Logitech va supprimer environ 140 emplois, soit 5% de ses effectifs

01 mars 2013 à 13h54
0
Depuis plusieurs mois, Logitech multiplie les signaux d'alerte. Après avoir dévoilé une réorientation stratégique, le groupe annonce à nouveau des suppressions d'emplois. Pas moins de 140 postes sont visés.

00FA000001827068-photo-logitech-logo.jpg
En juin dernier, Logitech annonçait la mise en place d'un plan de restructuration. Le groupe, spécialisé dans les périphériques précisait alors qu'il réduirait la voilure sur l'ensemble du second semestre 2013 en supprimant 450 postes, ce qui représentait pas moins de 13% du nombre total d'employés. Ce plan, censé s'achever pour la fin de l'année fiscale 2014, devait ainsi lui coûter pas moins de 35 millions de dollars.

Logitech annonce désormais que 140 emplois supplémentaires, soit 5% de ses effectifs vont être supprimés. La société précise qu'elle passera ainsi une charge de 12 à 14 millions de dollars dans ses comptes pour le 4ème trimestre fiscal. Au total, le programme d'économie devrait se chiffrer à 80 millions de dollars.

Bracken Darrell P., président de Logitech explique dans un communiqué que son souhait est « de devenir plus rentable, nous avons également créé des opportunités pour améliorer notre efficacité opérationnelle et réaliser des économies supplémentaires qui contribueront à améliorer la rentabilité du groupe ». Une marche vers la rentabilité à marche forcée.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Socialmatic : un appareil photo Instagram bientôt chez Polaroid
Apple vs Samsung : réduction des dommages et intérêts et nouveau procès aux USA ?
Microsoft dans le collimateur du fisc au Danemark
Enchères en temps réel : LeadMedia Group s'offre Gamned!
Une nouvelle version de Windows Phone annoncée en fin d'année ?
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page