Montréal, eldorado des talents de la Tech française ? Le Québec en mode séduction

23 février 2021 à 16h10
30
Montreal © Snowmen/Pixabay
© Snowmen/Pixabay

Avec sa dernière initiative, l'organisme Montréal International veut inciter les professionnels français des technologies de l'information et de l'intelligence artificielle à poursuivre ou à lancer leur carrière au Québec.

La ville aux cent clochers et le Québec séduisent les Français depuis de nombreuses années. Avant la crise sanitaire, le site du Consulat de France à Québec estimait entre 3 000 et 4 000 le nombre de Français s'établissant dans la Province chaque année. Consciente de l'intérêt des Français et avec des besoins importants, l'organisation à but non lucratif Montréal International lance une campagne de recrutement visant à attirer les talents de la Tech hexagonale de l'autre côté de l'Atlantique.

Des start-up, petites et grandes entreprises de divers secteurs participent à l'événement

Via son initiative « Talent Montréal », l'organisation invite les travailleurs français à participer à l'événement virtuel « Journées Québec Monde », qui a démarré le lundi 22 février. Organisé avec le gouvernement du Québec, cet événement cherche à piquer la curiosité des Français issus des secteurs des technologies de l'information et de l'intelligence artificielle, afin qu'ils poursuivent leur carrière au Québec.

Montréal International a mis les petits plats dans les grands pour cette campagne de recrutement. Une trentaine d'entreprises spécialisées dans les hautes technologiques ont accepté de participer à l'événement.

PME, start-up ou grands groupes, ces entreprises représentent plusieurs secteurs porteurs comme l'ingénierie, le conseil en transformation numérique, la cybersécurité, le commerce électronique, le CRM, l'infonuagique, l'intelligence artificielle, les services financiers ou encore l'audionumérique.

200 postes à pourvoir dans la métropole montréalaise

Montréal International indique que l'opération ouvre 200 postes aux candidats. Sont notamment recherchés des développeurs (Font-End, Back-End, Full-Stack, etc.), DevOps, architectes de solutions, experts en cybersécurité, analystes QA, gestionnaires de projets TI, analystes d'affaires et fonctionnels, administrateurs systèmes, consultants en intelligence d'affaires, et bien d'autres métiers.

Si vous parlez couramment français ou que vous êtes bilingue français/anglais, et que par-dessus le marché vous souhaiteriez travailler et vivre à Montréal et au Québec, vous pouvez postuler aux offres proposées jusqu'au 18 avril 2021, et participer à des entretiens virtuels qui auront lieu entre le 19 et le 30 avril. « La qualité de vie à Montréal est incomparable ! » tente de convaincre Loïc Barbero, co-fondateur de l'entreprise montréalaise de commerce électronique TWO DEV, qui pourvoit des postes de développeurs. « Plusieurs entreprises offrent une belle conciliation famille-travail, au sein d'une industrie où les opportunités d'avancement sont nombreuses ».

La métropole québécoise a prouvé qu'elle était une ville résiliente face à la crise de coronavirus, avec une franche reprise du marché de l'emploi entre février et décembre 2020. La ville des festivals est un vrai leader technologique, puisqu'elle fait partie des cinq villes d'Amérique du Nord à concentrer le plus d'emplois en tech, avec 179 000 personnes et 5 000 entreprises spécialisées. Montréal possède aussi un puissant réseau scientifique et a su développer ses capacités en deep learning.

Modifié le 23/02/2021 à 16h12
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
12
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pegasus : Macron demande des clarifications aux autorités israéliennes
Face au blocus des communications à Cuba, les USA envisagent de déployer Internet via des ballons
Cyberattaque : la France est dans le viseur de hackers chinois
Vous pouvez vérifier si votre mobile a été infecté par le logiciel Pegasus, voici comment !
Intel serait en pourparlers pour racheter GlobalFoundries, deuxième plus gros fondeur au monde
Xbox : une mise à jour de l'application familiale pour mieux contrôler les dépenses des enfants
PrintNightmare : le patch ne suffit pas, il faut éditer la base de registre...
La Commission européenne repousse son projet de taxe numérique à octobre
Droits voisins : l'Autorité de la concurrence inflige une amende de 500 millions d'euros à Google
Intel : bientôt une usine en France ?
Haut de page