La Chine ambitionne de construire une base sur la Lune d'ici 10 ans

Matthieu Legouge
Spécialiste Image
27 avril 2019 à 19h21
20
change 4 CNSA
Chang'e4, le 1er rover à avoir atterri sur la face cachée de la Lune

Assiste-t-on, une nouvelle fois, à une course vers la Lune ? Alors que la NASA a récemment revu son calendrier pour avancer son départ vers la Lune à 2024, nous apprenons aujourd'hui via l'Agence spatiale chinoise (CNSA) que la Chine entend envoyer une mission habitée vers la Lune d'ici 10 ans, en vue d'y construire une station de recherche.

Il y a quelques mois, la Chine a fait atterrir pour la première fois un rover sur la face cachée de la Lune avec Chang'e4, montrant la concrétisation de larges ambitions dans le domaine spatial. Mais la volonté de la Chine concernant la conquête spatiale, et plus particulièrement de la Lune, est loin de s'arrêter là, comme nous le montrent les récentes déclarations de Zhang Kejian, Directeur de la CNSA.

Une station de recherche au pôle Sud de la Lune

Ce dernier a en effet profité de la « journée de l'espace » en Chine, pour dévoiler les prémices d'un ambitieux programme lunaire. On apprend ainsi que la CNSA envisage de construire une station de recherche scientifique au pôle Sud de la Lune dans les 10 prochaines années à venir.

Si le budget de la CNSA reste mal connu, on sait désormais que l'Empire Céleste se place directement derrière les États-Unis, loin devant la Russie et le Japon. La course est désormais lancée entre les deux superpuissances et il est aujourd'hui difficile de dire si c'est un Chinois ou un Américain qui aura l'honneur de retourner sur la Lune pour la première fois depuis plusieurs décennies !

Et Mars dans tout ça ?

Si la NASA vient d'avancer la date très optimiste de 2033 pour la conquête de Mars, la Chine quant à elle ne compte pas rester les bras croisés en ce qui concerne la planète rouge. La CNSA envisage en effet de lancer une sonde à destination de Mars d'ici 2020 et vient également de confirmer que sa 4e sonde lunaire, Chang'e5, serait lancée avant la fin de l'année 2019.

Enfin, la fusée chinoise Long March-5B devrait effectuer son vol inaugural au cours du premier semestre 2020. Rappelons que son rôle sera de transporter les éléments du fameux « Palais Céleste », Tiangong, qui n'est autre qu'une station spatiale censée être mise en orbite d'ici 2022 afin de prendre la place de l'ISS, dont la retraite devrait être effective à partir de 2024.

La Chine est-elle en passe de devenir une superpuissance spatiale ? Votre opinion sur le sujet est la bienvenue dans notre espace commentaire.

Matthieu Legouge

Spécialiste Image

Spécialiste Image

La Tech dans les nuages, je garde les pieds sur Terre pour vous livrer mon regard à travers tests et dossiers. Vous me retrouverez sur le forum ainsi que dans l'espace commentaire, mais vous pouve...

Lire d'autres articles

La Tech dans les nuages, je garde les pieds sur Terre pour vous livrer mon regard à travers tests et dossiers. Vous me retrouverez sur le forum ainsi que dans l'espace commentaire, mais vous pouvez aussi me rejoindre sur les réseaux sociaux !

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (20)

