Plainte de Spotify contre Apple : l'UE prête à ouvrir une enquête pour abus de position dominante

07 mai 2019 à 10h48
0
spotify.png

Alors que le géant du streaming musical avait annoncé avoir déposé plainte à l'encontre de la firme à la pomme en dénonçant ses pratiques anticoncurrentielles, l'Union européenne devrait lancer une enquête en ce sens dans les semaines qui viennent.

Spotify a visiblement bien fait de solliciter l'Union européenne, puisque celle-ci devrait ouvrir une enquête sur les pratiques d'Apple et son App Store. La société suédoise reproche à Apple d'imposer des règles qui l'avantagent systématiquement, grâce à son double statut de propriétaire de l'App Store et d'iOS. Ainsi, la marque à la pomme, accusée d'abus de position dominante, prendrait 30% de commission sur les achats et abonnements effectués depuis le service Spotify via sa boutique, ce qui pousserait la société plaignante à gonfler ses prix.

L'Union européenne peut taper dans le chiffre d'affaires d'Apple

Selon le Financial Times, la Commission de la concurrence de l'UE a bien examiné les arguments détaillés dans la plainte déposée par Spotify mais aussi interrogé des concurrents, clients et autres acteurs du marché. C'est ainsi qu'elle aurait décidé, avec de nombreux éléments entre les mains, d'ouvrir prochainement une enquête antitrust sur les agissements d'Apple.



L'Union européenne bénéficie de larges pouvoirs en la matière. En principe, elle peut exiger des services qui sont dans l'illégalité de modifier leurs pratiques commerciales pour mettre un terme à leurs pratiques anticoncurrentielles. Elle peut aussi infliger des amendes colossales pouvant atteindre 10% du chiffre d'affaires annuel d'une société en tort.

À travers son action, Spotify souhaite aboutir à trois changements majeurs. La société voudrait que l'ensemble des applications -et pas uniquement la sienne- soient soumises aux mêmes règles, y compris Apple Music. Elle demande aussi à ce que le système de paiement soit élargi et ne reste pas réduit aux tarifs d'Apple, et que les magasins d'applications ne puissent plus contrôler les communications entre les applications et leurs utilisateurs.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Assassin's Creed Ragnarok : le premier épisode PS5-Xbox Scarlet fuite...mais pas vraiment
Toyota investit 100 millions dans la recherche sur la robotique et l'autonomie
⚡ Notre sélection Amazon d'accessoires photo pour smartphone
Realme : qui est ce constructeur de smartphones à moins de 300 € qui arrive en Europe d'ici juin
OnePlus 7 Pro : une nouvelle fuite montre le module photo pop-up (et un coloris amande)
AMD NAVI RX 3000 : les futures cartes graphiques sous architecture Navi se dévoilent
Intel, AMD et HTC font équipe pour résoudre le problème entre les Vive sans-fil et les CPU Ryzen
Star Wars Jedi Fallen Order : Respawn confirme que du gameplay sera montré à l’E3
Samsung confirme le développement d'un smartphone sans encoche
Haut de page