Build 2019 - Microsoft repositionne Cortana et l'oriente davantage vers les professionnels

le 07 mai 2019 à 19h33
0
microsoft-cortana.png
Microsoft

L'assistant personnel de Microsoft n'est finalement pas mis au placard. La société veut en faire un service capable de tenir de véritables conversations, destiné au monde de l'entreprise.

Dominé par Google Assistant et Alexa l'a dernier, Cortana est en train de vivre une transformation qui nous paraissait impossible il y a encore un ou deux ans. C'est désormais le monde professionnel qui semble être la priorité de Microsoft pour son assistant personnel, au détriment du grand public. La firme de Redmond a dévoilé une vidéo, le 6 mai en marge de sa conférence Build 2019, dans laquelle Cortana tient une conversion soutenue et sans interruption avec son hôte durant près de trois minutes.

Cortana tient une véritable conversion ponctuée d'éléments et requêtes divers


Dans la vidéo, Cortana gère et jongle avec brio avec le planning chargé d'une cadre active, rendue possible grâce à la technologie de la start-up Semantic Machines, rachetée par Microsoft il y a tout juste un an. Depuis, le travail accompli a été conséquent, à tel point que Cortana semble être le seul assistant capable de tenir de telles conversations, complexes, sur une durée aussi longue.



La méthode Microsoft tranche ainsi franchement avec celles des autres géants du numérique et de leur assistant personnel. Si Alexa possède des milliers de « skills » ou compétences, qui lui permettent autant de vous donner un itinéraire que le trafic routier, de détailler une recette ou de donner les dernières prévisions météo, on a du mal à l'imaginer tenir une vraie conversation de manière naturelle. Et c'est normal, car l'assistant d'Amazon en est tout simplement incapable à l'heure actuelle.

Un assistant personnel qui répond et propose des solutions dans des contextes changeants


Avec sa nouvelle version de Cortana, Microsoft pourrait briser la lassitude naturelle qui découle de l'échange avec un assistant personnel classique, qui ne répond qu'à de simples requêtes. Bien que nombreuses, elles ont été programmées manuellement et sont de fait limitées. Ici, Cortana agit comme une intelligence artificielle conversationnelle qui peut mêler les compétences au contexte.

Plutôt que de se contenter de répondre à des questions, elle peut proposer des solutions pour aider à la gestion d'un emploi du temps et faire gagner du temps à l'utilisateur. Semantic Machines applique des méthodes de machine learning aux compétences déjà programmées, qui lui permet de relier les demandes et les résultats.

Chaque entreprise pourrait avoir son propre assistant personnel


Contrairement aux assistants personnels actuels, qui fonctionnent grâce aux mots-clés, il n'est ainsi plus nécessaire de préprogrammer chaque scénario, puisque le système est capable de généraliser un contexte connu vers un nouveau contexte, en utilisant des services de Microsoft, mais aussi des services externes.

Cortana se destine donc aux professionnels. En ouvrant son nouveau moteur conversationnel aux développeurs, Microsoft imagine que chaque entreprise pourrait bénéficier de sa propre version de l'assistant, qui s'adapterait ainsi aux us de la société.



Mots-clés : Cortana Microsoft
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Parcoursup, le retour : il revient avec un nouveau bug, 67 000 candidats dans le doute
Un document interne de la NASA révèle les détails de la mission Artemis
Tesla triple ses ventes en Europe grâce à l'arrivée de la Model 3
L’OMS va déterminer si l'addiction aux jeux vidéo doit être répertoriée comme maladie
Sony : les deux premiers téléviseurs 8K disponibles début juin
Microsoft : la Xbox One affichera bientôt la durée des téléchargements
SFR essaye (encore) de faire passer discrètement une augmentation de forfait RED
Comment retrouver sa voiture grâce à Google Maps ?
Après Boston Dynamics, Facebook aussi construit ses propres robots
Selon une étude, les voitures connectées réduiraient significativement les temps de trajet
scroll top