lsacrow
Et pk pas, on est tellement à la bourre en ce qui concerne l’espace que si la Chine veut devenir le leader moi je suis pour.
Fulmlmetal
La chine est très loin d’etre leader mondial dans le domaine spatiale. Les moyens ne sont pas les memes non plus.<br /> Par contre, une base chinoise sur la lune dans 10 ans c’est du pipeau et ça fait 10 ans que la chine nous sort ce meme baratin. Quand on voit la lenteur a laquelle avance leur programme habité on n’a pas de soucis à ce faire. envoyer un rover sur la Lune, juste à coté ce n’est pas compliqué, j’attend de les voir à l’oeuvre quand ils arriveront à atteindre Mars.
Blackalf
Parce que évidemment, tout le monde est au courant du programme spatial chinois dans les moindres détails et sait exactement où ils en sont
yvesl
d’après ce que j’ai déjà vu, quand ils disent qu’il feront une chose, ils la font, maintenant wait&amp;see
Fulmlmetal
Non ca fait 10 ans qu’ils disent la meme chose. en fait leur programme spatial avance très très lentement, mais surement. MAsi à ce jour ils sont encore très très loin de pouvoir faire ce genre de base. Avec un vol habité tous les deux ans ils ont encore du boulot. Pour le moment leur capacité se limite à une breve EVA, quelques docking avec un module labo, rien d’exceptionnel. Ils n’ont pas encore de station spatiale, ce qui est le prochain de leur projet et avant de crée rune base lunaire il leur faudra d’abord apprendre à vivre longtemps dans l’espace, ce qui n’est pas encore fait.
Subtil1
+1 Tout à fait d’accord avec toi.
vbond007
Je suis étonné que personne ne soit choqué par le fait qu’on veuille construire une base sur la lune…<br /> N’y a-t-il beaucoup, mais alors beaucoup plus urgent à faire sur notre planète?<br /> Que de la me.de tout ça…
LeLapinou64
On ne sait pas aller plus loin donc… c’est le plus réaliste. Ou plutôt, le moins irréaliste. Ca permettra de trouver des solutions et développer des technologies qui serviront à aller un peu plus loin ensuite, et ainsi de suite…
Paco2Shanghai
Ils vont le faire c est certain même s ils sont un peu en retard… ils sont obligés de le faire sinon ils perdraient la face et le peuple chinois ne peut se permettre d échouer.
CelestusGP
Je suis d’accord avec toi et je me dis… les recherches vont peutetre nous aidé dans le future…<br /> alors je pour qu’ils tante de m’être en pratique et j’espère qu’ils/nous trouverons quelque chose de tangible.
sokaris
Alors ok c’est pas Byzance, les missions “longues” se comptent en semaines, et ça vaut pas une MIR ou une ISS, mais entre “Ils n’ont pas encore de station spatiale” et il s’“apprêtent à lancer Tiangong-3” (enfin sous son nouveau nom : la grande station modulaire) y a quand même un monde ^^
Niverolle
Après des décennies de promesses qui finalement n’étaient que du vent, je suis totalement sceptique. Une fois passé l’effervescence autour du cinquantième anniversaire d’Apollo 11, que restera t’il de toutes ses annonces ?<br /> Il ne faut pas oublier que ses grandes agences spatiales ne sont que des jouets aux mains de leurs élites politiques respectives qui, soit dit en passant, ne se privent pas de les critiquer puisqu’elles sont le reflet des politiques conduites par leurs prédécesseurs (Trump n’échappant pas à la règle). Que ses agences puissent réaliser une missions lunaire d’ici une dizaine d’année est une chose, que ses élites politiques aient envie de se lancer dans une course à la Lune en est une autre.<br /> Si les missions Apollo n’ont été qu’un (phénoménal) coup d’épée dans l’eau, et que la NASA ressemble de plus en plus à une coquille vide, c’est bien que pouvoir n’est pas vouloir. Et l’herbe ne semble guère plus verte en Chine ou en Russie. Ne parlons même pas de l’Europe qui de toute façon ne serait qu’à la remorque d’un éventuel programme américain.
Aristote76
Projet ou pas de toute manière, les chinois aurons 50 ans de retard. Ça ressemble plus à un coup de Com pour ne pas perdre la face. On assiste à un régime qui s’épuise et qui essayes de prouver à son peuple sa toute puissance.
Cybercafe_Mohamamed_Chaari
Ce genre de mission spatiale est, paradoxalement, indispensable et trop onéreux. Le vif du sujet est, à mon avis, l’utilité sociale et la finalité humaine de tout financement gouvernemental, acte politique ou programme culturel. Le progrès scientififique et technologique est, sans aucun doute ou ambiguité, necessaire et vital, mais il doit être, directement ou indirectement, au service des priorités et besoins des peuples.<br /> Il y a actuellement, même au Etats Unis d’Amérique, des familles extrèmement pauvres,<br /> des enfants sans scolarité moderne et satisfaisante,<br /> des innocents dans la prison,<br /> des proxénètes au pouvoir,<br /> des criminels et mafieux dans les médias et les meaderships des partis et syndicats,<br /> des malades sans soins ni médicaments<br /> et des gens qui dorment dans la rue.<br /> Coloniser la lune ou Mars n’est pas un besoin pour la majorité des êtres humains sur cette planète.<br /> On a beaucoup d’autres chats à fouetter avant de penser ultérieurement aux découvertes célestes. C’est une question d’éthique et de responsabilité sociale.
LeLapinou64
Tout ce que tu décris est bien triste, mais c’est la nature humaine qui en est la cause, et ça ne se résoudra pas en s’empêchant d’essayer de comprendre ce qui se passe au delà de notre planète, la curiosité et le besoin de comprendre d’où on vient et ou on va étant tout aussi humain. Donc il serait bête de s’en priver.
Excalibur
Il y a trop d’hommes sur terre. nous détruisons la planete et créons la 6e grande extinction.<br /> Il est plus urgent d’avancer dans la conquete spatiale que de s’occuper des SDF.<br /> Il est plus urgent de revenir à une économie de décroissance pour préserver ce qui reste de la terre, plutôt que de s’occuper des pauvres.<br /> Une épidémie mondiale de choléra est préférable à une guerre nucléaire.<br /> Bref, le débat “ça coute trop cher” est juste has been.
carinae
d’un coté c’est vrai mais de l’autre la pauvreté a toujours existé et ce n’est pas en s’appitoyant sur son sort que la race humaine s’en sortira.<br /> coloniser d’autres planetes n’est pas un besoin pour le commun des mortels mais pourrait ouvrir la voie a de nouvelles technologies, procurer du travail a des gens voire<br /> penser a la sauvegarde de l’espéce humaine dans un futur trés eloigné.<br /> Ce genre de programme voit a long terme … Tant qu’on y est … si la misére humaine est dans la balance autant mettre les ours polaires et toutes les especes en voie d’instinction.<br /> L’homme n’en est qu’une espéce parmis d’autres …
fredolabecane
Qui eu cru que la base alpha de Cosmos 1999 serait chinoise…
Zourbon
Non il n’y a pas trop d’être humains sur terre. C’est de la propagande d’occidentaux gaspilleurs.<br /> Avec la même énergie on fait vivre 10 à 50 fois plus de gens dans les pays où la société de consommation et du gachis ne s’est pas implantée.<br /> D’ailleurs si vous trouvez qu’il y a trop de monde, coupez vous les burnes et suicidez vous.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page