Free : des résultats positifs au premier trimestre, malgré la crise

12 mai 2020 à 17h50
0

Jusqu'ici, tout va bien. La pandémie de COVID-19 ne semble pas avoir d'impact majeur sur Free, qui affiche des résultats en hausse au premier trimestre 2020. L'opérateur s'attend toutefois à ressentir les effets de la crise dans les prochains mois, tout en maintenant ses objectifs pour l'exercice en cours.

Iliad, la maison-mère de Free, a présenté ses résultats sur le premier trimestre 2020. Pour l'heure, les voyants sont au vert pour le groupe dirigé par Xavier Niel.

Près de 7 % de croissance

Sur les trois premiers mois de l'année, l'entreprise a en effet enregistré un chiffre d'affaires de 1,38 milliard d'euros. Sur un an, cela correspond à une croissance de 6,9 %. Cette augmentation a notamment été alimentée par le marché italien, sur lequel Iliad a vu ses revenus croître de 85,7 %. Mais sa part reste bien sûr minoritaire par rapport à la France, qui représente près de 90 % du chiffre d'affaires global et qui a enregistré une hausse de 1,7 % sur un an.

Sur la partie « Services » uniquement, qui comprend les offres fixe et mobile, la croissance atteint même 4,2 %. En effet, l'opérateur a accueilli 47 000 nouveaux abonnés pour ses accès à Internet en haut et très haut débit et 13 000 de plus sur ses forfaits téléphoniques.

Objectif : 2 millions d'abonnés fibre d'ici fin 2020

Ainsi, Free ne semble pas énormément souffrir de la crise sanitaire, pour le moment. Thomas Reynaud, directeur général d'Iliad, se veut toutefois prudent : « Il ne faut pas perdre de vue que ces résultats ont été enregistrés avant le début du confinement ». Au 31 mars 2020, les mesures imposées par le gouvernement français ne dataient en effet que de deux semaines.

Depuis, le groupe a été confronté à un ralentissement d'une partie de son activité. En particulier, les déploiements des réseaux « ont été en très grande partie stoppés lors de la période de confinement, faute de permis de voiries et à la suite de difficultés opérationnelles pour nos équipes mobilisées sur le terrain », détaille le dirigeant.

Iliad s'attend donc à une reprise « très progressive » et à une incidence sur les résultats commerciaux au prochain trimestre. Pour autant, l'entreprise n'entend pas revoir ses ambitions à la baisse : elle espère toujours atteindre les 2 millions d'abonnés à la fibre d'ici fin 2020 et les 4,5 millions en 2024, grâce notamment à un investissement de 650 millions d'euros. Le premier objectif n'est plus si loin : à la fin du mois de mars 2020, Free comptait 1,975 million d'abonnés fibre.

Source : ZDNet

Modifié le 12/05/2020 à 18h55
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top