La plateforme européenne "d'open banking" Tink s'associe à PayPal

05 juin 2019 à 16h49
Paypal

PayPal a choisi de participer à la dernière levée de fonds de la start-up suédoise Tink. Celle-ci fait partie d'un nouveau mouvement dans le secteur de la finance, appelé « open banking », qui entend profiter de nouvelles réglementations européennes.

La Directive européenne sur les Services de Paiement 2ème version (DSP2) est entrée en vigueur au début de l'année 2019. Certaines dispositions ne seront cependant appliquées qu'à partir de septembre prochain. Parmi elles, l'ouverture du secteur financier à de nouveaux acteurs, via l'accès des utilisateurs aux informations sur les comptes bancaires.

Gérer tous ses comptes bancaires sur une même application


Ces nouvelles mesures ont insufflé un nouveau mouvement nommé « open banking ». Celui-ci vise notamment à offrir la possibilité aux particuliers de gérer plus facilement leurs finances, par exemple en regroupant leurs comptes bancaires sur une même application. Et ce, sans que les entreprises proposant ces services soient nécessairement rattachées à des banques.

Un des acteurs majeurs de l'« open banking » en Europe est la start-up suédoise Tink. Fondée en 2012, elle proposait initialement une application aux particuliers, permettant d'agréger ses différents comptes. Elle a ensuite pivoté pour s'adresser directement aux banques et aux entreprises du secteur de la finance, pour les aider à construire leurs propres services d'« open banking ».

PayPal nouvel investisseur stratégique de Tink


Dans le cadre de son développement, Tink a récemment levé 56 millions d'euros, auprès d'acteurs tels que la banque finlandaise Nordea ou Christian Clausen, ancien président de la Fédération bancaire de l'Union européenne. Mais un nouvel investisseur majeur est venu se joindre au groupe : PayPal, qui a participé à hauteur de 10 millions d'euros.

Cette contribution s'accompagne d'un accord pour que PayPal puisse exploiter la technologie de Tink, afin d'enrichir son offre. L'entreprise américaine n'a pas précisément indiqué comment elle entendait s'en servir, mais on imagine qu'elle envisage de proposer à ses utilisateurs d'ajouter leurs comptes bancaires au sein de ses services.

Source : TechCrunch
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top