Les fabricants de puces européens évincés du Top 10 mondial des ventes en 2020

15 janvier 2021 à 13h04
13
Intel logo entreprise © Walden Kirsch/Intel Corporation
© Intel

Les fabricants de semi-conducteurs américains et asiatiques s'adjugent toutes les places du Top 10 mondial en matière de revenus pour 2020. Ce secteur a connu une grande croissance l'année dernière, profitant notamment à NVIDIA, Qualcomm ou MediaTek. Mais Intel et Samsung restent intouchables.

Le cabinet d'analyses Gartner a rendu son verdict sur l'activité économique de l'industrie des semi-conducteurs pour l'année 2020. Après une baisse générale des revenus en 2019, un rebond a été constaté l'année dernière avec une hausse de 7,3 % des revenus, qui atteignent un total de 449,8 milliards de dollars.

Une demande plus forte que prévue

Selon Andrew Norwood, vice-président de la recherche pour Gartner, les premières prévisions selon lesquelles la pandémie et la situation sanitaire dans le monde allaient avoir des conséquences négatives pour ce secteur ne sont pas vérifiées.

« L'automobile, l'industrie et certains secteurs du marché de la consommation ont été durement touchés par la réduction des dépenses des entreprises et des consommateurs. Cependant, les confinements ont considérablement augmenté le travail à domicile et l'apprentissage en ligne, et tous les marchés qui ont facilité ces activités en ont bénéficié » explique-t-il.

Intel leader, Samsung solide deuxième

Mais cette forte demande n'a pas permis aux fabricants européens de réintégrer le Top 10. STMicroelectronics, NXP, ou encore Infineon : aucun n'a fait le cut face à la concurrence américaine et asiatique.

Intel conserve le lead avec 15,6 % de parts de marché et une croissance de 3,7 %, pour des revenus évalués à plus de 70 milliards de dollars. Mais ses poursuivants directs ont tous amélioré leurs chiffres de manière plus convaincante, même si à part Samsung, ils restent encore très loin.

Gartner © Gartner
© Gartner

Samsung a vu augmenter ses revenus sur les semi-conducteurs de 7,7 % entre 2019 et 2020 (12,5 % de parts de marché), SK hynix de 13,3 % (5,6 % de pdm), Micron Technology de 9,1 % (4,9 % de pdm) et Qualcomm de 31,5 % (4 % de pdm).

Texas Instruments est le seul acteur du Top 10 à régresser, alors que MediaTek, KIOXIA et NVIDIA affichent tous une croissance spectaculaire, supérieure à 30 %.

Source : Gartner

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
11
olivelau
On ne parle pas de fabricants de puces mais de concepteurs de semi-conducteurs éventuellement fabricants sinon pourquoi ne voyons nous pas TSMC ?<br /> A part Intel et Samsung qui a encore des fabs ?
MHC
Pourtant l’Europe fournit les fabs en matériel de gravure avec ASML. Peut-être devrait-on profiter un peu plus du fait que cette technologie est européenne…
ZOG
aucun n’a fait le cut face à la concurrence américaine et asiatique.<br /> Intel conserve le lead<br /> Il n’existe pas assez de mots français ?
dante0891
J’aurais bien voulu avoir 2-3 noms de fabricants français et européen.<br /> Je ne savais même pas qu’on en avait en France.
philumax
tout à fait d’accord avec toi.
Fatima
Merci les députés européens qui continuent à organiser la mort des nations européennes
ZOG
Le seul français (partiellement) est STMicroelectronics ,sinon il y a NXP Semiconductors et Infineon.
kiwi5
trop occupes a faire greve ou se regarder le nombril? je ne connaissais pas de fabricant europeen, cela eut ete bien d’en mentionner un ou deux dans l’article
Bilbo
Au nom de la rentabilité tous les composants électroniques sont partis à Vau-l’eau, une ville d’Asie …
Wifi93
Pour une info, je ne savait même pas qu’on pouvait fabriquer des puces en Europe sauf peut-être par STM. Cela en dit long sur l’avenir de l’Europe. Même Ariane présentée comme un fleuron spatial ne représente plus grand chose face à Space’X ou même Blue Origin qui prépare un vol habité pour Avril !!!
Lerian
STMicroelectronics : Franco-Italien
Lerian
L’affaire Huawei devrait mettre «&nbsp;la puce à l’oreille&nbsp;» des Européens : on est à la botte des US pour les technologies de fabrication/conception et à la botte des asiatiques pour la production dans les noeuds de gravure les plus avancés. Pas d’alternative aux GAFAM, pas d’alternatives aux fonderies asiatiques pour certains produits.
Lerian
STM, Bosh par exemple.<br /> Mais la plupart des concepteurs d’électronique ont abandonné leurs fabs : les investissements sont énormes.<br /> Sans subventions, il est désormais très difficile de se payer des fabs de dernière génération. Seuls Samsung, Intel et TSMC peuvent encore se le permettre.<br /> Mais pour Intel, la messe est dite, ils vont mourir à petit feu.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Après Samsung et Xiaomi, c'est au tour de Motorola d'officialiser son Razr 2022
Microsoft introduit l'effet Mica dans Word 2021
Microsoft corrige plus de 120 failles, dont 17 critiques
Offrez-vous un haut niveau de cybersécurité à bon prix avec cette suite antivirus Norton
Top 5 des applications à tester ce week-end sur votre smartphone
Waze et Google Maps pourraient bientôt devenir moins efficaces contre les bouchons
Voici les 10 chaînes YouTube les plus suivies en France et dans le monde
Faites de réelles économies sur votre forfait mobile avec l'offre Prixtel !
Cette solution VPN a vraiment tout pour vous séduire, à commencer par son prix
Classiscam : le business du scam rodé à grande échelle
Haut de page