Le sismomètre français d'InSight enregistre des tremblements de terre sur Mars

le 25 avril 2019 à 10h42
0
Coupe SEIS Insight
SEIS

SEIS, le sismomètre français qui a été déployé par InSight sur le sol martien, vient d'enregistrer son premier et très attendu « tremblement de Mars ». Une première qui inaugure sans conteste un domaine à ses balbutiements : la sismologie martienne !

Nous vous en parlions déjà il y a tout juste un mois, SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure) avait alors enregistré des microséismes qui ont pour le moment été annoncés comme résultant des répercussions des vents martiens à la surface de la planète rouge. Ces mêmes vents avaient d'ailleurs déjà été détectés par SEIS en décembre alors même qu'InSight ne l'avait pas encore déposé au sol.

Un tremblement provenant des entrailles de Mars ?


Cette fois-ci le tremblement de terre (ou de Mars, pour ceux qui préfèrent) enregistré par SEIS le 6 avril est le premier à sembler provenir des entrailles de la planète rouge ! Les ondes détectées sont toutefois assez faibles, puisqu'elles correspondraient à un séisme de magnitude 2 ou 2,5 sur Terre, et seraient par conséquent pratiquement imperceptibles depuis sa surface.

La sonde Viking 2 sur le site martien d’Utopia Planitia
La sonde Viking 2 sur le site martien d'Utopia Planitia

Les scientifiques responsables du projet étaient très impatients d'enfin capturer ce moment où Mars tremblerait. Il leur aura fallu attendre 128 jours après l'arrivée de la sonde sur la planète pour enfin entendre quelque chose de substantiel. Bruce Banerdt, chercheur au JPL et responsable de la mission, explique qu'il s'agit ici d'un événement d'envergure : « Jusqu'à présent, nous avons recueilli des bruits de fond, mais ce premier évènement inaugure officiellement un nouveau domaine : la sismologie martienne ! » et d'ajouter : « Je poursuis ce tremblement de Mars depuis environ 30 ans ».

Son origine reste inconnue à ce jour


De trop faible magnitude, les causes de ce tremblement n'ont à ce jour pas encore été déterminées avec exactitude et n'ont donc pas donné d'indice aux chercheurs de la NASA sur la géodésie, la structure interne de la planète rouge. En réalité, il est également encore possible qu'une simple chute de météorite ait pu provoquer ce tremblement. Les investigations en cours devraient nous en apprendre plus au fil des semaines, d'autant que d'autres événements pourraient bien survenir prochainement.

Malgré tout, la durée étrangement longue du tremblement (près de 10 minutes) laisse penser aux chercheurs que les fameux « marsquakes » ressemblent davantage à l'activité sismique enregistrée sur la Lune par les missions Apollo, plutôt qu'aux incessants grondements de la Terre provenant en majeure partie de la tectonique des plaques.


En attendant, le JPL propose, via sa chaine YouTube, un enregistrement où l'on peut entendre dans un premier temps des extraits de bruits du vent martien, puis du tremblement détecté ce 6 avril, et enfin, des bruits résultants du déplacement d'InSight.

Le sismomètre SEIS sous son bouclier de protection éolien et thermique
Le sismomètre SEIS sous son bouclier de protection éolien et thermique
Modifié le 25/04/2019 à 12h13
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top