On a testé pour vous : le recrutement de profils tech sur talent.io

23 octobre 2020 à 09h15
9

Les profils tech à la recherche d'un emploi ou motivés par leur reconversion professionnelle peuvent spontanément s'inscrire sur la plateforme ou être directement repérés par celle-ci. Les candidats, qui reçoivent souvent plusieurs propositions d'entreprises attractives, ont ensuite en moyenne une vingtaine de jours pour trouver un nouvel emploi. Clubic vous détaille cette stratégie en huit points.

Cet article est sponsorisé par talent.io.  Consultez notre charte de transparence pour en savoir plus.

Entrons tout de suite dans le vif du sujet avec un résumé du concept de talent.io. La plateforme accueille des milliers de start-ups et de grands groupes qui sont à la recherche essentiellement de développeurs web (mais pas que – nous y reviendrons). Sur talent.io, les recruteurs des sociétés peuvent consulter le profil de centaines de candidats, tous à la recherche d’un emploi. L’avantage, pour les recruteurs, est que tous les profils présents sur la plateforme sont « qualifiés », c’est-à-dire que les compétences et expériences qu’ils avancent sur leur plateforme ont été vérifiées en amont.

Une aubaine et un gage de sécurité non négligeable pour les professionnels, qui peinent parfois à recruter des candidats sérieux. talent.io présente l’avantage d’effacer ce problème de manière proactive. Lorsqu’une entreprise trouve un profil qui correspond à ses attentes, elle contacte le candidat. Il est à noter que 3 demandes d’entretien sur 4 débouchent sur un processeur de recrutement.

En moyenne, les candidats reçoivent 8 propositions d’emploi et environ 30% d’entre eux mettent autour de 20 jours pour signer leur promesse d’embauche, avec plusieurs possibilités en main, à partir de leur mise en visibilité sur la plateforme, où ils peuvent rester en vue durant quatre semaines au maximum.

En huit points, essayons de retracer le parcours d’un candidat, de son inscription jusqu’à son embauche.

Les profils qui peuvent s’inscrire sur talent.io

Si l'on peut croire que les développeurs sont les seuls à être représentés et sollicités, ils ne sont pas les seuls. La plateforme s'intéresse avant tout aux métiers tech.

Le métier de cœur sur talent.io, c’est celui de développeur, mais d’autres métiers de la tech commencent à s’illustrer.

On retrouve ainsi des profils liés à la data science, au data engineering, à l'UX/UI design, au product management, au product design, pour ne citer qu’eux.

« 90% des candidats renseignent leur profil via leur compte LinkedIn »

La plateforme recherche par ailleurs des candidats basés à Paris, Lyon, Lille, Toulouse ou Bordeaux, mais aussi à l’étranger, à Berlin, Londres, Hambourg, Munich, Amsterdam ou encore Bruxelles. Avec une base de 5 000 entreprises (majoritairement des start-ups, mais aussi quelques grands groupes et entreprises de services du numérique), talent.io accueille environ 800 candidats par semaine. Un dixième des aspirants sont approuvés par la plateforme et peuvent commencer à recevoir des offres dès le lundi suivant.

Si certains candidats sont issus du secteur dans lequel ils postulent, ce n’est pas le cas de tout le monde. « J'étais iconographe », témoigne Samuel, 32 ans, passé par talent.io et qui ne se destinait pas à devenir développeur. « Je bossais dans les médias avant d'entamer ma reconversion. J'avais fait un mémoire sur la transition digitale des médias et sur pourquoi la presse écrite se faisait manger par des pure players. » Grâce à la plateforme, il a trouvé son bonheur.

Quels types de contrats la plateforme propose-t-elle ?

L’inscription sur talent.io concerne les candidats en recherche d’un CDI tout autant que ceux en quête de missions en freelance.

Pour Aurore, développeuse web de 32 ans, elle aussi passée par la plateforme, « ce fut un CDI ». Sous contrat à durée indéterminée grâce à la plateforme depuis six mois, la jeune femme a fait mouche en ne s’inscrivant que sur talent.io. De son côté, Samuel a également été embauché en CDI il y a près d’un an, via le site.

