Iliad (Free) : un emprunt obligataire de 650 millions d'euros pour soutenir la croissance

11 juin 2020 à 14h43
0
© Shutterstock.com

Face à l'incertitude, le groupe de Xavier Niel annonce jeudi avoir placé avec succès l'émission d'un emprunt obligataire.

Le groupe Iliad, qui ne perd pas de vue les objectifs fixés dans le cadre de son grand plan Odyssée 2024 axé sur la fibre, les technologies mobiles 4G et 5G, l'équipement des entreprises et le développement de la filiale italienne, a annoncé, jeudi 11 juin, avoir placé avec succès l'émission d'un emprunt obligataire d'un montant assez conséquent : 650 millions d'euros.

Iliad assure un peu plus sa pérennité

Iliad, maison-mère de Free, précise qu'avec cette émission, le groupe « renforce sa position de premier émetteur non noté sur le marché européen des obligations seniors, avec un encours de plus de 3 milliards d'euros ».

L'entreprise aux 11 000 collaborateurs rappelle que sa dernière émission obligataire remonte à avril 2018. Elle fut à l'époque d'un montant d'1,15 milliard d'euros, divisée en une tranche de 500 millions d'euros sur trois ans et demi, avec échéance au 25 novembre 2021, et une tranche de 650 millions d'euros, d'une durée de sept ans avec échéance au 25 avril 2025.

Le nouvel emprunt présente une maturité de six ans et arrivera à échéance le 17 juin 2026, avec un coupon annuel de 2,375%. Il est soutenu par BNP Paribas, Natixis, la Société Générale, le CIC, le Crédit Agricole CIB, ou encore HSBC et ING.

Un emprunt qui préserve le capital du groupe et soutient sa croissance

Le groupe Iliad a indiqué, dans un communiqué de presse, que l'opération avait rencontré un vif succès auprès des investisseurs, qui font état d'une importante demande, « avoisinant les 2 milliards d'euros », selon la firme, qui se félicite et indique que cela « atteste de la solidité de la stratégie et des perspectives
d'IIiad, mais aussi de la qualité de sa structure financière 
».

Avec cette opération, Iliad vient ainsi augmenter sa liquidité et allonger la maturité de sa dette. C'est tout l'avantage d'un emprunt obligataire, qui est une dette qui contractualise un taux d'intérêt, une maturité, et qui offre le luxe à l'entreprise de ne pas avoir à ouvrir son capital aux investisseurs.

Le groupe fondé par Xavier Niel pourra ainsi poursuivre son développement, en France et en Italie, et travailler à sa croissance à long terme en maintenant le déploiement des infrastructures fibre et mobile.

Modifié le 11/06/2020 à 16h24
6
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
scroll top