Tesla est désormais le constructeur automobile le mieux valorisé au monde

11 juin 2020 à 09h25
18
Tesla © Sundry Photography / Shutterstock.com

Devant Toyota…

En quelques mots :

  • 185 milliards de dollars. L’action Tesla vient de passer le seuil symbolique de 1 000 dollars, ce qui porte la valorisation de l’entreprise à près de 185 milliards de dollars, devant Toyota (178 milliards) et Volkswagen (85 milliards). L’entreprise d’Elon Musk vaut désormais, à elle seule, plus que General Motors, Ford et Fiat Chrysler combinées !

  • Un constructeur pas comme les autres. La performance de Tesla est d’autant plus impressionnante que l’entreprise est bien plus jeune que ses concurrentes, et produit beaucoup moins de voitures. Tesla a ainsi livré 367 500 véhicules dans le monde en 2019, un chiffre qui, bien que supérieur à l’objectif que s’était fixé Elon Musk (360 000), reste très faible par rapport à ce que l’on peut trouver chez les autres constructeurs. L’an passé, Ford a par exemple vendu 2,4 millions de véhicules rien qu’aux États-Unis, et 3 millions supplémentaires en Chine. La valorisation du constructeur américain n’est pourtant que de 27 milliards de dollars, loin, très loin derrière Tesla.

