Opera Software : le prix de vente est désormais divisé par deux

18 juillet 2016 à 13h13
0
Le rachat d'Opera Software par un grand groupe chinois n'est pas finalisé et les termes du contrat initial sont désormais annulés.

En février dernier, nous rapportions que le spécialiste de la sécurité chinois Qihoo 360 ainsi qu'Opera Software s'étaient entendus sur une acquisition à hauteur de 1,2 milliard de dollars. Si le conseil de direction était unanimement d'accord sur les principes de ce rachat, les autorités de régulation n'ont pas donné leur feu vert.

Il était donc nécessaire de renégocier l'entente et désormais le prix de vente est divisé par deux et n'inclut plus la totalité des activités actuelles d'Opera Software.


En effet, Qihoo 360 récupérera les navigateurs classiques et mobiles de la société ainsi que ses applications de performances et de sécurité, comme le VPN SurfEasy pour 600 millions de dollars.

035C000004651462-photo-opera-software-si-ge-olso.jpg


De son côté Opera Software conservera sa régie publicitaire Mediaworks, Opera Apps & Games, ainsi qu'Opera TV, le tout étant géré par 560 salariés, soit un tiers de sa masse salariale au premier trimestre.


Qihoo 360 obtiendra également le nom et la marque "Opera", ce qui signifie qu'Opera Software dispose de 18 mois pour trouver une nouvelle identité au reste des activités conservées.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top