Qualcomm signe un excellent trimestre porté par les puces 5G destinées à Apple

Le constructeur américain, poussé par le déploiement mondial de la 5G, dépasse les prévisions des analystes.

La 5G profite à Qualcomm en cette fin d'année 2020 comme l'attestent ses derniers résultats trimestriels.

Un chiffre d'affaires en hausse de 12% sur la dernière année fiscale

Le fabricant de puces réseau et de processeurs mobiles vient d'annoncer un chiffre d'affaires de 6,5 milliards de dollars pour le troisième trimestre 2020. Cela correspond à une augmentation de 35% par rapport à la même période l'année dernière. Les bénéfices s'établissent quant à eux à 1,6 milliard de dollars sur le seul trimestre en hausse de 76% sur un an.

Sur sa dernière année fiscale, le groupe enregistre un chiffre d'affaires de 21,7 milliards de dollars (+12%) et un bénéfice de 4,8 milliards de dollars (+11%).

Qualcomm indique dans le même temps avoir vendu la bagatelle de 162 millions de puces durant sa dernière année fiscale. La vente de licences, l'autre vache à lait du groupe, lui rapporte quant à elle 5 milliards de dollars sur l'année fiscale.

Apple commande des dizaines de millions de modems 5G pour ses iPhone 12

Ces excellents résultats s'expliquent par le déploiement du réseau 5G partout dans le monde. Les différents constructeurs de smartphones intègrent désormais une puce réseau compatible à la plupart de leurs smartphones milieu et haut de gamme, ce qui a dopé les ventes de Qualcomm.

Apple n'est pas étrangère à cette hausse du chiffre d'affaires. La Pomme a sorti quatre versions de l'iPhone 12 , toutes compatibles avec la 5G. Apple a commandé plusieurs dizaines de millions de puces réseau Snapdragon x55 pour faire face à la demande. Selon Steve Mollenkopf, P.-D.G. de Qualcomm, l'impact d'Apple devrait être encore plus visible dans les prochains résultats trimestriels.

Cette croissance devrait logiquement perdurer dans les prochaines années. Après une âpre bataille juridique, Apple et Qualcomm sont parvenus à un accord courant jusqu'en 2023 pour la fourniture de puces réseau. Apple a ensuite pour ambition de remplacer les puces Qualcomm par ses propres modems 5G et a racheté la division d'Intel consacrée aux puces réseaux en 2019 pour avancer plus rapidement sur ce sujet complexe.

Source : GSM Arena

Modifié le 11/12/2020 à 11h45
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Honor pourrait également sortir son smartphone pliable... mais pas avant la fin d'année
Après Aukey, au tour de RavPower d'être banni d'Amazon en raison de faux avis
Galaxy Z Fold 3 et Z Flip 3 : vers un lancement tout début août
Qualcomm : le futur haut de gamme Snapdragon 895 en test chez les constructeurs partenaires
Le forfait mobile B&You 5 Go à prix mini est de retour !
Le trafic de données mobiles a augmenté de 46 % depuis le début de la pandémie de COVID-19, selon Ericsson
Tim Cook estime qu'il y a 47 fois plus de malwares sur Android que sur iOS (et c'est drôlement précis)
Les Honor 50, 50 Pro et 50 SE sont officiels : les premiers smartphones de la marque depuis qu'elle n'appartient plus à Huawei
Leica lance un smartphone au Japon, mais il est moins inédit que vous ne le pensez
OnePlus devient une sous-marque d'Oppo, la fusion présagée enfin concrétisée
Haut de page