Une plainte est lancée contre AdBlock Plus en Allemagne, la société reste sereine (màj)

11 juillet 2014 à 16h42
0
En Allemagne, une plainte vient d'être formulée à l'encontre de la société AdBlock Plus. Des groupes de médias comme Pro Sieben Sat ou RTL Interactive reprochent au service son modèle économique.

00FA000006121100-photo-logo-adblock-plus.jpg
AdBlock Plus est au centre d'une attaque en justice contre son fonctionnement. En Allemagne, plusieurs groupements de médias comme Pro Sieben Sat ou RTL Interactive confirment avoir agi devant la Cour de Munich pour faire entendre leurs revendications. Ils contestent directement le modèle économique du service.

AdBlock Plus se présente comme un outil de filtrage publicitaire. Il permet donc à un internaute de se constituer des listes blanches ou noires de sites sur lesquels il souhaite ou non que les contenus publicitaires s'affichent. Un utilisateur peut donc choisir de n'afficher aucune publicité sur les sites qu'il consultera régulièrement.

Plus récemment, les équipes d'AdBlock ont modifié leur angle d'attaque et proposent désormais des filtres pour « nettoyer » plusieurs éléments présents sur Facebook ou bien encore YouTube. Plus important, la société de Till Faida et Wladimir Palant (Eyeo) applique certaines règles aux entreprises de taille importante.

Selon le site spécialisé Horizont, elle leur demande désormais de payer pour que leurs sites soient présents par défaut au sein des listes blanches. Google a par exemple signé un tel accord financier avec la société qui développe le bloqueur. Cela permet à la firme américaine de continuer de proposer ses Google Adwords sur le motif que ce type de publicité n'est pas jugée comme étant intrusive.

Ce point précis est contesté devant la justice par les représentants des groupes de médias. D'autres professionnels pourraient se joindre aux plaignants d'ici les prochains jours. En attendant, AdBlock Plus a tenu à préciser qu' « aucune poursuite judiciaire n'a pour le moment été engagée » à son encontre.



Mise à jour le 11/07/2014 à 16h42

AdBlock Plus confirme avoir reçu une poursuite judiciaire en Allemagne mais la société reste sereine quant aux faits qui lui sont reprochés.

Dans une note, elle précise que « si ce qui est allégué dans la presse s'avère vrai, nous nous attendons à en recevoir d'autres. Nous considérons cette situation avec un calme relatif étant donné qu'en 2004 déjà, la Cour Fédérale de Justice, la plus haute juridiction d'Allemagne, a confirmé la légalité générale des bloqueurs de publicité sur internet basé sur un jugement concernant les bloqueurs de publicité de télévision. De plus, l'année dernière, la Cour de Hambourg a validé la spécificité de notre modèle suite à la présentation d'une affaire dirigée contre nous par un important éditeur allemand, qui a été finalement retirée.  »

Publication initiale le 08/07/2014 à 15h51
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top