Internet des objets et villes intelligentes, les effets pervers (vidéo)

18 septembre 2018 à 14h41
0
0082000001704814-photo-nanoztag-zstamp.jpg
Les projets pour « villes intelligentes » fleurissent. Suivi des déchets ménagés, panneaux de signalisation interactifs, publicités ciblées, les idées ne manquent pas. Une vidéo relayée par le magazine Internetactu.net met pourtant au jour, avec dérision, quelques-uns des inconvénients qui pourraient survenir avec la multiplication des capteurs et autres objets « communicants ».

0064000002483778-photo-trashtrack.jpg
Trash Track
Puces RFID (outil d'identification par radiofréquence), IPV6 (qui permettra d'attribuer une adresse IP à chaque objet), Wifi et réseaux sociaux sont au coeur d'une révolution dite de « l'informatique ambiante ». Cette fusion de l'informatique avec les objets du quotidien (Everyware) est aussi appelée l'ubimédia. Elle pourrait permettre, sur le modèle des « smart grid » (gestion des consommations électriques), encouragées de parts et d'autres de l'Atlantique, de mieux contrôler notre quotidien, nos consommations, sans oublier notre empreinte environnementale. Et ce, sur le modèle d'une expérience récemment réalisée par le Laboratoire de la ville sensible du Massachusetts Institute of Technology.

00C8000002483780-photo-new-songdo.jpg
L'expérience, baptisée Trash Track (en anglais), vise à tracer les ordures des villes de Seattle et New York pour comprendre leurs trajets et optimiser le ramassage et les circuits de traitements. Un concept qui devrait également être développé par la ville nouvelle de Songdo, en Corée du Sud (en anglais). Reste à éviter de surveiller à outrance « les activités et les déplacements des individus », expliquait le Secrétariat d'État chargé de la prospective et du développement de l'économie numérique, en juillet dernier. Un secrétariat tenu par Nathalie Kosciusko-Morizet, elle-même favorable à un « droit au silence des puces ».

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

  Dawn Of War 2  : The Last Stand est disponible
Ondes WiFi et GSM : l'Afsset conseille la prudence
EU Bookshop : la librairie numérique de l'Union voit le jour
L'opérateur indien Bharti Airtel signe un partenariat avec Twitter
Nokia : Les ventes baissent, le profit aussi
Fibre optique : Orange cède au multifibre sous condition
Texas Instruments : 2 co-processeurs OMAP pour les futures photo-phones
Palm lance son Pré sous Web OS en Europe avec ou sans abonnement
En vidéo : Bruno Bonnell veut faire la robovolution
Insolite : un petit tour sur Facebook après l'amour ?
Haut de page