La Commission européenne enquête sur IBM pour abus de position dominante

0
03142376-photo-ibm-logo.jpg
IBM doit faire face à une enquête menée par l'Union européenne pour un abus présumé de sa position dominante sur le marché des mainframes. Ce sont deux enquêtes séparées qui visent Big Blue, lancées suite à deux plaintes d'éditeurs de logiciels, a expliqué la Commission européenne dans un communiqué. Selon IBM, les plaintes en question seraient le résultat d'une campagne lancée par des satellites de ses concurrents, menés par Microsoft.

La Commission européenne, dont les politiques anti-monopole s'appliquent dans les 27 Etats-membres, a déjà sanctionné plusieurs entreprises américaines pour des causes similaires, dont Microsoft. Dernière amende en date : Intel a été forcé de payer 1,06 milliard d'euros l'an dernier.

« La Commission est soucieuse du fait qu'IBM aurait utilisé des pratiques anti-concurrentielles avec comme but de verrouiller le marché des services de maintenance, » a expliqué l'Union européenne dans son communiqué, « en particulier en restreignant ou repoussant l'accès à des pièces détachées dont IBM est l'unique fournisseur. »

Mais IBM se défend de telles pratiques, estimant dans un communiqué qu'« il n'y a aucun fondement dans ces allégations faites par Microsoft et ses affidés. Certains concurrents d'IBM qui ont été incapables de gagner sur la place de marché en investissant dans des innovations fondamentales veulent aujourd'hui que les régulateurs leur créent une position sur le marché qu'ils n'ont pas gagnée. »

La première enquête de la Commission contre Big Blue fait suite à des plaintes des éditeurs T3 Technologies et Turbo Hercules, et induit qu'IBM tenterait de lier le matériel de ses mainframes à son logiciel, selon la Commission. La seconde enquête porterait sur des pratiques discriminatoires à l'encontre de fournisseurs concurrents de services de maintenance. Avec la sortie très récente du nouveau mainframe zEnterprise et des ventes moyennes de 3,4 milliards de dollars par an pour les six dernières années, l'affaire ne devrait pas être prise à la légère par la Commission.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Chrome : accélération du développement, introduction de Chrome Canary
LG : vers une possible pénurie d'écrans pour l'iPad ?
L'Australie veut encore renforcer le filtrage du Web
StarCraft II : pas encore sorti, mais déjà un best seller
HTC remplace l'OLED par du LCD pour satisfaire la demande
L’Europe doit arrêter de taxer des écrans plats importés
Les achats Android Market bientôt facturés par l'opérateur ?
Système embarqué : BMW, PSA, GM choisissent MeeGo
Acer présente trois nouveaux moniteurs dans la gamme S1
Office 2011 sur Mac : les invitations pour la bêta privée en cours d'envoi
Haut de page