Un processus d’inscription simple et efficace

Lors de l’inscription, le candidat doit fournir certaines données, comme son nom, son prénom, son code postal et son numéro de téléphone. Il doit ensuite indiquer où il souhaiterait travailler, géographiquement parlant, et préciser son ou ses métiers. Puis vient le moment de parler de son expérience, d’indiquer les technologies habituellement utilisées (C++, Android, Joomla, Java, Ruby, Node.js, etc.), de fournir le type de contrat souhaité et idéalement la date de début d’activité potentielle.

« Une visibilité de 8 semaines sur la plateforme »

Le candidat peut ensuite renseigner son parcours professionnel manuellement ou le faire en reliant son profil LinkedIn à talent.io. Cette deuxième solution est d’ailleurs largement plébiscitée, puisque 90% des candidats renseignent leur profil via leur compte LinkedIn.

Une fois son profil rempli et soumis aux équipes de la plateforme, il existe toujours un risque d'élimination. Si vous recherchez par exemple un emploi à Los Angeles ou San Francisco, où la firme n’est pas encore présente, il y a de fortes chances que vous soyez disqualifié.

Un premier tri effectué par les talent advocates

Si l'algorithme ne rejette pas le dossier, le candidat passe ensuite l’étape des qualifications. À partir de là, les talent advocates de talent.io étudient avec attention les profils. Si un profil correspond à l'un des métiers recherchés et à l'un des formats (CDI, freelance ou stage de fin d'études) proposés, le talent advocate propose d'échanger avec le candidat, par téléphone ou par visioconférence, durant une trentaine de minutes. Durant l’entretien, les deux discutent et reviennent sur le parcours du candidat. C'est aussi l'occasion de présenter la plateforme, et d'aborder les ambitions de l'aspirant.

« Un accompagnement du candidat tout au long du process de recrutement »

Si le succès est au rendez-vous, le candidat est mis en visibilité sur talent.io à partir du lundi de son choix, les sessions de visibilité étant hebdomadaires. Le talent advocate rédige, à l'issue de l'entretien, un petit paragraphe descriptif du candidat, visible par les recruteurs. Les candidats approuvés par la plateforme sont visibles pendant quatre semaines sur cette dernière, nous le disions un peu plus tôt. Une fois la plage d'exposition écoulée, la visibilité s'éteint naturellement.

Le rôle en aval opéré par la plateforme n’est pas à négliger. Le talent advocate accompagne le candidat durant le process de recrutement, en évoquant des sujets comme la négociation salariale, ou les doutes et inquiétudes du candidat, assez fréquents notamment chez le candidat junior.

Le candidat vient-il spontanément sur la plateforme, ou est-il « repéré ? »

Un candidat peut spontanément s'inscrire sur talent.io, soit via le bouche-à-oreille, soit via le système de parrainage que propose la plateforme, ou alors grâce à l’acquisition sur les plateformes publicitaires (Facebook, Reddit, LinkedIn etc.).

Souvent, la plateforme procède elle-même au repérage des candidats, en recherchant directement des profils qui lui paraissent en adéquation avec les besoins de ses clients.

« Les candidats ont souvent le choix entre plusieurs offres »

Ce fut le cas pour Samuel, issu du bootcamp java script parisien Ironhack. « Une personne chargée des questions de recrutement nous avait préparé au process de recrutement et fait faire un tour des possibilités et de ce que nous devions faire pour trouver un emploi. C'est par ce biais-là que j'ai connu talent.io, qui est venu discuter avec nous au bootcamp. A partir de là, je suis sorti du bootcamp, et j'étais en visibilité sur talent.io une semaine après », raconte-t-il.

Aurore, elle, avait entendu parler de talent.io, « mais on a fait la démarche en venant à moi. L’inscription a pu se faire naturellement ». Sur talent.io, le candidat a des avantages que LinkedIn n'offre pas, comme l’anonymisation du profil. Ainsi, les entreprises qui ont accès aux profils disponibles sur talent.io n'ont entre les mains que le prénom du postulant. Elles ne découvriront son numéro de téléphone et son nom de famille que lorsqu'il acceptera la demande de contact. L'appel passé au candidat est aussi un vrai plus.

« Ne pas avoir de réelle expérience professionnelle n’est pas nécessairement rédhibitoire »

Des prérequis pour intégrer la plateforme ?

Généralement, le service repère les profils sur LinkedIn. Si talent.io préfère naturellement les candidats expérimentés, qui répondent davantage aux besoins des entreprises, le site ne ferme pas la porte aux aspirants peu ou pas expérimentés.

