Véhicules éléctriques et hybrides : quels sont les modèles les plus plébiscités en mai en France ?

11 juin 2020 à 16h18
9
Voiture electrique en charge

Après un mois d’avril catastrophique en termes d’immatriculations de voitures électriques , le marché repart doucement mais sûrement à la hausse en mai. Et comme à l’accoutumée, la Renault ZOE et la Peugeot e-208 dominent encore et toujours le classement des véhicules particuliers électrifiés.

Le marché des véhicules électriques était parti sur les chapeaux de roues en janvier et février 2020, avant de connaître un premier coup d’arrêt en mars, mois durant lequel le confinement causé par la pandémie du coronavirus (Covid-19) a débuté. Avant que la situation ne devienne catastrophique en avril, où seuls 1 317 nouveaux véhicules légers électrifiés ont été recensés par Avere-France.

Près de 5 000 nouvelles immatriculations

Et alors que les mesures de confinement ont été progressivement levées le 11 mai dernier, le secteur des automobiles zéro émission semble sortir la tête de l’eau. Bien que les chiffres observés sont encore loin de ceux du début d’année. Concrètement, pas moins de 4 508 nouvelles immatriculations de véhicules légers électriques ont été enregistrées en mai, soit une hausse de 33 % par rapport à l’année dernière.

Immatriculations électriques mai 2020

Ce total est notamment composé de 4 111 voitures électriques particulières (+ 50 % en un an) et 397 utilitaires électriques (- 37 % en un an). La catégorie des hybrides rechargeables enregistre un bond de 134 % avec 3 056 nouvelles immatriculations, portant le nombre total de véhicules légers électrifiés à 7 564 (+ 61 % en un an). « En 5 mois, 46 536 unités ont été immatriculées », soit une augmentation de 76 % comparée à 2019, précise Avere-France.

« La reprise est déjà là pour le véhicule électrique »

« Si les immatriculations de véhicules, toutes énergies confondues, ont chuté en mai, la reprise est déjà là pour le véhicule électrique ! », constate Cécile Goubet, déléguée générale de l’organisme. Et de poursuivre : « Pour maintenir la dynamique enclenchée en début d’année, le plan de relance automobile devrait permettre un coup d’accélérateur sur les véhicules électriques avec un bonus écologique de 7 000 euros, une prime à la conversion jusqu’à 5 000 euros auxquels les aides des collectivités territoriales s’ajoutent ».

Classement voitures électriques mai 2020

Le classement des immatriculations relatives aux véhicules électriques particuliers subit quant à lui de très légers changements. La Renault ZOE reprend ainsi la tête avec 1 165 exemplaires écoulés, après avoir délaissé sa place de numéro un à la Peugeot e-208 au mois d'avril. À noter que la citadine de la firme au losange a allègrement dominé les débats au cours des trois premiers mois de l’année 2020.

Le DS7 Crossback E-Tense toujours au top

L’e-208, elle, se classe donc seconde avec 679 unités, devant le Hyundai Kona (351), la Citroën C-Zero (247), la Tesla Model 3 (219), la Kia e-Niro (205), la Mini Cooper SE (191), la Peugeot e-2008 (151), la BMW i3 (122) et la Nissan Leaf (113). Les particuliers représentent 61 % des acquéreurs, alors que ce top 10 constitue 84 % du marché.

Classement voitures hybrides mai 2020

Quant aux hybrides rechargeables, les SUV DS7 Crossback E-Tense et la Peugeot 3008 si tirent toujours autant la bourre, à l’avantage du premier nommé avec 313 nouvelles immatriculations, talonné de près par le véhicule de la firme au lion et ses 297 unités. La troisième marche du podium est complétée par le Mercedes GLC , qui a séduit pas moins de 263 automobilistes.

Le reste du classement est composé de la Ford Kuga (162), du Volco XC60 (158), de la Porsche Cayenne E-Hybrid (156), de la Mini Countryman (133), de la BMW X3 (124), de la BMW X5 (109) et du Peugeot 508 (104), qui dégringole à la dixième place après avoir longtemps côtoyé le podium. Les professionnels représentent par ailleurs 77 % des acquéreurs, alors que ce top 10 constitue 60 % du marché.

