Amazon aurait un nouvel algorithme qui avantagerait ses propres marques

23 septembre 2019 à 16h30
5
Amazon logo

Crise en interne chez le géant du commerce en ligne. La direction d'Amazon est en effet montrée du doigt par ses propres ingénieurs qui l'accusent d'avantager les produits des marques appartenant au groupe américain.

Le colosse du e-commerce est donc au cœur d'une affaire de concurrence déloyale présumée.

Un algorithme inégalitaire

L'entreprise, qui est à l'origine une société de vente en ligne de livres, a étendu son secteur jusqu'à créer ses propres marques comme AmazonBasics ou Presto ! et les proposer sur son site, aux côtés des marques des autres enseignes. Seulement voilà, depuis 2018, il semblerait que le géant du e-commerce mène une stratégie de vente quelque peu déloyale. Amazon aurait ainsi modifié son système de recherche pour que les produits de ses propres marques soient mis en avant et arrivent en premiers dans les résultats.

Un tel classement serait particulièrement avantageux pour Amazon car, comme le souligne le Wall Street Journal, la barre de recherche est l'outil numéro un utilisé par les américains pour trouver et acheter un article en ligne. En outre, la plupart des commandes sont effectuées sur la première page de résultats affichée. En mettant en place une telle hiérarchie systémique qui positionne le maximum de ses produits en haut des résultats, Amazon tirerait un profit conséquent tout en défavorisant ses concurrents.

Ce sont des témoignages anonymes de plusieurs employés d'Amazon, recueillis par le journal d'affaires Wall Street Journal, qui sont à l'origine de ces révélations. Le procédé aurait en effet créé des tensions dans le groupe, les ingénieurs travaillant sur la barre de recherche n'appréciant pas les méthodes imposées par la direction.


Amazon dément avoir modifié son outil de recherche

L'équipe de communication de l'entreprise américaine a nié ces accusations en rejetant être récemment intervenue sur cet aspect du fonctionnement du moteur de recherche. S'il affirme ne pas trier les marques à son propre avantage dans le but d'augmenter ses profits, le géant mondial du e-commerce explique cependant intégrer la notion de rentabilité sur le long terme au sein de son algorithme, et ce, depuis déjà de nombreuses années.

Ainsi, selon le Wall Street Journal, ces nouveaux témoignages font écho à l'actualité et aux interrogations concernant le fonctionnement d'Amazon. Depuis quelques temps, les États-Unis, mais aussi l'Union Européenne, s'interrogent en effet sur la relation particulière qu'instaure Amazon en commercialisant ses propres produits tout en revendant ceux d'entreprises extérieures, qui se trouvent être, par conséquent, mi-partenaires mi-concurrentes.

Source : The Wall Street Journal
Modifié le 23/09/2019 à 16h30
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Haut de page