  • Un avenir radieux. La valorisation stratosphérique de Tesla tient ainsi moins à sa taille qu’à son expérience autour des technologies de pointe : batteries ultra performantes , motorisation électrique, logiciel de qualité régulièrement mis à jour. Mais aussi au succès que l’entreprise remporte sur le marché chinois : une nouvelle usine a été inaugurée à Shanghai en janvier, et les ventes de la Model 3, fabriquée en Chine, s’envolent . Bref, la valorisation record de Tesla vient de la confiance qu’analystes, financiers et investisseurs placent en son avenir, au moins autant que de sa situation actuelle. Certains affirment pourtant que l’entreprise est surévaluée : Elon Musk lui-même l’a suggéré début mai dans un tweet controversé qui avait fait baisser l’action Tesla.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
19
ilyon
Le monde d’après est donc exactement comme le monde d’avant: il n’a aucun sens et saute d’une excitation commerciale à une autre.
LeToi
Tout ça pour un constructeur qui a un catalogue famélique, c’est étonnant…
PEPSIMAX
Apple a fait fortune entre autres avec quelques modèles d’iphone. C’est suffisant.
arghoops
Regarde Apple et ses iPhones, comparé au reste des constructeurs.
Keorl
Cette histoire de monde d’avant/monde d’après par rapport à la pandémie, c’est au mieux un réveil écologique, un peu moins de consumérisme, une petite réduction de la mondialisation et du tourisme international. Il ne faut en aucun cas s’attendre à voir les investisseurs en bourse devenir plus rationnels. La crise de 1929 qui a eu des conséquences phénoménales sur l’Histoire, a été déclenchée par une bulle spéculative. À l’époque on a presque cru à la chute du capitalisme. Ça fera bientôt un siècle, le scénario s’est répété (bien que généralement moins violemment) sans jamais que le comportement des investisseur ne change fondamentalement.
saint_win
Tesla c’est pas un moteur et 4 roues. Tesla c’est un « logiciel ». Et les investisseurs pensent que dans 10 ans, on trouvera le « logiciel Tesla » dans toutes les voitures autonomes qui seront fabriquées par les chinois.
aladin_78
Je ne sais pas comment il est possible de « penser que dans 10 ans… » vu l’instabilité des marches actuels. Ce sont encore des speculations sans fondement. La crise a un impact important et le marche va se restructurer. Or les spéculateurs ont horreur de l’instabilité et du manque de visibilité.
Bombing_Basta
Dommage que l’absurdité du monde ne soit pas valorisée en bourse, car seul le soleil serait au-dessus.
toug19
oui mais qui représente l’avenir. Tu ne peux pas demander à un nouveau constructeur de produire 20 modèles de véhicules différent en quelques années. Cela ne serait pas viable économiquement.
toug19
je pense qu’il est encore tôt pour parler d’après, car la crise est devant nous…
PsykotropyK
Tesla n’est pas valorisé comme un constructeur automobile «&nbsp;normale&nbsp;» pour une raison simple. Les autres constructeurs évoluent lentement en terme de part de marché, et donc ont des perspectives de croissance/baisse relativement faibles (hors erreur stratégiques qui peuvent coûter cher).<br /> Tesla est sur une dynamique de très forte croissance. Les investisseurs font donc le pari que lorsque Tesla aura atteint son «&nbsp;plateau&nbsp;», le constructeur sera en capacité de dégager des résultats supérieur et pour longtemps à ce que dégage aujourd’hui Toyota ou Volkswagen.<br /> Pari risqué, mais pas forcément impossible si les constructeurs auto ne se réveillent pas.
LeToi
iMac, MacBook, iPad, iPod, etc.<br /> La fortune d’Apple peut paraître récente, pas les succès, les MacBook avaient bien du succès bien avant la série des iPhone.<br /> On a beau parler de « logiciel » Tesla &amp; Cie, il y a beaucoup moins de spéculation sur Apple qui vend pour des millions (milliards ?) de dollars tous les mois que pour Tesla qui a longtemps eu beaucoup de mal a livrer ses voitures à temps par exemple ^^
nordic16
Possiblement que les investisseurs font le pari que la motorisation électrique est l’avenir du secteur de l’automobile Tesla son grand leader qui parmi tous les constructeurs automobiles a le plus de capacité d’innover de définir ce que sera l’automobile électrique, l’avenir de l’automobile. Tant qu’à la sur-valorisation des entreprises le marché boursier n’est plus qu»'un énorme casino ou la valeur des entreprises n’a plus de lien avec leur capacité a générer des profits et dividendes. Les «&nbsp;investisseurs&nbsp;» ne gageant plus que sur la capacité des entreprise a valoriser le cours de leurs actions, jouent au casino avec leurs actions.
Element_n90
Ça vaut autant que la plus grosse boîte française : LVMH.<br /> Rendez-vous vous dans un an pour voir comment elles vont évoluer. Qui prends les pari ?
cpicchio
Juste pour être certain : Tesla conçoit et fabrique ses batteries ou alors il se source chez des fournisseurs ?<br /> Autant Tesla a de l’avance sur les softs, autant pour le reste, les constructeurs qui ont investi sur l’électrique (Renault en France et son allié Nissan par exemple) ont des produits crédibles dans la gamme qu’ils adressent. Donc aucune raison que les premiums qui arrivent maintenant sur l’électrique n’arrivent pas à concurrencer Tesla d’ici 3 ans avec des améliorations continues comme réalisé dans le passé sur la Zoé par exemple)
illuminati
Usine Tesla de Fremont: 2010<br /> Gigafactory 1 (Nevada): 2016<br /> Gigafactory 3a (Shanghai): 2019<br /> Gigafactory 3b (Shanghai): 2020<br /> Gigafactory 4 (Grünheide): 2020<br /> Gigafactory 5 (Texas?): 2021<br /> Gigafactory 6 (Angleterre?): 2021<br /> Évolution exponentielle… on n’a encore rien vu.
steven19
«&nbsp;Le monde d’après est donc exactement comme le monde d’avant&nbsp;»<br /> tu crus qu’ils allez garder le pognions dans les coffres ?<br /> Apres la société est innovante "que 'l’on n’aime ou pas Elon "
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'UE demande à Facebook, Google et Twitter un rapport mensuel de leur lutte contre les fake news
Après IBM, Amazon cesse à son tour de vendre sa technologie de reconnaissance faciale à la police
Alex Kidd in Miracle World DX : le remake du jeu SEGA Master System pour début 2021 !
Le navigateur Vivaldi s’offre un nouveau mode sombre sur Android
Le P40 Pro+ sera disponible le 25 juin en Europe
Bose préparerait un casque audio QuietComfort 35 II dédié au gaming
Après l'anime, le manga The Promised Neverland serait en route vers Amazon en série live-action
Forfait mobile : l'offre RED 60 Go à 12€ est de retour !
Boostée par le RGPD, la CNIL a enregistré 27% de plaintes en plus en 2019
L'écran PC Gamer Acer KG241bmiix voit son prix à nouveau chuter
Haut de page