L'application de paiement Lydia se lance dans le crédit à la consommation

08 juillet 2020 à 14h41
0

L’application mobile Lydia s’arme d’un nouveau service articulé autour d’un prêt à la consommation limité à 3 000 euros par utilisateurs. Pour ce faire, la fintech française s’est associée à son compatriote Younited Credit, spécialisée dans les crédits en ligne.

Lydia accélère sa stratégie liée aux prêts instantanés. Après avoir mis en place des crédits à la consommation de quelques centaines d’euros fin 2018, remboursable sur trois mois, la société tricolore monte en puissance au travers de prêts plus conséquents : jusqu’à 3000 euros maximum, apprend-on dans un communiqué de presse officiel.

Alliance française

Celle qui a développé une application permettant aux utilisateurs d’envoyer et de recevoir de l’argent grâce à un simple numéro de téléphone souhaite ainsi couvrir de manière plus large les besoins des usagers, explique Cyril Chiche, co-fondateur et P.-D.G. de l’entreprise. C’est dans ce but que le groupe s’est associé à son compatriote Younited Credit, spécialisé dans les crédits en ligne.

Lydia présente ainsi son offre « Petit prêt express » disponible dans le courant de l’été 2020, et dont l’emprunt oscille entre 500 et 3000 euros.

Le remboursement est quant à lui étalé sur six à trente-six mois, « avec des frais variables et fixes qui dépendent du montant emprunté », est-il écrit. « Toutes ces informations sont communiquées lors de la souscription du crédit, en toute transparence », insiste Lydia.

3,5 millions d'utilisateurs

En cas de remboursement anticipé, aucun frais ne pourrait être demandé au client. « Une fois la demande finalisée depuis l’application mobile Lydia, l’utilisateur reçoit au plus
tard sous 24 heures une réponse définitive, positive ou négative. En cas de réponse
positive, pour tenir compte du délai légal de rétractation, l'argent est crédité sous sept jours sur
le compte bancaire de son choix
», poursuit le document.

Lydia n’hésite pas à citer plusieurs exemples de prêt : financer des projets d’équipements ou de voyage, ou bien acheter un petit véhicule d’occasion. Avec 3,5 millions d’utilisateurs à ce jour, selon les chiffres communiqués par la firme, Lydia dispose d’une base d’usagers solide et susceptible de susciter un intérêt pour ce nouveau type de service.

Source : communiqué de presse

Modifié le 08/07/2020 à 17h07
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top