui est appréciable par rapport aux applications de trading qui vous jettent souvent dans la gueule du loup sans vous expliquer les risques. 

Binance
  • Très complète
  • Grand choix d'outils de trading
  • De nombreux services annexes

Binance offre des outils de trading et de gestion de risque très élaborés et solides, ainsi qu'une multitude de services et produits qui parfois peuvent être dangereux pour certains profils débutants. Si nous recommandons sans hésiter cette plateforme, nous conseillons d’éviter certains produits très risqués afin d'éviter des expériences d'investissement un peu amères.

Binance offre des outils de trading et de gestion de risque très élaborés et solides, ainsi qu'une multitude de services et produits qui parfois peuvent être dangereux pour certains profils débutants. Si nous recommandons sans hésiter cette plateforme, nous conseillons d’éviter certains produits très risqués afin d'éviter des expériences d'investissement un peu amères.

Source : Usine-Digitale

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Aristote76
Sympa sur le principe mais ils vont vite ce faire manger par les requins du marché Bancaire français s’ils rentabilisent. Bonne chance à eux
dapoussin
Quelle est la différence par rapport à une AV en gestion « active » ? Ca peut être intéressant mais j’attendrais de voir quelques années si la rentabilité nette annoncée est bien là. D’après mon expérience, le rendement est souvent bouffé par les frais, et au final un investissement dans un ETF All World iShares ou Vanguard est plus efficace…
toast
Mouais… Être intermédiaire d’assurance, ça n’est pas toujours simple quand l’ACPR commence à mettre son nez dans tes affaires.<br /> J’espère qu’ils sont carrés sur la directive DDA…<br /> Après ça ne reste que de la gestion pilotée et ils innovent sur le système de rémunération (la leur, pas la nôtre). Prendre sur les gains ne se fait pas, on est plutôt sur un % de la collecte. Ça n’a pas du être facile à faire accepter à Apicil.<br /> Et leur communication sur les performances n’est pas super «&nbsp;clean&nbsp;». Il n’y a absolument rien de garanti et les performances peuvent tout à fait être négatives. «&nbsp;Les performances passées blah blah blah…&nbsp;» n’arrive que tardivement dans leur comm.<br /> Perso, je resterai à l’écart de ça.
Cynian90
Qui sont les fondateurs et employés, quelles expériences, quels diplômes, toussa ? Parce que si c’est nico livreur sur mobilo qui met tout dans le S&amp;P ça va vite dégringoler.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour mieux lutter face aux plateformes streaming, Canal+ veut séparer sa section films et séries du sport
Black Friday : malgré une chute des recherches, les Français toujours aussi friands de bonnes affaires
La répression des fraudes souhaite que Wish devienne invisible
Stéphane Richard échappe à la prison, le P.-D.G. d'Orange écope d'un sursis et d'une petite amende
Le football serait le sport le plus piraté en streaming selon cette étude, voici ce qu'on sait
Free ne veut pas de la fusion TF1-M6 et met en doute la compétence des autorités françaises pour décider de sa légalité
Amazon refuse les cartes Visa britanniques à cause de frais bancaires trop élevés : demain en France ?
Rémunération des droits voisins : Google et l'AFP ont trouvé un accord
Apple lance la bêta de Business Essentials, un service destiné aux PME
Carrefour signe un partenariat stratégique avec Meta (Facebook) pour développer une
Haut de page