Le sismomètre français de la sonde InSight a capturé le bruit des vents martiens

Matthieu Legouge Contributeur
11 décembre 2018 à 06h33
0
Coupe SEIS Insight
Vu en coupe sur le sismomètre SEIS © NASA

SEIS, l'un des instruments qui équipent InSight et qui a été fourni par le Centre national d'études spatiales, vient de capturer pour la toute première fois le bruit du vent sur la planète rouge !

Un sismomètre qui enregistre le bruit du vent ? Non, il n'y a aucune erreur : SEIS a bel et bien été conçu pour « écouter » et étudier la structure interne de Mars. Mais avant de débuter sa mission principale, il a d'abord été en mesure d'enregistrer indirectement et pour la toute première fois le bruit du vent venant caresser les panneaux solaires de InSight.

Les premiers sons de vents martiens


C'est dans un premier temps la station météorologique APSS (Auxiliary Payload Sensor Suite) qui a détecté le vent martien grâce à des informations concernant la pression atmosphérique qu'elle a pu collecter la semaine dernière. SEIS a ensuite pris le relais et a mesuré les vibrations qu'ont causées les vents martiens sur les panneaux photovoltaïques de la sonde spatiale grâce à ses capteurs à très large bande.

Ces bandes-son sont simplement les premiers extraits acoustiques qui nous parviennent de la planète rouge. Phillipe Laudet, chef du projet InSight/SEIS au CNES, ainsi que Phillipe Lognonné, responsable scientifique InSight/SEIS à l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP) expliquent : « Ce sont des mesures d'opportunité faites depuis le pont de l'atterrisseur où SEIS se trouve. Mais n'oublions pas que l'instrument n'a pas été conçu pour écouter le vent sur Mars depuis le pont, mais bien pour écouter son intérieur quand il sera sur le sol ! ».

Effectivement, la prochaine étape pour SEIS sera d'être déposé sur le sol martien grâce au bras télécommandé de InSight. Il pourra ainsi prendre des mesures précises de l'activité sismique de la planète et, de manière plus globale, de ses activités internes.

Un enregistrement disponible sur YouTube


C'est donc très certainement la dernière fois avant longtemps que nous avons l'occasion d'entendre des sons de vents martiens. Néanmoins, le rover de la mission Mars 2020 embarquera lui de véritables microphones qui auront notamment pour but d'enregistrer les impacts laser du spectromètre imageur SuperCam.


Ci-dessus, cette vidéo provenant de la chaine YouTube NASA Jet Propulsion Laboratory vous propose de découvrir l'enregistrement d'abord sans puis avec un traitement augmenté de deux octaves afin que l'oreille humaine perçoive mieux les sons. Ensuite, vous y entendrez l'enregistrement de APSS qui a été accéléré 100 fois, encore une fois pour rendre les sons audibles.
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top