Source : Avere France

Modifié le 23/07/2020 à 14h23
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
8
PEPSIMAX
C’est un vrai matraquage en faveur de la voiture électrique. On sent quand même qu’il y a beaucoup de budget pour nous parler 24/24 de la merveille qu’est la voiture électrique. Une bonne vieille propagande avec des ficelles marketings vieilles comme le Monde. C’est pas que je suis contre foncièrement la voiture électrique mais j’aime bien penser par moi-même.
strigensky
faut dire que plus s’est insipide plus il faut du marketing pour le vendre, en plus trouve personnellement que tout ces véhicules sont moins en moins ludique et dessiné par la génération qui a possédé les premiers jouets de la guerre de l’espace et Goldorack je trouve que beaucoup de voitures moderne on tendances à piqués les yeux .<br /> Il faut savoir que les journalistes automobiles mangent grasse
strigensky
Il faut savoir que les journalistes automobiles mangent grâce aux constructeurs automobiles et le premier journaliste qui dit du mal d’un défaut conception d’un modèle est interdit d’essai par la suite et exclu d’un constructeur le journal peu aussi être exclu , il y a plusieurs années dans la marque pour laquelle je travaillais (voiture sportive de marque allemande) l’usine à prêter une voiture directement arrivé de l’usine(pas n’importe laquelle prise dans la chaine de production ) cette voiture était faite pour battre à l’époque la Nissan 350R au départ arrêter en autre cette auto a été prêté pour essai à trois grands magasines spécialisé don turbo, j’ai remis la boite de vitesse en état après le premier prêt et deuxième prêt, tout de suite l’usine a donné par mail la liste des pièce à remplacé car elle savait que la denture du pignon de première usinée directement sur l’arbre primaire se déformait en moyenne avec de plus d’une vingtaine de démarrage très violant (type départ de course)le problème était les 4 roue motrice qui augmentait l’adhérence sur ce type de voiture un peu comme si on évitait un dragster de faire patiner ses pneu au départ , cela se traduisait par bruit de transmission en première vitesse comme de véhicule de 1900 ou rame de métro d’avant guerre, tous ses journalistes on fait la sourde oreille car il voulait manger et bénéficier des cadeaux voyage et prêt de voitures le weekend et ne pas finir dans un journal d’horticulture .<br /> Dans les années 80 un journal français avait sévèrement critiqué la mini voiture recordman des panne jusqu’à la fin de la marque British Leyland ce journal n’a pu aucun modèle de la marque en essai.<br /> Actuellement je voie toujours des article dans des journaux spécialisé sur la marque pour lequel j’ai travaillé 30 ans qui me donne l’impression d’avoir été dicté par la direction Allemande, je pense qu’il en est de même pour les autres.
Blues_Blanche
L’électrique c’est bien mais ça revient chère. J’ai du changer groupe électrogène, il n’était pas assez puissant
rhodos
Pour moi l’électrique est une ineptie d’un point de vue écologique , après on va avoir de tonnes de batterie à retraiter pleines de produits chimiques c’est pas écolo ça !!! en plus il faut de l’énergie électrique donc on fait plus de centrale nucléaire ? ou des éoliennes partout ? parce qu’a présent la capacité de production électrique française ne permettrait pas de charger l’ensemble du parc automobile français s’il était tout électrique à 19 h tous les soirs !!!<br /> Personnellement je crois plus dans l’hybride du futur très performant en très peu gourmand en énergie fossile et encore plus dans l’hydrogène ! par contre il faut que les enceintes à hydrogène des véhicules soient ultra sécurisées, sinon on se baladera sur une bombe roulante encore plus que nos voitures actuelles (souvenez vous du Hindenburg)
Blues_Blanche
En quoi le nucléaire n’est pas écologique ?
rhodos
je ne dis pas le contraire !
dvaid
Et le thermique, ce n est pas une ineptie ? Sans même parler des gaz, rien que la pollution des hydrocarbures avec des millions de points de stockage plus ou moins fuyard sur terre, des marées noires et tellement d autres problèmes cachés. Des extractions de plus en plus polluantes. Des huiles de vidanges…<br /> Le ratio batterie/hydrocarbures est incomparable en pollution.<br /> Et les batteries qui polluent le plus ce sont tous ces téléphones et autres jouets de Noël, aspirateur et robots qui ne sont pas recyclés, mais jamais entendu ce genre de commentaire sur le classement de vente d’un dyson par rapport à un balai .<br /> Consommons la planète, mais de façon «&nbsp;éthique&nbsp;»…<br /> En parlant d ineptie, tu peux aussi regarder le besoin énergétique pour produire l hydrogène☺️
strigensky
Il se peut que tout les constructeurs auto qui ont reçu une subvention gouvernementale pour élaboré des voitures électrique soit obligé de produire un pourcentage de voiture tout électrique ou mix avec hybride donc les commerciaux ont du pain sur planche pour liquidé ce quota de voitures merveilleuses.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

ASUS annonce son nouveau système Wi-Fi mesh : le ZenWiFi AX Mini
Le OnePlus 8 128 Go pour la première fois à moins de 500€
Zynn, l'app Android la plus téléchargée aux USA, supprimée pour plagiat
Lufthansa envisage la suppression de 22 000 postes dans le monde
Volkswagen ID.3 : livraisons en septembre... mais des fonctionnalités absentes
Tesla : des employés de l'usine de Fremont testés positifs à la maladie à Covid-19
VivaTech : la cinquième édition datée à juin 2021, avec une expérience
Windows 10 mise à jour de mai : le déploiement reprend
Tier : l'opérateur de trottinettes électriques proche de la rentabilité après une nouvelle levée de fonds
Iliad (Free) : un emprunt obligataire de 650 millions d'euros pour soutenir la croissance
Haut de page