Apple accusée de favoriser ses propres applications dans le moteur de recherche de l'App Store

Mathieu Grumiaux Contributeur
24 juillet 2019 à 15h23
0
App Store

Le constructeur placerait ses propres services en première position, à partir de certains mots-clés spécifiques. Apple assure du contraire et indique que son algorithme est neutre et ouvert à la concurrence.

Le Wall Street Journal a mené de nombreux tests pour déterminer si, oui ou non, Apple favorisait ses propres applications sur l'App Store. Plus de 600 recherches ont ainsi été effectuées, avec des mots clés précis relatifs à 40 logiciels développés par la marque à la Pomme.

Le constructeur mettrait en avant ses services à abonnement pour contrer la concurrence


Pour les recherches d'applications, à partir du terme « GPS », par exemple, pour trouver une application de cartographie, le journal avance que 60% des requêtes renvoient, en premier lieu, vers une application Apple. Le chiffre grimpe même à 95% lorsque la recherche concerne un service payant qu'Apple propose, comme Apple Music ou Apple Livres.

Or, quand on sait que 65% des applications sont téléchargées à la suite d'une recherche sur l'App Store, on peut comprendre que les éditeurs tiers soient particulièrement mécontents de cette situation.

Apple rejette ces accusations et dément tout favoritisme


Apple conteste évidemment ces résultats. Le constructeur indique avoir procédé à ses propres tests en interne et que, dans de nombreux cas, ses applications n'arrivaient pas dans les premières positions.

Apple n'a pas voulu dévoiler la formule de son algorithme de recherche, mais a donné quelques indications sur son fonctionnement. La firme utilise 42 critères pour établir un classement, et quatre d'entre eux seraient particulièrement pris en compte : le nombre de téléchargements, le classement, la pertinence et le « comportement de l'utilisateur », soit le ratio entre le nombre de recherches d'une application spécifique et le nombre de ses téléchargements.

Les commentaires auraient également une grande importance dans la position de recherche mais Apple ne permet pas de donner son avis sur ses propres applications. Le constructeur ne donne comme explication que la popularité de ses logiciels pré-installés sur les terminaux et assure que les règles de l'App Store sont les mêmes pour tout le monde.

C'est en tout cas une nouvelle information qui ne jouera pas en la faveur du constructeur, accusé par plusieurs entreprises de pratiques anti-concurrentielles et d'abus de position dominante sur sa plateforme applicative.

Source : Wall Street Journal
7 réponses
7 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top