La plateforme européenne "d'open banking" Tink s'associe à PayPal

Bastien Contreras Contributeur
05 juin 2019 à 16h49
0
Paypal

PayPal a choisi de participer à la dernière levée de fonds de la start-up suédoise Tink. Celle-ci fait partie d'un nouveau mouvement dans le secteur de la finance, appelé « open banking », qui entend profiter de nouvelles réglementations européennes.

La Directive européenne sur les Services de Paiement 2ème version (DSP2) est entrée en vigueur au début de l'année 2019. Certaines dispositions ne seront cependant appliquées qu'à partir de septembre prochain. Parmi elles, l'ouverture du secteur financier à de nouveaux acteurs, via l'accès des utilisateurs aux informations sur les comptes bancaires.

Gérer tous ses comptes bancaires sur une même application

Ces nouvelles mesures ont insufflé un nouveau mouvement nommé « open banking ». Celui-ci vise notamment à offrir la possibilité aux particuliers de gérer plus facilement leurs finances, par exemple en regroupant leurs comptes bancaires sur une même application. Et ce, sans que les entreprises proposant ces services soient nécessairement rattachées à des banques.

Un des acteurs majeurs de l'« open banking » en Europe est la start-up suédoise Tink. Fondée en 2012, elle proposait initialement une application aux particuliers, permettant d'agréger ses différents comptes. Elle a ensuite pivoté pour s'adresser directement aux banques et aux entreprises du secteur de la finance, pour les aider à construire leurs propres services d'« open banking ».

PayPal nouvel investisseur stratégique de Tink

Dans le cadre de son développement, Tink a récemment levé 56 millions d'euros, auprès d'acteurs tels que la banque finlandaise Nordea ou Christian Clausen, ancien président de la Fédération bancaire de l'Union européenne. Mais un nouvel investisseur majeur est venu se joindre au groupe : PayPal, qui a participé à hauteur de 10 millions d'euros.

Cette contribution s'accompagne d'un accord pour que PayPal puisse exploiter la technologie de Tink, afin d'enrichir son offre. L'entreprise américaine n'a pas précisément indiqué comment elle entendait s'en servir, mais on imagine qu'elle envisage de proposer à ses utilisateurs d'ajouter leurs comptes bancaires au sein de ses services.

Source : TechCrunch
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top