Google Boost : un nouveau pas vers la publicité hyper locale

26 octobre 2010 à 15h27
0
0096000003522072-photo-google-logo-sq-gb.jpg
Google continue ses efforts dans le domaine du web hyper-local et annonce l'introduction d'un nouveau format publicitaire à destination des petites entreprises. Jusqu'à présent, les commerçants avaient la possibilité de s'inscrire à Google Places afin de mentionner différentes informations (horaires d'ouverture, photos, vidéos) au sein des requêtes générées sur Google et Google Maps.

La firme de Mountain View introduit cette fois Google Boost permettant aux commerçants de faire connaître leurs promotions occasionnelles sous la forme de publicités. Afin de mieux intégrer cette annonce au sein des résultats de recherche, Google explique que les opinions des consommateurs pourront être présentées ainsi que les coordonnées du magasin ou du restaurant.

Le processus est similaire à Google AdWords et les artisans et commerçants définiront un budget mensuel ainsi que quelques mots-clés relatifs à leurs activités et susceptibles d'être tapés dans le moteur de recherche. Actuellement en bêta Google Boost est pour l'instant réservé aux Etats-Unis.

012C000003672768-photo-google-boost.jpg
012C000003672770-photo-google-boost.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Xbox All Access : les tarifs français officialisés par Microsoft
scroll top