NASA : le programme lunaire Artemis prend forme et se confirme

Matthieu Legouge Contributeur
25 juillet 2019 à 08h57
0
apollo 11

L'aspiration du gouvernement Trump à voir les États-Unis retourner sur la Lune le plus rapidement possible vient de franchir une étape supplémentaire.

La NASA vient en effet de publier une série de documents destinés aux constructeurs du secteur aérospatial. L'agence spatiale américaine y détaille les nombreux critères auxquels devront répondre les futurs prototypes d'atterrisseur lunaire.

Cap sur la Lune


Après avoir commémoré le 50e anniversaire des premiers pas sur la Lune, ainsi que les 20 ans du télescope Chandra, la NASA vient d'annoncer que la capsule Orion était fin prête et débuterait sous peu les préparatifs de son premier vol historique.


La célèbre agence spatiale ne s'est néanmoins pas contentée de révéler cette nouvelle à propos de la capsule Orion, ni de présenter le calendrier prévisionnel des trois missions Artemis qui constitueront la première tentative de retourner sur la Lune depuis 1972. Concomitamment à cette annonce, la NASA a en effet exposé en détail les nombreux critères que les acteurs du secteur aérospatial devront suivre dans la conception de leur projet.

Dans son communiqué publié le jour de l'anniversaire d'Apollo 11, la NASA explique qu'elle souhaite solliciter les entreprises américaines pour permettre à la première femme et au prochain homme de fouler la surface de la Lune, d'ici 2024.

Plusieurs partenaires privés avaient déjà été sélectionnés auparavant. On retrouve bien sûr dans la liste Lockheed Martin (déjà à l'origine de la capsule Orion) mais aussi des noms comme ceux de Boeing, SpaceX, ou encore Blue Origin, dont le concept d'atterrisseur lunaire, nommé Blue Moon a déjà été présenté par Jeff Bezos.

Un retour sur la Lune en trois étapes


La NASA explique que son système pour retourner sur la Lune devrait, dans l'idéal, comporter trois étapes. L'agence entend mettre en place un système simplifié, composé d'un module en orbite autour de la Lune, le fameux « Gateway », ainsi que d'un véhicule de descente et d'ascension pour ramener les astronautes sur la station orbitale. Par la suite, les astronautes regagneront la Terre grâce à la capsule Orion. Malgré cette planification, la NASA indique « s'intéresser à d'autres approches, susceptibles d'atteindre les mêmes objectifs à long terme ».

Aussi, pour le moment, la NASA attend les commentaires et les propositions des différentes entreprises. Cette sollicitation est ouverte à tous et l'agence devrait sélectionner un projet d'ici plusieurs mois.

En attendant, les partenariats publics/privés se multiplient pour la NASA, et ses ambitions lunaires (et martiennes) se confirment. Seul le lanceur SLS semble encore être en mesure de retarder les Américains à retourner sur la Lune.


Source : NASA
Modifié le 25/07/2019 à 13h20
22 réponses
15 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top