Un étudiant qui sort de l'école d'ingénieur doit normalement avoir effectué des stages, qui sont considérés comme de l'expérience. Un étudiant qui n'aurait pas effectué de stage a en revanche des chances d'être disqualifié. Les clients de talent.io viennent sur la plateforme en sachant que les candidats sont présélectionnés en amont, ce qui leur épargne des efforts de sélection.

Mais tout n'est pas perdu pour un candidat qui n'a pas d'expérience, puisque tous les candidats, y compris un postulant issu d'un bootcamp (comme ceux de Simplon.co, du Wagon ou les écoles comme O'Clock), peuvent discuter avec un talent advocate de la plateforme. Ce dernier peut leur proposer un petit coding game d'une vingtaine de minutes, sur la technologie de leur choix. Si le résultat est au moins au niveau de la moyenne attendue pour un développeur junior, il pourra être mis en visibilité sur talent.io.

Quel délai entre l’inscription et la prise de contact par le talent advocate ?

Celui-ci ne dépasse jamais 48 heures, et depuis septembre la prise de contact peut même se faire dans l’heure ! Lors de notre inscription anonyme sur la plateforme, notre dossier a été étudié en à peine plus de 24 heures. Les talent advocates ont des consignes strictes pour respecter ce délai. La prise d'appel, elle, dépend ensuite de la disponibilité du candidat.

« Dès la semaine où j'ai intégré la plateforme, j’ai commencé à avoir des contacts »

Quel délai entre la mise en visibilité sur talent.io et la signature d’une proposition d’embauche ?

En moyenne, ce délai est d’une vingtaine de jours. Si les candidats et entreprises sont autonomes sur la plateforme, ce sont les entreprises qui doivent faire le premier pas. talent.io prépare le profil du candidat et le met en visibilité. Dans le cas de nos deux témoins, Aurore a été très vite contactée par des recruteurs. « Ce fut très rapide. Dès la semaine où j'ai intégré la plateforme, j’ai commencé à avoir des contacts ». Même chose pour Samuel, qui a mis environ deux semaines pour recevoir des propositions. « Une fois mes deux ou trois offres sélectionnées, j'ai laissé tourner la plateforme pendant une semaine, en sachant que j'avais déjà trouvé mes perles. Trois semaines après la mise en visibilité, j'avais fermé le portail », explique le développeur.

Avec un procédé de sélection en amont qui peut sembler strict, talent.io a permis à de nombreux candidats de rejoindre une entreprise qu’ils désiraient. « Le suivi était vraiment très bien. C'est un point fort de talent.io pour moi. La plateforme a pris le soin de relever mes objectifs et de cibler le type d'entreprise que je recherchais, pour ensuite donner accès à ces entreprises à mon profil », raconte Aurore, qui recommande l’expérience.

Même son de cloche pour Samuel, qui par rapport à son cas personnel, « conseille vivement talent.io aux reconvertis ». Le développeur avoue avoir « trouvé l'environnement assez positif, avec une mise en contact avec le marché du travail qui est douce et bienveillante, puisque les gens qui vous contactent sont forcément intéressés par votre profil ». Il n’y avait sans doute pas de meilleur moyen de résumer le leitmotiv de talent.io.

Cet article est sponsorisé par talent.io.  Consultez notre charte de transparence pour en savoir plus.

Modifié le 08/11/2020 à 11h29

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

9
9
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Black Friday : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
Black Friday : le TOP des offres Amazon et Cdiscount à saisir avant minuit 🔥
Black Friday : les 3 meilleures offres de PC portables en promotion
La souris gamer Razer Naga Trinity à prix cassé avec le Black Friday Fnac
Black Friday : offrez une enceinte JBL Xtreme 2 Gun Metal à -50% à la Fnac
Black Friday Amazon : l'iPhone SE 64 Go est 40 € moins cher 🔥
L'aventure lunaire : un défi des années 2020
Black Friday : Le smartphone Xiaomi Redmi Note 9 Pro au meilleur prix jamais vu
La manette Xbox Series bleue baisse de prix sur Amazon pour le Black Friday
Black Friday : meilleur prix jamais vu sur ce casque Sennheiser HD 599 sur Amazon
Haut de page