Roscosmos dévoile des documents inédits pour les 55 ans du premier "marcheur spatial"

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
18 mars 2020 à 15h38
0
Voskhod 2 Leonov
Le cosmonaute Alexeï Leonov lors de sa sortie en orbite. © Roscosmos

Le 18 mars 1965, Alexei Leonov ouvrait l'écoutille du sas de la capsule Voskhod 2 et sortait, pour marquer l'histoire spatiale durant 12 minutes.

L'agence russe rend hommage au cosmonaute disparu l'année dernière et publie des documents inédits.


Des centaines de pages

Lettres au Secrétariat Général du Parti Communiste expliquant le projet, documents de spécification du système de sas gonflable (une curiosité aérospatiale qui n'a pas été reproduite depuis), écrits des responsables du projet Voskhod... C'est une véritable collection de documents inédits que publie l'agence russe Roscosmos à l'occasion du 55ème anniversaire de la première sortie extra-véhiculaire (EVA) en orbite.

Les documents sont, pour la plupart, réservés aux russophones, aux historiens et aux passionnés de la « course à l'espace » que se sont livrés américains et soviétiques dans les années 60. Ils viennent toutefois rappeler l'importance de ce jalon de l'histoire, et cette première de l'exploration spatiale... Chaque année, environ une dizaine de sorties EVA ont lieu sur la station spatiale internationale.

Vous pouvez retrouver tous les documents sur le site de Roscosmos.


Voskhod-2 marque l'histoire

La sortie d'Alexei Leonov a eu un double impact lors de la mission en 1965. D'une part, elle a signé une nouvelle « première » pour les soviétiques juste avant le début des vols habités du programme Gemini, qui ont permis aux Etats-Unis de reprendre la première place sur les vols habités, plus tard dans la même année (couplés aux soucis de développement de la capsule Soyouz). Alexei Leonov fut d'ailleurs célébré en héros.

De l'autre, et malgré le terrible souci de son scaphandre, gonflé et rigidifié au point que le cosmonaute a du partiellement le dépressuriser pour pouvoir rentrer en vie (une aventure gardée secrète plusieurs années), Alexei Leonov a prouvé que ces sorties étaient possibles... À condition de réaliser d'importants changements. La mission Voskhod 2 elle-même s'achèvera sur une autre note quasi-dramatique, puisque la capsule n'a pas réussi pas à se poser à l'endroit prévu : Leonov et son collègue Pavel Belaïev ont alors du survivre dans des conditions difficiles en attendant les secours.

Figure de l'exploration spatiale

Disparu l'année dernière, le 11 octobre, à l'âge de 85 ans, Alexeï Leonov est resté une figure majeure des programmes habités soviétiques, puis russes. Il a volé ensuite une seconde fois dans la première grande aventure internationale au-dessus du « rideau de fer » lors de la mission Apollo-Soyouz, y gagnant le respect à vie des astronautes américains et l'amitié d'un des héros du programme Apollo, Thomas Stafford.

Source : Roscosmos
Modifié le 18/03/2020 à 23h20
6
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
OneWeb opère maintenant 74 satellites en orbite
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top