Apple met un terme à son programme d’affiliation pour l'AppStore

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
03 août 2018 à 14h36
8
appstore
BigTunaOnline / Shutterstock.com

Alors que la marque à la pomme est devenue la première entreprise à dépasser les mille milliards de dollars en bourse, cela ne l'empêche pas de jouer aux fourmis. Dans un communiqué, Apple annonce mettre fin au programme d'affiliation qui permet pourtant à plusieurs centaines de sites spécialisés de se financer.

« Nous ne savons pas ce que nous allons devenir ». C'est par cette déclaration alarmante que le site spécialisé dans les jeux iOS TouchArcade prend acte de la décision d'Apple.

Le site, qui redirige systématiquement ses tests de jeux vidéo vers l'AppStore, comptait sur les maigres commissions que cela lui permettait de toucher via le programme d'affiliation. Désormais enterré par Apple, il faudra, à TouchArcade et à quantité d'autres, se trouver une nouvelle source de rémunération.

Une décision injuste pour certains

La pilule est d'autant plus difficile à digérer que les commissions accordées aux partenaires s'élevaient déjà à des montants assez bas. On parle de 7% du montant des ventes iTunes et App Store, et de 2,5% du montant des achats in-app.
Pour justifier sa décision, Apple met en avant les récentes refontes de ses magasins d'applications, désormais plus éditorialisés. Une nouvelle façon de mettre en avant ses produits qui semble satisfaire suffisamment Apple pour qu'il décide de se défaire de ses nombreux curateurs.

Le fait est que l'App Store représente une énorme machine à cash pour Apple. Selon un récent rapport de App Annie, la société a généré plus de 130 milliards de dépenses entre 2010 et 2017. Un chiffre sur lequel Apple prélève une commission de 30%.

Mais comme le pointe iGen, la commission reversée aux partenaires du programme affilié était issue des 30% que ponctionne Apple. Mettre un terme au programme signifie donc, pour la marque, maximiser ses revenus.

La fin du programme d'affiliation sera effective à compter du 1e octobre 2018. Seuls l'App Store iOS et Mac sont concernés ; le programme restera en place pour iTunes.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
0
_Troll
Encore cette secte !
manu0086
Les comm sont de retour, yes!<br /> Et le début de la fin pour Apple… (enfin non ça c’est à la mort de Jobs), à force de jouer les rapiats, ils s’isolent de plus en plus.
manu0086
Les comm sont de retour, yes!<br /> Et le début de la fin pour Apple… (enfin non ça c’est à la mort de Jobs), à force de jouer les rapiats, ils s’isolent de plus en plus.<br /> (impossible de rédiger un comm en dehors de répondre)
philippesnbrd
Merci Manu0086, on a entre autre encore des bugs de cache (le cache toujours le caaaache). On stabilise tout ça demain mais apres 2 mois sans commentaires on est a nouveau tres heureux de vous lire !
philippesnbrd
Merci manu0086 ! On a ente toujours des problèmes de cache (le cache,<br /> Toujours le caaaache), mais après 2 mois sans commentaires, on est vraiment content de vous lire à nouveau !
philippesnbrd
Haha on dirait bien qu’on a fait la même…
manu0086
Ah les fameux problèmes de cache et les sites à fort trafic… difficile de trouver la bonne mesure entre fonctionnalités et économies… Perso, je déteste le cache et préfère de grosses machines derrière ^^ Le cache, c’est un peu le vélo électrique du cycliste…
BetaGamma
Apple ou la foire aux pigeons
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Tablettes : malgré un marché en berne, Apple et Huawei progressent
La Corée du Sud veut taxer Apple et d'autres entreprises tech
Nvidia publie ses nouveaux driver Game Ready 398.82 WHQL
Apple vaut 1000 milliards de dollars : une simple étape pour Tim Cook
Un nombre croissant d'ados a recours à la chirurgie pour ressembler aux filtres Snapchat
Harley-Davidson commercialisera sa première moto électrique en 2019
Le Moto Z3 annoncé : bienvenue au premier smartphone compatible 5G
La Microsoft Surface Pro avec clavier Type Cover à 1 149 euros
Google se moque de Microsoft et Apple pour faire parler de ses Chromebook
Pourquoi Logitech rachète Blue Microphones
Haut de page