Pour Hotmail, Microsoft veut des publicités pertinentes

01 juin 2018 à 15h36
0
00A0000004917184-photo-hotmail-publicit.jpg
Comment monétiser un service web avec de la publicité tout en restant attractif auprès du consommateur ? Telle est la question que se pose actuellement Microsoft.

Chacun des principaux fournisseurs de courriers électroniques tente de revoir le modèle économique associé à son service. Actuellement c'est Microsoft qui est en train de tester une nouvelle approche. Malgré les nombreuses optimisations apportées par l'équipe de Windows Live, Hotmail souffre toujours d'une mauvaise image, notamment parce que le webmail continue d'afficher des bannières publicitaires, et ce, malgré les stratégies concurrentes.

Le site MarketingLand.com rapporte que Microsoft teste actuellement de nouvelles publicités proposant des offres promotionnelles groupées. Ces dernières sont extraites de Bing Deals ou MSN Offers et ne concernent pour l'instant que les internautes américains. Concrètement Microsoft est en mesure de proposer les offres préalablement négociées par des parties tierces comme Groupon, Living Social ou Restaurant.com. Dharmesh Mehta, directeur des groupes Windows et Windows Live, ne s'inquiète pas de l'impact sur le chiffre publicitaire et annonce vouloir rester très compétitif « quel qu'en soit le prix ». Il faut dire que Hotmail est considéré comme un produit phare permettant aux internautes d'accéder à d'autres services tels que SkyDrive ou Office Web Apps.

Microsoft n'est pas la seule société à revoir la stratégie de son webmail. Ainsi au mois de mars dernier, Google expliquait que la technologie de tri automatique, baptisée Boite de Réception prioritaire, permettrait d'optimiser l'affichage des liens sponsorisés en analysant les messages identifiés en tant que spam ainsi que ceux marqués comme importants par l'internaute. Chez AOL, plusieurs expériences consistent à remplacer la publicité par des liens contextuels pointant vers articles extraits des divers sites thématiques du portail afin d'en augmenter leur trafic.

Malgré ces diverses réflexions, les sociétés n'empêcheront probablement pas les consommateurs d'installer une simple extension à leur navigateur.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

IE 10 Metro : toujours pas de plugins, mais une redirection vers la version Bureau
AMD Radeon HD 7950 : tour d'horizon des premières cartes
Bouygues Telecom publie une lettre ouverte à destination de ses clients
Résultats LG : une progression grâce aux smartphones et télévisions
S. Richard, Orange :
De retour en ligne, le site Copwatch et ses miroirs passeront par la case justice
Youtube envisagerait un service d'abonnement payant à ses chaînes
IBM rachète un spécialiste du développement mobile
Razer Blade : le PC portable pour gamers en rupture de stock en 30 minutes
Amazon : +35% de chiffre d'affaires, mais bénéfices en baisse
Haut de page