Le sismomètre français de la sonde InSight enregistre des micro-séismes sur Mars

Matthieu Legouge Contributeur
25 mars 2019 à 07h57
0
Coupe SEIS Insight_cropped_537x438
Vue d'artiste sur l'instrument SEIS - Seismic Experiment for Interior Structure

InSight, le robot scientifique qui a rejoint Mars en novembre dernier, a notamment pour objectif d'étudier la structure interne de la planète rouge ainsi que de recenser et identifier les activités sismiques martiennes grâce à son sismomètre de conception française : SEIS.

Avec l'atterrissage réussi d'InSight en novembre dernier, c'est une nouvelle page de l'exploration martienne qui s'est ouverte pour les scientifiques, maintenant en mesure d'étudier la géodésie (sa structure interne, son activité sismique, etc.) de notre voisine rocheuse de la même façon qu'ils peuvent le faire sur Terre.

Une première pour l'exploration de Mars

Malgré les difficultés de la foreuse HP3, qui n'a pour le moment réussi qu'à atteindre une profondeur de 35 cm sur les 5 mètres attendus, le sismomètre SEIS - Seismic Experiment for Interior Structure - a quant à lui déjà permis une belle avancée scientifique. L'instrument français a en effet commencé à détecter plusieurs micro-séismes, une première historique dans l'histoire de l'exploration de la planète rouillée.

Bien qu'il ne s'agisse pas de tremblement de terre (ou plutôt de tremblement de Mars) à proprement parler, ces mesures montrent clairement que l'évaluation de l'activité sismique de Mars a de beaux jours devant elle grâce à SEIS et que l'instrument est prêt pour des détections plus importantes telles que celles résultant d'un séisme tectonique.

Pour le moment, les géologues ignorent encore la cause exacte des micro-séismes détectés par SEIS. En règle générale, sur Terre, ce genre de phénomène est continu et déclenché par le mouvement des océans. Sur Mars, pas d'océan : les scientifiques estiment qu'ils seraient probablement dus aux ondes de pression basses fréquences résultant des vents martiens se répercutant sur la surface de la planète.

SEIS attend son premier vrai tremblement de Mars

La détection de micro-séisme n'est bien entendu pas anodine. Ce type de phénomène permettrait en effet de collecter des informations précieuses afin d'en savoir plus sur les caractéristiques internes et le sous-sol martien.

Néanmoins, les scientifiques attendent maintenant avec impatience le premier vrai tremblement de Mars. Les estimations actuelles s'attendent à environ un séisme par mois, mais il est fort probable que les tremblements de Mars ne soient pas réguliers, mais surviennent plutôt de manière rassemblées et peu espacées les uns des autres.

L'attente risque d'être longue pour ces scientifiques qui étudieront pour la toute première fois un véritable tremblement sur une autre planète que la Terre !

0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top