Emmanuel Macron va annoncer son plan pour favoriser le financement des start-up françaises

Bastien Contreras Contributeur
17 septembre 2019 à 15h55
0
Emmanuel Macron

Le président de la République va profiter d'un événement consacré aux start-up pour présenter sa stratégie relative aux investissements dans les jeunes entreprises françaises. Le but de la manœuvre est de favoriser le développement de ces sociétés, en leur permettant d'accéder à des levées de fonds de plus grande ampleur qu'à l'heure actuelle.

Pour l'autoproclamée « start-up nation », manquer d'investisseurs pouvant faciliter l'expansion internationale de ses pépites peut faire un peu tâche. Pourtant, c'est bien le constat établi par plusieurs acteurs de l'innovation en France.

Difficile de lever plus de 100 millions d'euros en France

En effet, il est généralement reconnu que l'Hexagone représente un terrain de jeu favorable pour l'émergence de sociétés technologiques. Grâce, notamment, à des dispositifs d'aide publique, créer sa structure ne relève plus de l'impossible parcours du combattant et les entrepreneurs peuvent commencer assez facilement à développer leur business, en signant de premiers clients. De même, de nombreuses start-up arrivent généralement sans grande peine à trouver de premiers investisseurs, pour financer leur croissance initiale.

En revanche, là où la France semble nettement plus en retard, c'est pour les étapes qui suivent. Aussi, quand une entreprise cherche à donner un coup d'accélérateur à son développement, en particulier via une internationalisation de son offre, le chemin est beaucoup plus sinueux. En effet, les fonds recherchés doivent être capables de mettre plusieurs dizaines, voire centaines, de millions d'euros sur la table, une capacité encore rare dans le paysage français. Par conséquent, les entrepreneurs ont souvent tendance à se tourner vers des investisseurs américains, aux poches plus larges.

Favoriser l'émergence de licornes bleu-blanc-rouge

C'est justement pour lutter contre cet exode que le gouvernement français est sur le point d'adopter un nouveau plan en faveur des start-up du pays. Ce 17 septembre au soir, dans le cadre de l'ouverture de France Digital Day, Emmanuel Macron devrait annoncer une série de mesures, visant notamment à encourager l'émergence d'une dizaine de fonds d'investissement gérant plus d'un milliard d'euros.

Par ailleurs, pendant l'événement, le gouvernement va annoncer son « Next 40 », sorte de CAC 40 des start-up françaises. Les 40 entreprises retenues bénéficieront d'un programme d'accompagnement et d'une visibilité accrue auprès du secteur public.

Avec ces initiatives, l'État français réaffirme son ambition de compter davantage de licornes dans ses rangs. Aujourd'hui, le pays en recenserait quatre (le compte varie selon les sources) : Doctolib, Deezer, BlaBlaCar et Meero.

Source : FrenchWeb
8 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top