Apple dévoile un plan de 430 milliards de dollars pour la conception de puces aux États-Unis

Modems 5G, puces ARM, intelligence artificielle… Apple sort le chéquier pour développer de nouvelles technologies sur des secteurs à croissance rapide stratégiques pour l'entreprise.

Apple a annoncé un vaste plan d'investissement à 430 milliards de dollars dont vont profiter les États-Unis. Trois grands secteurs ont été ciblés par le groupe : la conception de puces, les technologies cellulaires liées à la 5G et l'énergie renouvelable.

Cette annonce fait suite à un engagement (datant de 2018) de la société de dépenser 350 milliards de dollars en Amérique sur cinq ans.

Du retard à rattraper sur l'IA

La firme de Cupertino va créer un tout nouveau campus en Caroline du Nord. Budget de l'opération : un milliard de dollars. Plus de 3000 emplois seront créés avec ce projet. En 2019, Apple avait déjà lancé un chantier de campus à Austin pour ce même montant d'un milliard de dollars.

Les activités de ce campus seront concentrées sur l'intelligence artificielle et le machine learning, des secteurs qui connaissent des progrès fulgurants ces dernières années et sur lesquels Apple a accumulé du retard.

Des dizaines de milliards de dollars seront consacrés au design de puces et à la 5G. Les investissements profiteront à neuf états : Californie, Colorado, Maine, Massachusetts, New York, Oregon, Texas, Vermont et Washington.

Modems 5G et puces ARM en priorité

Ces deux activités sont jugées comme stratégiquement primordiales par Apple pour que les iPhone profitent des meilleures technologies 5G et afin de poursuivre les efforts consentis sur la conception de puces ARM pour ses Mac avec toujours l'objectif d'être le plus autonome possible.

En ce qui concerne la 5G, Apple est dépendant de Qualcomm, dont il achète des modems pour équiper ses iPhone. Plusieurs sources évoquent depuis des mois le développement de modems 5G par Apple, qui pourraient arriver en 2023. Pour rappel, Apple rachetait la division modem d'Intel en 2019.

Pour les puces ARM, Apple a frappé fort avec son M1 embarqué dans les derniers Mac et MacBook. Les puces ARM pourraient bien représenter l'avenir du PC après s'être imposées sur mobile et Apple veut adopter une position de leader sur ce marché. Ces puces pourraient aussi s'avérer utiles pour le segment des voitures électriques, qui intéresse Apple.

Enfin, la firme de Cupertino rappelle être le plus important contribuable des États-Unis avec le paiement de 45 milliards de dollars d'impôts sur les cinq dernières années. Apple promet aussi la création de 20 000 emplois dans le pays au cours des cinq dernières années. De quoi bien se faire voir par l'administration Biden.

Source : Wccftech

Modifié le 26/04/2021 à 18h44
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
12
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

PlayStation : plus de 40 jeux et DLC devraient bientôt être disponibles sur Steam
Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
LiveWire sera la marque officielle des motos électriques Harley-Davidson
Sans faute ! La Chine réussit à poser le petit rover Zhurong à la surface de Mars
Haut de page