5G : Free perd patience sur l'attribution des fréquences

13 mai 2020 à 13h30
6
Free logo

Le décalage de plusieurs semaines des enchères, motivé par la crise de coronavirus , irrite quelque peu l'opérateur, qui appelle à débloquer la machine assez rapidement.

En marge de la publication des résultats trimestriels de l'opérateur Free mardi 12 mai, Thomas Reynaud, Directeur général de la maison-mère Iliad, a glissé quelques mots aux journalistes sur l'attribution des fréquences 5G en France. Selon lui, les choses ne vont pas assez vite et il faudrait réfléchir à accélérer le mouvement si le secteur ne veut pas perdre sa compétitivité.

Les enchères 5G bloquées au moins jusqu'à l'été

Initialement prévue le 21 avril, la phase d'enchère pour l'attribution des 11 blocs additionnels de 10 MHz disponibles dans la bande 3,4 - 3,8 GHz (70 millions d'euros par bloc au départ), blocs censés faire la différence entre Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR , avait officiellement été reportée de plusieurs semaines par l'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (ARCEP) au début du mois d'avril. L'autorité évoquait un décalage « dont la durée dépendra de celle de la crise sanitaire ». Désormais, un démarrage des enchères n'est pas attendu avant le mois de juillet, voire septembre, selon l'évolution de la situation sanitaire.

Mardi, Thomas Reynaud a invité les autorités à procéder le plus tôt possible à l'attribution de ces fréquences. « Nous devons répondre à la forte demande des Français pour une meilleure connectivité et nous souhaitons une attribution au plus tôt des fréquences 5G », a expliqué le DG du groupe Iliad, qui estime qu' « un report trop lointain fera prendre du retard à notre pays », ce qui ne serait « pas une bonne chose ».

Pour le bras droit de Xavier Niel, la 5G constitue une partie de la réponse apportée au besoin de très haut débit des Français, à l'instar de la fibre optique. « C'est important pour la compétitivité de notre pays et la compétitivité de nos abonnés », a-t-il renchéri.

Free joue sur le besoin de data des utilisateurs

Free, qui ambitionne d'atteindre une part de marché mobile de 25% d'ici quelques années, rappelle que le confinement a conduit à une importante poussée de la consommation de data en France, de l'ordre de « 20 à 40% sur la data, de 50% sur la voix », détaille Thomas Reynaud.

Alors que le coronavirus a poussé l'État et l'ARCEP à repousser les enchères 5G, Iliad veut se servir de cet épisode pour presser le pas et justifier un besoin de plus en plus grand de moderniser les réseaux mobiles en répondant aux besoins croissants des utilisateurs.

Thomas Reynaud espère ainsi que le gendarme des télécoms livrera « des éclaircissements sur la deuxième phase de la mise à disposition de ces fréquences », même si ce dernier reconnaît que les réseaux actuels 4G et 4G+ ont pu contenir la demande en temps de crise.

Source : Le Figaro

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
9
jedi1973
oui bon, apres, la 5G, dans le grand public n’est pas une priorité du moment, loin de la…<br /> De toute facon, il faudra des mois ,voir des annees pour qu’un nombre significatif de francais goutent au joies ( et encore, lesquelles ) de la 5G… Faudrait deja expliquer qu’esce que ca leurs rapportera de nouveau mis a part un debit plus elevé ( deja la vitesse de la 4G ne nous handicape pas !!)
ZeBigBoss
On rappelle juste les taux de couvertures et vitesses de déploiements de Free?<br /> On rappelle le contrat d’itinérance prolongé car Free ne peut pas se passer des autres ?<br /> On rappelle le report de la FreeBox à cause … du Covid?<br /> MDR, LOL et écran de fumé.
crowfix
Oui enfin il n’a pas tort.<br /> La 5G c’est du mobile donc pour 99% des gens ce sera pour utiliser leur smartphone donc si c’est pour télécharger la dernière version de candy crush en 2 secondes au lieu de 5 ça ne sert à rien et pour regarder des vidéos YouTube ça marche déjà très bien en 4G.<br /> Le vrai intérêt ce serait de mettre ça dans les campagnes pour que les oubliés de la fibre et de l’adsl à plus de 4Mb puissent bénéficier d’une connexion décente mais faut pas y songer, c’est mieux de filer ça à ceux qui ont déjà la fibre.
raymondp
La 5G, c’est comme la 4G, quand elle sera là on en trouvera l’usage (pour les zones où elle sera disponible !).<br /> Maintenant, je ne vois pas en quoi la crise sanitaire retarde l’attribution des fréquences pour la 5G.<br /> Ils le savent pas faire des réunions en télétravail, les gens de l’ARCEP ?
yukatapah
En cette période de crise sanitaire, à part les masques et la bouffe, rien ne se vend, donc installer des enchères en ce moment réduirait le résultat à une misère ce que ne veut pas l’ARCEP…
wackyseb
Quel report de Freebox, y’en a une nouvelle qui arrive ? Simple, sans gadget et au prix de 29.99€ ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Notre Soleil serait plutôt fainéant par rapport aux autres étoiles de son acabit
Revolut Junior : la néobanque lance son offre pour les 7-17 ans en Europe
AMD : la gamme de SoC mobiles « Renoir » pourrait accueillir deux nouvelles puces
Crew Dragon : plus que deux semaines avant le décollage !
AMD annonce la Radeon VII Pro, la carte qui veut ne faire qu'une bouchée des Quadro
Samsung explique comment le prochain Galaxy Z Flip évitera les problèmes de poussière sous l'écran
L'offre de stockage en ligne pCloud 2To à vie à moins 65%
Amazon reprendra ses livraisons en France le 19 mai
Le polonais Triggo dévoile un véhicule électrique léger à largeur variable
Le P.-D.G. de NVIDIA sort (littéralement) de nouvelles cartes graphiques du four
Haut de page