Spotify porte plainte contre Apple pour abus de position dominante

13 mars 2019 à 16h00
0
Apple
360b / Shutterstock.com

Le PDG de Spotify vient d'annoncer avoir déposé plainte contre Apple pour abus de position dominante. L'affaire sera portée devant la Commission Européenne

C'est dans une tribune publiée sur le blog de Spotify que son PDG, Daniel Ek, annonce attaquer en justice le mastodonte Apple pour ses pratiques qu'il juge anti-concurrentielles. Selon lui, les règles de son App Store « limitent sciemment les choix » des utilisateurs et « étouffent l'innovation », ce qui « désavantage délibérément les autres applications » assujetties, de plus, à des taxes que Spotify juge « discriminatoires ».

Apple est à la fois « juge et partie »

Un « abus de position dominante » est invoqué. Et pour cause, en étant à la fois « propriétaire de l'iOS et de l'App Store - et concurrent de services comme Spotify », Apple imposerait des règles qui ne feraient que « lui donner avantage à chaque fois ». Daniel Ek illustre ainsi son propos en prenant l'exemple des 30 % de commission qu'Apple ponctionne sur les achats et les abonnements effectués via son App Store ce qui, à terme, forcerait la firme suédoise à faire gonfler ses prix.

« Si l'on veut rester compétitifs auprès de nos clients, on ne peut pas faire ça » ajoute le PDG. La firme suédoise affirme ne même pas pouvoir contourner l'App Store pour communiquer : « Dans certains cas, on ne peut pas envoyer de mails à nos abonnés qui utilisent Apple ».

Les trois revendications de Spotify

En traînant Apple devant la Commission Européenne, Spotify cherche une égalité de traitement pour toutes les applications, incluant « aussi bien l'App Store qu'Uber ou Deliveroo qui ne sont pas assujettis à la taxe d'Apple ».

Le PDG met en avant trois principales revendications. Premièrement, que toutes les applications soient soumises aux mêmes règles que l'on passe par l'App Store ou non, y compris Apple Music. Deuxièmement, « les consommateurs devraient avoir un vrai choix de systèmes de paiement » et ne pas être limités aux tarifs d'Apple, jugés discriminants par Spotify. Troisièmement, « les magasins d'applications ne devraient pas contrôler les communications entre les applications et leurs utilisateurs ».

Mais Daniel Ek veut être clair : « Ce n'est pas un duel Spotify vs. Apple. Nous ne voulons que des règles justes pour toutes les entreprises, vielles et jeunes, grandes ou petites » pour que « les consommateurs y gagnent et que l'industrie prospère ».
8
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top