🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Amazon aurait un nouvel algorithme qui avantagerait ses propres marques

23 septembre 2019 à 16h30
5
Amazon logo

Crise en interne chez le géant du commerce en ligne. La direction d'Amazon est en effet montrée du doigt par ses propres ingénieurs qui l'accusent d'avantager les produits des marques appartenant au groupe américain.

Le colosse du e-commerce est donc au cœur d'une affaire de concurrence déloyale présumée.

Un algorithme inégalitaire

L'entreprise, qui est à l'origine une société de vente en ligne de livres, a étendu son secteur jusqu'à créer ses propres marques comme AmazonBasics ou Presto ! et les proposer sur son site, aux côtés des marques des autres enseignes. Seulement voilà, depuis 2018, il semblerait que le géant du e-commerce mène une stratégie de vente quelque peu déloyale. Amazon aurait ainsi modifié son système de recherche pour que les produits de ses propres marques soient mis en avant et arrivent en premiers dans les résultats.

Un tel classement serait particulièrement avantageux pour Amazon car, comme le souligne le Wall Street Journal, la barre de recherche est l'outil numéro un utilisé par les américains pour trouver et acheter un article en ligne. En outre, la plupart des commandes sont effectuées sur la première page de résultats affichée. En mettant en place une telle hiérarchie systémique qui positionne le maximum de ses produits en haut des résultats, Amazon tirerait un profit conséquent tout en défavorisant ses concurrents.

Ce sont des témoignages anonymes de plusieurs employés d'Amazon, recueillis par le journal d'affaires Wall Street Journal, qui sont à l'origine de ces révélations. Le procédé aurait en effet créé des tensions dans le groupe, les ingénieurs travaillant sur la barre de recherche n'appréciant pas les méthodes imposées par la direction.


Amazon dément avoir modifié son outil de recherche

L'équipe de communication de l'entreprise américaine a nié ces accusations en rejetant être récemment intervenue sur cet aspect du fonctionnement du moteur de recherche. S'il affirme ne pas trier les marques à son propre avantage dans le but d'augmenter ses profits, le géant mondial du e-commerce explique cependant intégrer la notion de rentabilité sur le long terme au sein de son algorithme, et ce, depuis déjà de nombreuses années.

Ainsi, selon le Wall Street Journal, ces nouveaux témoignages font écho à l'actualité et aux interrogations concernant le fonctionnement d'Amazon. Depuis quelques temps, les États-Unis, mais aussi l'Union Européenne, s'interrogent en effet sur la relation particulière qu'instaure Amazon en commercialisant ses propres produits tout en revendant ceux d'entreprises extérieures, qui se trouvent être, par conséquent, mi-partenaires mi-concurrentes.

Source : The Wall Street Journal
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Saulofein
Je ne vois pas en quoi cela est choquant, ça parait normal de mettre en avant ses produits sur sa plateforme non?<br /> Quand je vais au supermarché, l’enseigne met ses marques internes en avant aussi.
Vanilla
Bienvenue dans la nouvelle ère de la presse “papier”, comme Mediapart, ça ne peut survivre qu’avec des reportages polémique, du putaclic, et d’autres mise aux bûcher<br /> La prochaine fois ça sera sur les pratiques de google ou Apple, ou Microsoft…<br /> Etc… tant que ça fait vendre des abonnements…
Wehrmicel
Il faut bien trouver une excuse pour pleurer et essayer de rendre la vie d’Amazon difficile.
trollkien
Encore heureux que ils mettent en avant leur produits oO… Et je trouve d’ailleurs que c’est pas assez perso, ca manque de lisibilité.<br /> sur un produit recherché, il devrait y avoir 3 Onglets de resultat, Les produits amazon / les produits Gérés directement par Amazon / le marketplace.<br /> Je suis pas du tout pro mondialisme, je suis meme pas pro européen, mais a un moment faut arreter de taper à l’aveugle sur ceux qui on reussi…<br /> si il y avait pas Amazon peut etre que on acheterai toujours en boutique des produits chinois rebadgés à prix d’or, peut etre que si Google n’avait pas reussi on serait toujours sur Lycos ou le minitel 2.0, et que on aurait le choix entre Apple ou windows phone ou ?
Pinkuik333
Autant c’est très contestable pour un moteur de recherche comme Google car ils se présentent comme neutre (hors contenu sponsorisé clairement indiqué), autant dans le monde du commerce physique ou en ligne mettre ses marques en avant c’est la norme. Parfois même trop : si vous allez sur le drive Leclerc il n’y a presque plus que des produits marque Repère…<br /> Cette polémique est juste ridicule et si on veut “se faire” Amazon il y a quantité d’arguments beaucoup plus valables comme les conditions de travail et le management qui va avec.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Huawei vise 20 millions de Mate 30 vendus, même sans applications Google
L'iPhone 11 obtient un habituel 6/10 chez iFixit, voilà pourquoi
🔥 Nintendo Switch avec Joy-Con rouge fluorescent et bleu néon 259,99€ au lieu de 319€
🔥 Les French Days sont de retour le 27 septembre prochain !
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page