App Store : Apple modifie son algorithme de recherche pour moins favoriser ses propres applications

Apple Music
© Crédits photo : Apple

La firme à la pomme a procédé à l'ajustement de l'algorithme de recherche de sa boutique, l'App Store, après avoir favorisé ses propres applications des années durant.

Régulièrement, les géants du numérique, et plus particulièrement les GAFA dont Apple fait partie, sont accusés de favoriser leurs propres applications, produits ou services au détriment de ceux des autres. Possédant, comme Google, sa propre boutique d'applications, la firme de Cupertino a offert les meilleures places à ses propres app, souvent de manière un peu trop poussée. La tendance semble être à un retour à la normale.

Une omniprésence compulsive des applications d'Apple sur l'App Store

Dans le viseur des autorités et de la justice américaine et européenne, Apple a modifié l'algorithme de recherche de l'App Store de façon à ce que ses applications ne trustent plus les premières positions constamment, comme c'était le cas jusqu'il y a peu. Comme l'indique le New York Times au terme de son enquête, les ajustements ont été opérés cet été, au mois de juillet.


Après avoir décortiqué l'activité de l'App Store depuis 2016 (année durant laquelle la société a ajouté ses applications à sa boutique), le NYT a fait savoir que les applications de la firme à la pomme apparaissaient dans les premières positions des résultats pour la recherche d'au moins 700 termes. Pour le terme « podcast », tapé en mai 2018 depuis un iPhone sur l'App Store, les 14 premiers résultats étaient des annonces ou applications estampillées... Apple. C'était la norme.

En 2018, l'App Store a généré plus de 50 milliards de dollars de chiffre d'affaires, dont deux tiers proviennent d'une... recherche. L'appât du gain est, il faut le dire, très tentant.

La jurisprudence Spotify

Ce qui a poussé Apple à revoir sa politique, c'est sans doute « l'affaire » Spotify. La plateforme de streaming musical suédoise milite depuis plusieurs années pour que la société américaine rétablisse une forme de justice et d'équité entre les différentes applications. Car avant l'arrivée d'Apple Music sur l'App Store, Spotify était le premier résultat de recherche à la requête « musique ». En 2016, ce fut une autre limonade, puisque Spotify est descendu à la quatrième place, Apple Music s'emparant de la première. Pire, le concurrent d'Apple Music est tombé au... vingt-troisième rang fin 2018.


En mars 2019, Spotify pestait contre Apple devant la Commission européenne, qui dénonce toujours le monopole du géant américain, outre les commissions excessives réclamées par ce dernier.

Depuis le mois de juillet, Apple a mis de l'eau dans son vin en procédant à la modification de son algorithme, officiellement pour « aider les utilisateurs à mieux trouver les applications qu'ils recherchent ». Il était temps.

Source : New York Times
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Actualités du moment

Un ordinateur vendu sur cinq est un PC gamer
🔥 Chaise gamer Tempsa à 92,99€ au lieu de 154,98 €
La présentation du pick-up Tesla reportée au moins à novembre
🔥 Logitech Clavier Gamer G213 Prodigy à 39,99€ au lieu de 79,99€
Firefox s’apprête à chiffrer les noms de domaine par défaut
Hyundai (et sa filiale Kia) devient le 5e plus gros vendeur de voitures électriques au monde
Sur le Web | Le jour du Keynote Apple, Reporterre interroge sur la pollution liée à nos smartphones
Jack Ma, le patron du géant chinois Alibaba, prend sa retraite
Salon de Francfort  - Mercedes ESF, un impressionnant SUV autonome dédié à la sécurité
50 procureurs généraux américains lancent une enquête contre Google
Haut de page